Parasha Ekev du samedi 20 Août 2022.

Publié le 19 Août 2022

Parasha Ekev du samedi 20 Août 2022.

Une terre arrosée.

 

La parasha Ekev évoque les conséquences.

On récolte ce que l’on sème.

 

La parasha est un discours de Moïse, rappelant ce que Dieu a dit, mais sans que le nom de Moïse y soit mentionné.

Ce texte soustrayant le nom de Moïse pour le rendre intemporel, nous permet d’y entendre le Nom de Yeshoua.

 

Cette répétition nous ramène encore aux lois de la Torah et nos conséquences si on ne les vit pas.

Comme une ultime proposition avant la fin.

Le texte nous projette dans un futur immédiat en vue d’un futur éternel.

 

L’homme est semé terrestre, il est récolté céleste.

Pour l’être humain rien n’est plus précieux que son âme, qui est destiné à la vie éternelle.

Le seul but de l’homme c’est de rétablir son être véritable.

L’âme est comparée à une graine qui donne naissance à une nouvelle plante.

L’âme traverse les âges dans l’inconscience, elle traverse les vies pour son perfectionnement. Cette continuité se traduit en générale dans les textes par: (les enfants et les  enfants de vos enfants).

 

 

Après son long discours Moïse leur rappelle d’aller vers la terre promise.

Nous avons l’obligation de chercher le meilleur chemin pour y aller.

 

 

 

-Ekev veut dire littéralement « Talons ».

 

 

Les talons sont notre marche, suivre le chemin, marcher sur les traces du Messie.

 

Le talon: partie la plus basse du corps, fait référence à la fin d’un parcours, d’un temps.

 

La génération des temps messianiques que l’on appelle: « talons du Messie».

 

 

Ce sont les talons qui maintiennent toute la structure du corps. Tous les fondements de notre foi.

 

C’est par le foulage du raisin, par la force du talon, que sort le vin, c’est-à-dire les secrets de la Torah.

 

 

 

Talon a pour guematria 172.

 

Elohim a pour guematria 86 sachant que nous avons 2 talons:

  86 + 86 = 172.

 

Les dix commandements sont écrits en 172 mots.

 

Ehyeh + Elohim + Adonai = 21 + 86 + 65 = 172

 

 

 

 

Il est dit qu’à la fin des temps, beaucoup de gens fouleront du talon les commandements les plus importants.

 

C’est l’avertissement de la parasha. Les conséquences de ce désordre.

 

 

C’est par le rétablissement de la vérité que nous réparons le Nom d’Elohim en marchant par les 10 commandements.

 

 

-La parole de l'Eternel qui fut adressée à Joël, fils de Pethuel.

 

Ecoutez ceci, vieillards! Prêtez l'oreille, vous tous, habitants du pays! Rien de pareil est-il arrivé de votre temps, Ou du temps de vos pères?

 

Racontez-le à vos enfants, Et que vos enfants le racontent à leurs enfants, Et leurs enfants à la génération qui suivra!

Les champs sont ravagés, La terre est attristée; Car les blés sont détruits, Le moût est tari, l'huile est desséchée.

 

Les laboureurs sont consternés, les vignerons gémissent, A cause du froment et de l'orge, Parce que la moisson des champs est perdue.

 

La vigne est confuse, Le figuier languissant; Le grenadier, le palmier, le pommier, Tous les arbres des champs sont flétris... La joie a cessé parmi les fils de l’homme!

 

 

 

_-C’est ainsi que la parasha Ekev vient pour rappeler les conséquences de l’homme ruiné  par sa mauvaise conduite.

 

Cette mauvaise conduite sera la conséquence de sa mauvaise récolte.

 

La venue du messie annonce la véritable Torah répandu comme une pluie qui vient arroser la terre ( la terre promise).

 

 

L’homme étant comparé à une terre fertile prête à recevoir le Messie dans son coeur.

La parasha cite les 7 bénédictions de la terre qui font référence aux 7 bénédictions de l’homme, car l’homme est la terre d’Israël.

 

Les 7 bénédictions sont:

 

Il est intéressant de noter que le mot terre se place devant chaque fruit de la bénédiction.

La terre de blé, la terre de l’orge, la terre du raisin, la terre de la figue, la terre de la grenade, la terre de l’huile, la terre de la datte.

 

Terre en hébreux c’est « eretz ».

Eretz Israël.

La terre d’Israël et une terre ou pousse les fruits du pays du Messie.

 

Le blé l’étincelle Divine, l’orge l’Âme de Yeshoua, le raisin le sang de Yeshoua, la figue le vêtement de Yeshoua, la grenade la vie en Yeshoua, l’huile l’Esprit de Yeshoua, la datte (miel de datte )  l’épouse de Yeshoua.

 

Pour le miel une petite explication:

Miel équivaut à 306 = à isha (femme) épouse.

 

Voici donc les conséquences de l’obéissance

Etre une terre arrosée pour devenir l’épouse du Messie.

 

Car notre âme est comme une terre sur laquelle Dieu veille constamment depuis le commencement  et jusqu’à la fin, voulant donner à notre terre, la pluie de chaque saison afin d’ y faire sortir Yeshoua grandissant en nous.

 

 

Mais la colère de Dieu qui voit des terres sans la Torah ordonne à la pluie de ne pas tomber.

 

 

Zacharie 14:17

  S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem Pour se prosterner devant le roi, l’Eternel des armées, La pluie ne tombera pas sur elles.

 

 

-Ces incroyants ou incirconcis ne s’élèveront pas sur la montagne avec les justes pour fêter les shabbat.

 

 

Zacharie 14:18

 Si la famille d’Egypte ne monte pas, si elle ne vient pas, La pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappée de la plaie dont l’Eternel frappera les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête de Souccot. 

 

 

-Ceux qui ne suivent pas les lois de la vie, ne comprennent pas ce qu’ils font. Ils sont aveugles et Dieu endurcit leur cœur et la pluie ne tombe pas sur leur âme.Les portes des cieux seront fermées pour ceux qui persiste dans leur voie.

 

Deutéronome 11:17

  La colère de l’Eternel s’enflammerait alors contre vous; il fermerait les cieux, et il n’y aurait point de pluie; la terre ne donnerait plus ses produits, et vous péririez promptement dans le bon pays que l’Eternel vous donne.

 

 

-Dieu ne fait pas pleuvoir sur ceux qui ne le connaissent pas.  A ceux qui ne cherchent pas les commandements. Il ne dévoile pas sa face à ceux qui l’ignore, il en fait un mystère.

 

 

 

 

 

 

-Notre terre doit être continuellement arrosée pour rester en vie.

 

 

Osée 6:3 

Connaissons, cherchons à connaître l’Eternel; Sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, Comme la pluie du printemps qui arrose la terre.

 

-La parole de Dieu est comme une pluie qui tombe sur la terre humaine.

 

Ainsi notre vie pourra s’achever dans la terre promise qui est Yeshoua.

 

Joël 2:23

  Et vous, enfants de Sion, soyez dans l’allégresse et réjouissez-vous En l’Eternel, votre Dieu, Car il vous donnera la pluie en son temps, Il vous enverra la pluie de la première et de l’arrière-saison, Comme autrefois.

 

 

 

 

-Le ciel s’ouvre et se ferme, les portes s’ouvrent pour les brebis et se ferment pour les boucs.

Il pleut sur l’âme des justes et les insensés sont imperméables à la pluie de l’Eternel. La terre promise est pour ceux qui le méritent, les autres la honte éternel.

 

 

-Alors comme un cri du coeur Yeshoua lance encore un avertissement afin de comprendre les conséquences pour ceux qui n’ont pas encore suivi les traces des commandements, afin qu’ils viennent emboîter le pas de Yeshoua.

 

-Et L’Eternel leur enverra la pluie qui est la vie de Yeshoua.

 

 

Soyons des terres fertiles qui portent le germe de Yeshoua afin que la pluie nous arrose et que Yeshoua grandisse et que nous.

 

 

Jean:3: 30.

Il faut que Lui croisse, et que moi je diminue.

 

Shabbat shalom

 

Lecture de la parasha: Deutéronome: Chapitre: 7 verset 12 à chapitre 11verset 25.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 49 verset 14 à chapitre 51 verset 3.

Lecture messianique: Mathieu: Chapitre 4 verset 1 à 11. Jacques:  Chapitre 5 verset 7 à 11.

 

 

 

    

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article