Publié le 29 Octobre 2021

Parasha Hayé Sarah du samedi 30 octobre 2021

La source de la vérité.

 

 

La parasha de cette semaine se nomme: La vie de Sarah, et commence par sa mort à l’âge de 127 ans.

Abraham procède à l’enterrement, puis il veut marier son fils Isaac.

Il envoie son serviteur lui chercher sa femme.

Ce serviteur compte sur la présence Divine pour lui faire réussir cette recherche, il négocie un signe à l’endroit d’un puits cette femme devrait lui puiser de l’eau.

 

Là, même Rebecca se présenta et lui donna à boire ainsi qu’à ses chameaux.

  

Après une entente avec la famille de Rebecca il partit sa mission réussit.

 

-Isaac était comme souvent quand il priait vers le soir au puits du Vivant qui se révèle ; le vivant qui voit.

Attendant que son destin mette en place son organisation, pour lui trouvé sa femme.

 

Ce soir-là Rebecca arrive et voit cet homme et demande au serviteur qui était cet homme au puits, et ce fut Isaac celui qui devait l’épouser ainsi elle se couvrit d’un voile.

 

 

Isaac figure du Seigneur Yeshoua.

Abraham est une figure de Dieu le Père.

Le serviteur, une figure de l’Esprit Saint envoyé pour chercher une épouse pour Isaac.

Rebecca est une figure de l’assemblée, l’épouse du Seigneur Yeshoua.

 

-La rencontre de Rebecca avec Isaac a lieu au puits de:

« Lakhaï-roï, ». « Le puits du Vivant qui se révèle ».

 

-Lorsque Rebecca voit Isaac, elle descend de son chameau, et demande au serviteur : « Qui est cet homme qui marche dans les champs à notre rencontre ? ». Et le serviteur dit : « C’est mon seigneur ». Et elle prit son voile et se couvrit.

 

 

-C’est comme si elle disait : Désormais, je ne veux plus être qu’à Isaac. Elle voulait dorénavant n’être qu’à Isaac, comme son épouse, et n’appartenir qu’à lui pour toujours.

 

Dès cet instant, elle n’aima que lui.

 

Elle était prête à tout abandonner pour être sa femme.

Rebecca ne représente pas un pécheur qui se convertit, mais elle est plutôt l’image d’un croyant qui désirerait être tout entier pour le Seigneur Yeshoua.

Nous trouvons là le moyen de réaliser une vie de communion avec le Seigneur Yeshoua.

 

-« Rebecca rencontre Isaac au puits de Lakhaï-roï, au puits « du Vivant qui se révèle ».

 

C’est le puits où se trouve Yeshoua, Il se révèle par la parole.

Quand nous disons la parole il faut préciser que ce terme La parole n’est utilisé que dans la Genèse qui nous rappelle que tout c’est créé par la parole.

Et la parole écrite, c’est la Torah uniquement.

Et la parole faite chair c’est Yeshoua.

C’est dans la parole écrite de la Torah que se révèle la parole de chair Yeshoua.

Nous disons que toute la bible est bonne car elle nous permet de connaître Dieu et Yeshoua. Mais  ce que nous disons c’est que c’est seulement par la Torah que le Messie Yeshoua se révèle dans les profondeurs de nos coeurs.

Notre âme est un puits qui dans sa profondeur connaît tous les secrets de l’existence.

 

Rav Laitman à écrit:

« Tous les secrets des cieux et de la terre sont inscrits en nous depuis l'éternité. Ils proviennent tous d'une seule étincelle qui a créé tout l'univers. C 'est la force de connexion qui réside dans la nature et qui vient de cette étincelle unique qui a créé tout l'univers.

C 'est la force de l'unité, de la force unifiée et tout vient de cette unité."

 

 

 

-Le puits c’est la profondeur ou se cache l’Esprit de la connaissance.

Mais l’eau de la connaissance du puits et en nous et c’est donc dans notre profondeur que l’on puise cet eau qui désaltère  car c’est l’eau des origines de l’homme.

 

 

-Voici un passage qui montre le symbole du puits. L’eau vive est la parole de Dieu mais les hommes qui sont comme des puits ne la retiennent pas.

Jérémie 2:13  Car mon peuple a commis un double péché : Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, Pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l’eau.

Les hommes ne retiennent pas la parole de Dieu, et ils ont rejetés l’Eternel. Ils n’ont pas puisé l’eau vive et on préfère suivre les préceptes des hommes sans lois.

 

 

 

 

Proverbes 5:15  Bois les eaux de ta citerne, Les eaux qui sortent de ton puits.

 

Proverbes 5:16  Tes sources doivent-elles se répandre au dehors ? Tes ruisseaux doivent-ils couler sur les places publiques ?

Proverbes 5:17  Qu’ils soient pour toi seul,

 

Il parle des eaux de la citerne qui sont la science de l’Eternel qui est au plus profond de soi. Doit-on les révéler au monde? Non ce sont ses propres connaissances puisé au fond de son cœur.

 

 

L’impie qui n’observe pas les lois originel de l’Eternel, n’aura pas la science de l’Eternel puisqu'il s’en écarte. Il n’acceptera pas cette connaissance parce qu’il se confie à l’homme.

Ce passage de Proverbes est une projection de la parabole de la Samaritaine et Rebecca, cette femme qui vient puiser l’eau des origines de l’homme.

Isaac est à la recherche des puits de ses origines.

 

 

Le nom Rebecca signifie rassasié(en hébreu : רבקה Rivqa)."Né de Béthuel" ressemble à Béthel le lieu ou Isaac a posé la pierre de son chevet (le lieu où demeure Dieu), L’assemblé de Yeshoua.

 

-En donnant de l'eau à Isaac et ses chameaux, elle les abreuve d'une eau vive qui vient de Dieu et les rassasient de la vérité. Isaac fait  alliance (anneau d'or)avec Rebecca, comme les croyants font alliance avec Dieu au sujet de la loi(l’or).

 

 

C'est toujours une femme qui puise l’eau. Elle se met à genoux pour puiser car les puits sont au sol recouvert d’une pierre.

La femme c’est l’assemblé du Seigneur à genoux devant son Maitre reconnaissante et repentante.

 

L’assemblée soumise  s’abreuve de la Torah.

 

Pourquoi la Torah?

 

 

 

Ici  cette parasha c’est le symbole du shabbat.

 

Le shabbat c’est l’union avec notre seigneur Yeshoua.

Nous voyons comme un enseignement quand Rebecca entre dans la tente de Sarah. Car Sarah est le symbole de la prière, la  femme qui se voile et ouvre le Shabbat en allumant les deux bougies du shabbat.

 

Rebecca se voile quand elle voit son futur mari en signe de soumission, (spirituelle).

Isaac allait prier le soir figure du Shabbat le seigneur attendant que son épouse se voile pour faire entrer le Shabbat dans sa maison.

 

L’ouverture du Shabbat est réservée aux femmes, elles ouvrent la porte du Shabbat qui fait entrer la paix et la bénédiction dans sa famille ainsi la lumière est visible  comme la présence du Maître avec Son Esprit.

 

 

Ainsi la vérité est en nous dans les profondeurs de notre âme et qui nous guide vers l’éternité avec Yeshoua.

 

Ce puits d’où jaillit les étincelles qui veillent sur nous, et nous enseigne la vérité car l’eau de l’Esprit c’est la puissance de la Torah qui se rend vivante en Yeshoua.

 

Si l’homme ne fait pas jaillir la parole de vérité des commandements, il ne pourra pas comprendre les lois.

 

Seul l’Esprit de vie rend compréhensible la loi.

Yeshoua se fait connaître quand nous puisons à la source de la Torah et la vérité inscrite dans notre origine fait sauter les pierres qui couvrent nos puits.

Comme un jaillissement la parole se fait lumière et nous comprenons que dans ce monde de ténèbres nous est accordé un repos qui nous relie à Yeshoua comme un soir de Shabbat ou nous allons au puits de

Lakhaï-roï, au puits « du Vivant qui se révèle ». Au puits des origines de l’homme.

 

Le soir du Shabbat est pour l’assemblée de Dieu un ressourcement, un cadeau de joie ou la présence du seigneur se fait ressentir comme un éveil amoureux.

 

Que nos shabbat soient l’apaisement pour un peu de répit de bonheur au milieu de ce monde impie.

Que Dieu nous visite, nous désaltère, par son Esprit de paix.

Continuons et persévérons comme une assemblée n’ayant qu’un seul unique époux Yeshoua, soyons fidèle à ses rendez-vous unique du shabbat.

 

 

Shabbat shalom

 

Lecture de la parasha: Genèse : Chapitre 23 verset 1 à chapitre 25 verset 18.

Lecture de la haftarah: 1 Rois : Chapitre 1 verset 1 à 31.

Lecture messianique: Romains: Chapitre 9 verset 1 à 10. Galates: Chapitre 4 verset 19 à 31.

Voir les commentaires

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 24 Octobre 2021

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 22 Octobre 2021

Parasha Vayéra du samedi 23 octobre 2021.

Sur ma route.

 

Parasha Vayéra: Et Il apparut.

 

Abraham était assis à l’entrée de la tente, L’Eternel lui apparut.

 

La parasha Vayéra est une bénédiction pour tous ceux qui mettent en pratique son enseignement.

 

L’Eternel se montre à Abraham, dans le sens : Dieu peut apparaître sous diverses formes.

Le texte dit suivant les traductions: Messager, ange, homme, envoyé, pour formuler l’idée que Dieu peut être là où Il veut.

Car c’est Dieu qui agit à travers la personne.

 

Aussi Dieu peut agir sous toutes autres formes.

Le point important à repérer c’est: Reconnaître Dieu là où Il est.

 

Abraham voit trois messagers, il est convaincu que Dieu est là.

Abraham comprend que Dieu veut intervenir dans sa vie au travers de ses messagers.

 

Il les fait entrer et leur témoigne du respect.  Il dit qu’on aille leur chercher de l’eau,  qu’ils lavent leurs pieds et puissent se reposer  en attendant que l’on prépare  des gâteaux, un veau gras  avec du lait et de la crème.

 

Abraham attend un miracle.

 

Dans l’histoire avec Abimelec quand il veut prendre Sarah; Dieu lui apparut en rêve  et là il reconnaît que Dieu est ici, il sait qu’il va lui arriver du mal ; Mais il attend un miracle.

 

Dans l’histoire suivante on voit  que Loth  agit de même quand les habitants de sodome veulent les agresser.

Il les fait entrer,  lave leurs pieds, il cuit des galettes et veut les protéger. Loth voit Dieu agir, il attend un miracle.

 

Dans l’histoire d’Agar quand elle s’enfuit dans le désert, elle crie à Dieu, et un messager lui apparut du ciel.

Elle attend un miracle.

 

Dans l’histoire d’Isaac quand Abraham du  offrir en sacrifice son fils Isaac Abraham attendait un miracle.

 

Et dans la haftarah ça continue ;

Dans l’histoire de la femme veuve d’un prophète qui était endetté, elle fait appel a Elisée l’homme de Dieu car elle voit Dieu au travers de lui;

Car elle attend un miracle.

 

Et aussi dans l’histoire qui suit, la femme Sunamite  stérile, qui prépare  a mangé à Elisée et lui prépare même une chambre  pour toutes les fois ou il aurait besoin de se restaurer et se reposer, car elle voit en Elisée l’homme de Dieu, que Dieu peut agir: Elle attend un miracle.

 

 

Nous attendons des miracles !

 

 

Dieu bénit, Dieu guérit, Dieu secours, Dieu voit , Dieu délivre.

 

Sur notre route, Dieu peut intervenir sous toutes formes.

 

La question est?

Le verrons nous! Le reconnaîtrons nous!

 

A travers une personne, un envoyés, un ange, un messager,

 

 

Vayéra c’est une porte qui s’ouvre sur le surnaturel,  sur la foi qui produit les miracles.

 

Beaucoup d’entre nous avons la foi qui produits les miracles,

mais des fois ce qui fait défaut c’est reconnaître Dieu caché derrière une personne,

Et Dieu veut agir à travers la personne.

 

Sur notre route il y a eu des centaines et des centaines de fois où Dieu est intervenu en notre faveur. Il nous a protégés, bénis, guéris au travers de  l’action d’une personne.

 

Des fois on attend des miracles spectaculaires, et là on voit rien car Dieu veut agir simplement.

 

Sur notre route il y a des gens qui sont là autour de nous  des envoyés de Dieu, on les ignorent on ne  les calculent pas et pourtant ils sont là. On ne les voient pas car ils sont insignifiants.

Chaque fois qu’une personne nous a aidé, c’est Dieu qui nous a aidé, chaque fois que quelqu’un nous a donné de l’argent ou un cadeau c’est Dieu qui nous la donné. Chaque fois qu’une personne à priait pour nous c’est Dieu qui priait.

Voir Dieu partout, en tout, sur tous,  c’est là comme Abraham voir les personnes que Dieu nous envoient pour nous venir en aide c’est reconnaître l’existence de Dieu dans ce monde.

 

Voire l’invisibilité de Dieu en tout, c’est cela la révélation de cette parasha.

 

 

  

 

 

"Quoi qu'il vous arrive, ne tombez pas dans le désespoir. Même si toutes les portes sont fermées, un chemin secret sera là pour nous que personne ne connaît.

 

Soyez reconnaissant ! Il est facile de remercier après avoir obtenu ce qu'on veut, remercier avant d'avoir ce qu'on veut. 

 

 

 

 

L’invisibilité de Dieu c’est pouvoir l’honorer à travers tout.

 

La parasha termine avec l’ultime épreuve d’Abraham.

 

Dieu lui demande de sacrifier son Fils sur l’autel!

 

Abraham a besoin d’un grand miracle.

 

Jusqu’au bout de sa confiance en Dieu Abraham sait que quoi qu’il arrive son fils ne mourra pas.

Il s’exécute c’est tout ce qu’il a faire !

Et au moment crucial, un messager venu du ciel le stop et lui dit : « J’ai vu que tu honores Dieu ».

Abraham levant les yeux vit un bélier dont les cornes étaient coincés entre des branches ; Abraham l’offrit en sacrifice et il nomma cet endroit « Adonaï Yiré », « YHWH Jiréh », « Dieu pourvoit ».

 

Et l’ apothéose de ce verset prophétique qui annonce  le sacrifice de Yeshoua qui se cache par le symbole du belier.  Les cornes annoncent la venue prophétique du Messie et le bélier le sacrifice du Fils de Dieu Yeshoua qui ne meurt pas.

 

Dieu vit partout et il agit au travers de tous  et de tout sachons le voir, l’honorer et le remercier.

 

Nous bénissons les personnes qui nous aident c’est bien, mais sachons bénir Dieu avant tout parce c’est lui qui  agit à travers une personne.  Car c’est le voir dans son invisibilité.

Sachons le voir et l’honorer, et les miracles que nous attendons, se feront voir.

 

Shabbat shalom.

L.B

 

 

Lecture de la parasha : Genèse: Chapitre 18 verset 1 à chapitre 22 verset 24.

Lecture de la haftarah : 2 Rois : Chapitre 4 verset 1 à 37. 

Lecture messianique: Luc: 17:13-19. Hébreux: 11: 13 à 19.

Romains:9: 6-9. Galates: 4:21-31.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 17 Octobre 2021

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 15 Octobre 2021

Parasha Lekh Lekha du samedi 16 octobre 2021.

L’influenceur.

 

La parasha  Lekh Lekha c’est la proclamation de l’avenir du peuple de Dieu et la propagation de la foi sur terre.

 

Ça commence par une parole que Dieu adressa à Abram:

« Va vers la terre que je t’indiquerai ».

 

La définition de lekh lékha  c’est : Va vers toi - Va pour toi - Va en toi - Va chercher ta destinée.

Va rechercher la terre d’où tu as été crée.

 

 

Abram c’est la naissance du peuple  des croyants.

Abram doit affronter ses difficultés, ses peurs, ses ennemis.

 

Dieu lui dit:  Va vers cette terre pour ton bonheur, pour ton bien.

 

-Avec Dieu tout est possible; Ce que Dieu fait est parfait; et ce qu’Il a prévu pour nous est calculé, mesuré, pesé à la perfection.

  

Toute la création à été faite de façon précise, aucune marge d’erreur n’est envisageable.

Chaque chose est à sa place, de l’insecte invisible en passant par le brin d’herbe, jusqu’à l’animal sauvage où domestique tout est calibré pour parfaire le monde et son univers.

 

La science met en lumière le perfectionnement de la création, par le nombre d’or, toute la beauté de ce monde rejoint le nombre d’or. Les scientifiques tentent de prouver que Dieu existe, par la géométrie de ce nombre.

 

 

La beauté d’un homme où d’une femme, la beauté artistique, la beauté végétal, où animal, tout absolument tout correspond au nombre d’or qui se mesure 1,618.

Comme un calcul savant, la beauté de la création se mesure avec ce nombre d’or appelé le nombre de Dieu.

L’ADN comporte le nombre d’or.

Le jardin d’Eden selon les calculs de certains experts donne 1,618, ainsi que l’Arche de Noé, l’Arche de l’alliance de Moïse, ainsi que les mesures du temple du Roi Salomon.

 

Une ingénierie qui n’a d’égale que la science parfaite de Dieu.

 

1,618 donne en guematria

un exemple de deux valeurs en phrasés.

 

-1618: « Un unique et Spécial bénira Son Nom et Montera ».

-1618: « La prière du shabbat ».

 

Et cette parasha fait allusion à ces deux choses à travers« Melchisédek ».

 

 

 

Genèse 14: 18, 20.

 

-Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très-Haut.

 

-Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre!

 

-Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout.

 

 

Melchisédek fait là figure de prophétie immuable de la perfection divine.

 

-Melchisédek  qui bénit Abram par le Dieu unique, le Dieu Très haut.

-Melchisédek qui apporte le pain et le vin du shabbat.

 

Merveilleuse description de la perfection de Dieu.

   

 

 

 

 

-Sarah était belle, Sarah incarne la beauté selon Dieu l’oeuvre parfaite.

-Abram dit: que tu est ma soeur ainsi j’aurai la vie sauve par toi, et je serai heureux par toi.

 

Abram veut prouver à Pharaon qu’il est de la même lignée de sang que Sarah, il possède lui aussi la beauté, c’est-à-dire que son âme fut créée de Dieu de l’Adam de la terre d’Adam.

 

Dieu lui dit au début: Va retrouver la beauté que tu avais quand tu étais en Adam comme moi je t’ai crée parfait.

Va retrouver ta destinée.

Qui n’est pas de cette terre mais qui est spirituelle.

 

  Mais d’abord Dieu lui dit va accomplir ta destinée terrestre.

Abram doit être le père d’une grande nation.

 

Dieu fit un pacte avec Abram   et lui donna le nom d’Abraham.

 

Abraham eut une mission: faire connaître Dieu partout où il irai.

 

Abraham avait une influence extraordinaire, il avait par son comportement le don d’influencer le bien.

 

L’une des plus célèbre qualité d’Abraham se manifeste dans ses efforts incessants de parler du Dieu Unique, et véridique  au monde idolâtre qui l’entourait.

 

Abraham parlait ouvertement de Dieu afin que les gens l’entendent et en viennent à reconnaître l’unicité et la véracité de Dieu, abandonnant leur idolâtrie.

 

Il y a deux façons d’influencer les personnes pour les intéresser à  chercher Dieu.

Il y a la manière individuelle, de parler à une personne, la rencontrer plusieurs fois, l’accompagner dans sa recherche profonde, l’aider à aller chercher en elle la terre d’où elle vient, lui montrer le chemin de son destin.

 

Et il y a la manière en masse.

Les réunions, les conférences, les livres, les brochures, les réseaux sociaux, les lieux de rencontres diverses; et là l’influence peut agir  puissamment.

 

 

Ces deux références concernent le travail de rapprochement qu’entreprit Avraham nous montrent deux façons d’influencer les gens à croire en Dieu.

 

 

Abraham ouvre la conscience.

 

« Va pour toi » se retrouve plusieurs fois dans les histoires bibliques:

 

Quelques exemples:

-Genèse 22:1.

Abraham part avec son fils Isaac: Dieu lui dit: Va pour toi vers le pays de Morija.

  -Exode 18:27.

Moïse laissa partir Yithro: Il alla pour lui vers le pays.

  -Josué 22:4 :

Allez pour vous vers le pays de votre possession.

-1 Samuel 26:11,12: Allons pour nous ….

 

Allons chercher au plus profond de nous, allons réveiller notre conscience pour y trouver Dieu.

 

Abraham c’est la conscience des peuples c’est l’esprit qui anime le peuple de Dieu.

 

Pharaon c’est l’image du monde qui veut nous enlever la beauté que nous avons en nous notre conscience notre âme pure.

 

 

Toutes les monarchies agissent dans la conscience des gens; elles agissent pour effacer la conscience, par une dure servitude, par la peur, la confusion politique, la pauvreté, les maladies programmées.

Endormir la conscience pour ne pas éveiller nos désirs de chercher Dieu.

 

Le peuple de Dieu est un peuple réveillé.  Comme Abraham il a reçu la mission de transmettre la foi. Comme Abraham qui a compris qu’il fallait obéir pour que sa foi soit trouvée juste devant Dieu. Car il honorait Dieu par le shabbat.

 

Melchisédek béni Abraham car il n’a pas eu peur de combattre les rois qui le menaçaient et menaçaient sa famille loth.

 

Abraham l’influenceur qui  parlait de Dieu et du Shabbat.

Abraham parlait de Dieu, mais aussi il parlait à Dieu.

Chaque mission accomplie il offrait à Dieu sa reconnaissance de  lui avoir donner force et courage devant les obstacles, et de lui avoir donné la victoire pour apporter la vérité dans son parcours.

 

La bénédiction repose sur celui qui est allé chercher au fond de lui  Son Dieu en honorant le shabbat et avoir transmis aux autres l’envie d’aller chercher Dieu à travers le shabbat en élevant le vin et le pain.

 

Allons vers les endroits où Dieu nous indique là où il y a une terre fertile;  là où la semence de la vérité prendra racine.  Parlons du Messie Yeshoua qui est le Fils du Dieu d’Israël.

Que notre beauté d’âme influence les gens encore sans Dieu.

 

 

 

Shabbat shalom

 

 

 

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 12 verset 1 à chapitre 17 verset 27.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 40 verset 27 à chapitre 41 verset 16.

Lecture messianique: Actes: 7: 1,8. Romains: 3;19 à 5:6. Hébreux: 7: 1,19.

 

L.B

Voir les commentaires

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 10 Octobre 2021

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 8 Octobre 2021

 Parasha Noé du samedi 9 octobre 2021.

Noé.

 

La parasha Noé = Noah en hébreux, vient nous donner un déluge d’enseignement.

 

Dieu regretta d’avoir créé les êtres vivants; car la terre était corrompue depuis que les fils de la race divine s’étaient accouplés avec les filles humaines  dès lors des êtres mi humains mi démons parurent sur la terre.

 

-Les démons cherchent toujours des corps humains.

 

-Dieu dit: j’effacerai ce que j’ai créé sur la terre, mais Noah trouva grâce aux yeux de Dieu.

Il lui commanda de faire une Arche.

 

Or Noah eut terminé tout son ouvrage et fut dans l’Arche lors de son 600 ème anniversaire.

Comme un nouveau monde créé fini ce 600ème.  Comme Dieu qui créa le monde en 6 jours.

 

Noah survécut dans ce déluge grâce à la protection de l’Arche.

 

 

-Dans la liturgie Noah est décrit comme différent des autres hommes, à sa naissance sa mère  le nomma Noah en disant: Cet être me consolera  de mon malheur et  de tout mon travail et pour le sol que Dieu a maudit.

 

Noah veut dire : Consolation et Repos.

 

Noah fut trouvé juste devant le Seigneur, Dieu le bénit afin qu’il puisse être la Consolation et le Repos du monde.

 

 

Mathieu 24: 37, 44.

Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé; de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée.

 

Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.

 

 

L’avènement du fils de l’homme s’est préparé depuis le commencement nous sommes proche du septième millénaire et la fin est proche.

 

-Yeshoua construit son Arche  son Royaume.

A l’image de Noé un jour Dieu fermera la porte du ciel et ceux qui ne seront entré dans l’Arche de Yeshoua mourront définitivement.

 

 

Luc 17/26,30.

Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme. Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; le déluge vint, et les fit tous périr. Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr. Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra.

 

Luc:17,21.

Les pharisiens demandèrent à Yeshoua quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit: Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards. On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous.

 

 

 

-Le royaume de Dieu est là présent sur la terre et se construit jour après jour avec les hommes et les femmes de bonne volonté,

 

L’Arche de Yeshoua ne frappe pas les regards comme une grande assemblée, comme une religion, un corps mystique, une cité Romaine.

L’Arche de Dieu ne se voit pas et pourtant elle est dans le monde,  comme au temps de Noé, les gens y vivent autour, ils y voient comme un Noé, (des croyants) construire, mais en même temps ils ne voient pas, ils ne se pose pas la question, non ils vivent comme ils ont envie de vivre, et puis quelques uns arrivent s’y intéressent et y entrent comme dans une Arche invisible qui met à l’abri ceux qui ont la foi.

 

Yeshoua est au milieu de nous et Il travail à la fortification de son Arche certainement que les travaux touchent à leur fin,  ceux qui y sont entrés sont consolé de leurs malheurs ils s’y sentent en sécurité et son entré dans le Repos.

 

Ceux qui sont encore dehors sont ceux qui ne luttent pas avec les êtres de la race divine, qui aiment vivre avec les démons car les démons savent prendre l’apparence du bon plaisir, la vie cool et toutes leurs réjouissances.

-Ces esprits aussi ne se laissent pas voir, leurs présence est invisibles, mais pourtant leur royaume est bien aussi ici, ce sont des invités dont les hôtes sont inconscients.

 

Et plus ils les laissent entrer, plus ils envahissent les pensées.

 

-La force des démons s’exercent sur la faiblesse et l’ignorance  humaine, les démons peuvent prendre possession du corps et de l’esprit mais ne peuvent entrer dans l’âme, mais c’est seulement  si on les fait entrer en faisant un pacte avec eux.

 

Certaines personnes se sont fait leurrer en acceptant de pactiser avec les démons pour de la gloire, de l’argent, du succès, de la puissance occulte, mais tout ça leur aient donné que durant leur vie sur terre, car le pacte c’est de donner son âme au diable et cela sera pour l’éternité, continuer à vivre en enfer dans un feu de violences et de violes.

 

Les pactes avec le diable sont des pratiques sorcières, liés à des pratiques religieuses; on retrouve certain écrits du moyen âge qui relatent de ces pactes. Ces rituels magiques empruntés de la bible mais détournés en faveurs des démons. Cet usage sacralisé s’accepte facilement et ne semble pas déranger les principes moraux de certaines personnes.

Ces traditions furent en accord avec certains prêtres, et manuscrites dans des manuels.

 

-Une  tradition retrouvée qui remonte à l’Antiquité, mentionne qu’un homme qui tenta de conquérir un royaume à l’aide des démons.

Le Shahname (Livre des Rois) de Ferdowsi, raconte l’histoire similaire d’un jeune homme signant un pacte avec le démon Iblis.

Ces pactes leurs sont toujours accordés, mais en échange de leurs âmes.

 

ESAÏE 28/15

Vous dites: Nous avons fait une alliance avec la mort, Nous avons fait un pacte avec le séjour des morts; Quand le fléau débordé passera, il ne nous atteindra pas, Car nous avons la fausseté pour refuge et le mensonge pour abri.

 

Ces pratiques diaboliques ont une signification liée au sabba des sorcières qui scellent les engagements de l’âme.

 

Elles sont donc en opposition directe avec le shabbat de Dieu qui scelle notre âme avec lui.

C’est cela que l’on doit retenir c’est le Shabbat qui scelle notre âme avec Yeshoua pour l’éternité.

 

Ces deux comparaisons des pactes pour bien comprendre, ce que nous révèle cette parasha.

 

 

-Dieu a fait un pacte avec Noah comme une alliance avec Yeshoua car notre pacte c’est que notre pour âme soit lié à Yeshoua pour l’éternité, dans la paix, et  la l’amour. La Consolation et le Repos depuis tous ces millénaires de souffrance.

 

 

Noah révèle le Repos le Shabbat.

 

Yeshoua est venu pour nous donner le Repos le Shabbat

Il n’y a pas de plus grand mystère que: « l’alliance le pacte c’est le Shabbat , car le Shabbat c’est le repos de l’âme.

C’est le mystère de la foi  celui qui fait le pacte du Shabbat entre dans l’Arche de Yeshoua. Il entre dans le repos éternel; il n’y a pas de plus grande révélation que celle-là.

 

 

Hébreux 4:9, 11.

Il y a donc un repos de shabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.

 

 

 

-Voici donc la condition pour entrer dans l’Arche, accepter le Repos du Shabbat c’est accepter de suivre Noah dans l’Arche.

 

 

-La mère de Noé dit:

Cet être me consolera  de mon malheur et  de tout mon travail et pour le sol que Dieu a maudit.

 

Le repos de Dieu c’est d’arrêter tout travail le septième jour c’est l’alliance le signe entre Dieu et nous.

 

 

 

Esaïe 30:15.

Car ainsi a parlé le Seigneur, l'Eternel, le Saint d'Israël: C'est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C'est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l'avez pas voulu!

 

 

 

 

-Soyons prêt car il viendra un jour où Dieu lui-même fermera la porte de l’Arche dans ce monde, et seuls ceux qui auront lutter contre les démons  qui s’opposant sans cesse au Shabbat seront sauvé.

 

Esaïe: 58:13,14.

Si tu retiens ton pied pendant le sabbat, Pour ne pas faire ta volonté en mon Saint Jour. Si tu fais du Shabbat tes délices. Pour sanctifier l'Eternel en le glorifiant. Et si tu l'honores en ne suivant point tes voies. En ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours,

 

Alors tu mettras ton plaisir en l'Eternel, Et je te ferai monter sur les hauteurs du pays. Je te ferai jouir de l'héritage de Jacob, ton père;.Car la bouche de l'Eternel a parlé.

 

 

Shabbat shalom L.B

 

 

Parasha du samedi 9 octobre 2021.

Noah. Noé.                                                                              

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 6 verset 9 à chapitre 11 verset 32.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 54 verset 1 à 10 (+jusqu’a 55: 5).

Lecture messianique: Mathieu: 24 verset 36,44.

Luc: 17 verset 26 à 37.1 Pierre: 3:18,22. 2 Pierre: 2: 2,5.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 3 Octobre 2021

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 1 Octobre 2021

Bereshit du samedi 2 octobre 2021.

La faute d’Adam.

 

 

Nous commençons un nouveau cycle de parasha avec Bereshit qui démarre avec la Genèse et l’histoire de la création du monde.

 

La terre était vide, il y avait des ténèbres et le souffle de Dieu planait sur la surface des eaux.

 

Dieu créa l’univers et tout ce qu’il renferme par le principe  des 22 travaux qu’Il exécuta.

L’âme d’Adam comme un univers entier. L’homme Univers arbre de vie avec ses 10 forces continuellement alimenté par les 22 chemins de la sagesse,  22 les lettres hébraïques qui forment le verbe créateur, qui constitue les souffles, les énergies qui régissent le tout.  À l’image de Dieu, avec ses 10 attributs de Sainteté.

 

Le souffle de vie c’est le Messie de l’Eternel, le Messie d’Israël qui est son Esprit, de sagesse, d’intelligence, de conseil, de force, de science, et de crainte de Dieu.( Selon Esaïe).

C’est l’Esprit qui répare la vanité des Hommes, c’est la conscience universelle qui réunit toutes les âmes perdues.  Le monde se réparera par le Messie Yeshoua afin que tout revienne à l’origine de toute l’existence.

 

Cet Adam l’Homme à la fois humain et divin.

 

 

L’âme d'Adam le premier Homme était l'essence suprême de l'humanité. Il contenait toutes les âmes qu'il lui ont été engendrées.

 

 

 

-L’âme d’Adam face à face avec le Satan.   Qui gagnera le royaume ?

 

 

 

Dieu créa le tout en 6 jours et Il créa le septième jour, dédié au repos car ce jour porte une dimension spirituelle… une séparation entre le sacré et le profane.

 

La dimension du septième, le jour où le shabbat fut donné comme signe, que ce jour soit chômé, ainsi qu’à tous les gardiens qui veillent à l’engagement de garder ce jour avec Lui au ciel et sur la terre.

Il dit : Voici je séparerai pour moi un peuple, parmi les peuples et ceux-là garderont ce jour de shabbat et je les bénirai, et je les sanctifierai pour moi, comme un peuple comme j’ai sanctifié le jour du shabbat et le sanctifie pour moi; pareillement aussi je les bénirai et ils seront mon peuple et je serai leur Dieu;

 

La bataille commence: se soumettre ou décider?

 

Dieu dit le shabbat est le signe: Quiconque ne fera pas shabbat mourra certainement éternellement, que ce jour puisse être gardé à travers toute la descendance afin de  n’être jamais déraciner de la création, mais gardé accroché à l’âme de l’humanité.

 

-En ayant son libre arbitre.

 

-Dans ce jardin d’Eden la confrontation avec le serpent fut décisive;

Le serpent lui proposa de faire agir les forces de la connaissance afin de désobéir à Dieu car ces forces sont des forces créatrices dont le satan avait besoin,  mais n’y avait pas accès, car l’homme fut créé au-dessus de toutes espèces de vie. Il lui fallait le consentement de l’humain.

 

Satan réussit à faire péché Eve et Adam et par eux il eut les forces créatrices qui font le bien et le mal.

Adam et Eve furent jetés de l’Eden et envoyés sur la terre pour expier leur fautes.

 

La faute d’Adam vouloir être comme Dieu.

 

Mais la plus grande faute d’Adam n’est pas que celle là:

 

 

La plus grande faute d’Adam qui depuis domine sur tous les hommes et les femmes de la terre est ;

C’est pas ma faute ».

 

Cette faute est l’erreur de tous.

 

Adam a péché en goûtant au fruit défendu d’accord, mais qu’a t’il fait ensuite;

Il dit c’est pas ma faute à moi! C’est a cause de la femme que tu as mis a mes cotées; il accuse donc Dieu et sa femme.

 

Et la se pose notre problème.

 

Faire un péché c’est une chose mais le reconnaître en est une autre.

 

Car le péché a toujours une bonne excuse.

Le péché vient toujours d’une racine d’orgueil, le péché se définit comme voulant faire bien, ou pour un besoin  de soi ou pour les autres. Toujours une raison valable, circonstancielle.

 

« C’est pas ma faute »

Si Adam avait simplement reconnu Sa faute, le duel entre le mal et le bien aurait cessé immédiatement.

 

Reconnaître ses fautes et tout s’arrête!

 

Reconnaître ses péchés et tous les problèmes s’arrêtent!

 

 

 

- Dans les manuscrits il est précisé: Selon le calendrier hébraïque le serpent vint visiter Eve  le second mois « Iyar ».

-Ici nous y voyons un enseignement:

 

Iyar c’est le retour à la vie normale. C’est-à-dire que Dieu nous donne 6 jours ou nous devons vivre la vie normale, le septième jour du shabbat c’est un jour protéger, car en ce jour nous nous mettons à part de la vie normale du monde. Iyar c’est les 6 jours de la vie dans le monde, la ou toutes les tentations peuvent venir. Dans  ces 6 jours, la tentation de péché est devant nous.

 

Le serpent a séduit Eve pendant  Iyar.

 

 

Mais Iyar c’est aussi la guérison.

 

C’est la formule parfaite qui dirait c’est en ce temps que vous avez péché mais c’est en ce temps que je vous guérirai si vous demandez pardon.

C’est là qu’intervient la guérison. Dieu dit : « Je ne laisserai pas sur toi le mal, car Je suis l’Éternel qui te guérit. »

 

Iyar  veut dire aussi; C’est la force qui nous pousse vers l’âme animale, les désirs vers la satisfaction du soi, se faire du bien, mais un faux bien.

 

 

 

-La commence par notre remise en question, de notre tendance au mal à désirer un changement qui demande une guérison spirituelle.

Le fait de reconnaître notre tort,  on amorce le processus de guérison.

 

Le monde nous ouvre grande la porte du péché et nos pulsions d’orgueil nous poussent à réagir de façon inverse en pensant qu’on a raison.

 

Le péché d’Adam c’est de n’avoir pas reconnu ses torts et c’est notre péché aujourd’hui.

 

 

 

Tous coupables, mais pardonnés par notre responsabilité devant Yeshoua d’avoir péché.

Si on accuse les autres on ne peut pas faire une vraie repentance qui nous guérit et nous délivre de nos démons.

 

 

 

Car la séduction du péché enivre nos sens, plaisirs, orgueil, sensualité, addictions; et ambition malsaine, sous le couvert de j’en ai besoin, je ne fais rien de mal, je ne suis pas responsable, ce n’est pas ma faute.

 

Car c’est par une seule offense que le jugement est devenu condamnation car si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul. C’est par Yeshoua le Messie qui nous pardonne  que nous recevons le pardon.

C’est pourquoi  comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort s’est étendue sur tous les hommes.

 

Afin que comme le péché a régné par la mort ainsi le pardon règne par la vie Eternelle de Yeshoua notre Seigneur.

 

-Ainsi vous-même regardez vous  comme mort aux péchés et comme vivant pour Dieu en Yeshoua le Messie.

Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel et n’obéissez pas à ses convoitises car c’est à cause du péché que le Messie est mort.

Sa résurrection est la preuve du pardon qu’il nous donne

Car toutes fautes reconnues devant Dieu sont pardonnées.

Yeshoua  a  pris nos péchés et les a effacés de notre livre de vie.

 

Il en ainsi que quiconque se laisse séduire par le serpent devra reconnaître sa faute.

 

A l’image d’Adam d’où nous somme sortis conçu dans le péché, nous reconnaissons que c’est par Yeshoua que nous somme sauvés.

Nous reconnaissons notre loyauté envers Dieu de ne plus se laisser séduire par nos pensées pernicieuses, mais de se soumettre à Dieu selon les principes de ce qu’Il a créé et ce qu’il nous a ordonné de ne jamais oublier de faire le shabbat.

Car la révélation du Messie dévoile que le but ultime du retour vers Dieu s’établit par l’alliance éternelle du shabbat.

 

Quiconque n’est pas soumis à la doctrine du shabbat mourra.

Quiconque profane ce jour pour faire un travail sera retranché du peuple de Dieu.

 

Shabbat shalom

 

L.B

 

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 1 verset 1 à chapitre 6 verset 8.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 42 verset 5 à 21 et +

chapitre 43: 1 à 10.

 

Lecture messianique: Jean: Chapitre 1 verset 1 à 14.

1 Jean: Chapitre 1 verset 1 à 7.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Lydia.B

Repost0

Publié le 26 Septembre 2021

Rédigé par Lydia.B

Repost0