Parasha Kedochim du samedi 7 mai 2022

Publié le 6 Mai 2022

Parasha Kedochim du samedi 7 mai 2022

Soyez saints car je suis Saint!

 

La parasha kedochim exprime « Soyez saints, car Je suis Saint ».

 

Cette parasha nous montre par quoi Dieu distingue son peuple.

 

«  Je leur donnerai mes shabbat qui devraient être un symbole entre Moi et eux : dit l’Eternel.

Le shabbat est seul signe qui prouve que l’on est avec Dieu.

 

Mais le shabbat a aussi été profané dans la façon de faire.

Le shabbat c’est à partir du vendredi soir jusqu’à la soirée du samedi.

 

Le shabbat c’est pour les courageux, ceux qui ont du zèle pour plaire à Dieu, pour ceux qui s’en foute de ce que pensent les autres,  pour faire le shabbat il faut être un peu rebelle,  un peu à contre courant; juste ce qu’il faut pour affirmer ses choix.

 

Dieu dit : les tièdes je les vomis.

 

Car Dieu nous a donné la force, la ténacité, l’esprit qui combat ceux qui s’opposent à nous, il nous a donné un caractère  et une volonté  pour se révolter pour ne pas être manipulé.

Les niaiseries et  bondieuseries on les laissent pour les……….

 

Le peuple de Dieu est courageux et ce courage nous l’avons quand nous nous séparons de l’emprise de la religion dont on est lié.

 

Le pire c’est pas la méchanceté des hommes, mais le silence de ceux qui font semblant d’hésiter.*

 

 

Les esprits des religions sont des idoles !!!!!!!!

Ils idolâtres leurs religions comme s’ils détenaient la vérité.

C’est pourquoi l’esprit des idoles n’est pas l’Esprit de Dieu.

 

Reconnaître ce qui est de l’Esprit de Dieu.

 

 

Ezechiel 44:23, 24;

Ils enseigneront à mon peuple à distinguer ce qui est saint de ce qui est profane, ils lui feront connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur.

 

 

………Ils observeront aussi mes lois et mes ordonnances dans toutes mes fêtes, et ils sanctifieront mes Shabbat.

 

 

Mathieu 12: 31,32.

C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

 

 

Ezechiel 20:39.

Et vous, maison d'Israël, ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Allez chacun servir vos idoles! Mais après cela, vous m'écouterez, et vous ne profanerez plus mon saint nom par vos offrandes et par vos idoles.

 

 

 

Séparez vous dit l’Eternel.

 

 

Esaïe: 52: 11.

Partez, partez, sortez de là! Ne touchez rien d'impur! Sortez du milieu d'elle! Purifiez-vous, vous qui portez les vases de l'Eternel!

 

 

 

-On pourrait traduire le mot « Saint » par « Loin de tout péché ». Utiliser le mot saint pour des hommes pourrait être un blasphème  dire « le saint père » est un péché, comme pour désigner un certain chef religieux. ( Le Pape).

Car seul  Dieu est saint et Il est Père.

 

-Quand il est dit: Soyez saints car je suis saint, cet entendement n’est réservé qu’en la personne qui vit par Yeshoua. Car le corps de l’homme ne peut pas atteindre la sainteté absolue, mais seulement l’âme résidente de Yeshoua doit être sainte.

 

-L’âme sanctifiée ne se sanctifie pas par une bonne conduite aux allures de grenouilles de bénitiers. Mais par la démonstration de ses shabbat.

 

Car il ne nous a pas donné pour l’instant de mettre fin aux péchés, tant que nous vivrons sur terre, et c’est en cela que les shabbat  nous renouvellent chaque semaine comme une repentance hebdomadaire, qui nous permet de nous maintenir dans la sainteté.

Car c’est au terme de nos vies et de ce monde que la sainteté régnera.

 

Daniel: 9: 23.
La justice éternelle  apparaitra, et le jour de Seigneur remplacera le séjours des morts.

 

 

-Mais nous avons un échantillon de ce jour de justice éternelle,  un jour réservé au peuple de Dieu c’est le jour du shabbat.

 

-Ce jour est saint comme si une bulle paratonnerre couvrait ce jour comme quelque  chose  d’imaginaire,  nous changerait comme par miracle, dès le vendredi soir on devient une autre personne, dès que les bougies sont allumés l’atmosphère de la maison change ont fait entrer le Roi des rois et un « truc » se passe.

 

On a sorti la belle nappe et la belle vaisselle  qui reçoit le meilleur repas de la semaine, de nos habits les plus beaux on commence les prières comme un arrêt sur image de la vie, tous s’arrêtent pour attirer nos pensées vers Dieu.

 

ESAÏE: 58: 13.

Si tu gardes ton pied de profaner le sabbat, de faire ton plaisir en mon saint jour, si tu appelles le sabbat tes délices, et honorable le saint jour de l'Eternel, si tu l'honores en t'abstenant de suivre tes propres chemins, de chercher ton plaisir et de dire des paroles vaines,

 

 

-Le shabbat exprime un avant goût du repos éternel, une destination finale pour l’âme repentie.

ou la fin de l’exil terrestre jusqu’à ce que l’homme est plié les genoux devant le maître du shabbat Yeshoua.

 

- L’ âme de l’homme incarné qui poursuit mille vies qui court de futilités en futilités, n’atteindra son but que lorsqu’elle reconnaîtra son Père, et là seulement la peur de la mort cessera comme dans un repos de shabbat. Alors la mort deviendra une excellence, un gain car l’âme aura retrouvé son monde, son lien, son fluide, son origine depuis la création, quand les eaux formaient le berceau des âmes et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux, dans la Sainteté de Dieu.

 

 

-Pour se retrouver, notre âme a besoin de se plonger dans l’immersion des shabbat qui lui rappelle l’Amour qu’elle ressentait.

 

 

 

Psaume 106:47

Sauve-nous, Eternel, notre Dieu! Et rassemble-nous du milieu des nations, Afin que nous célébrions ton saint nom, Et que nous mettions notre gloire à te louer!

 

 

- Rassemble nous à ton shabbat afin que nous célébrions La Pâque.

 

Lévitique 10: 13.

Vous mangerez l’agneau dans un lieu saint.

 

-Moïse leur dit: Pourquoi n'avez-vous pas mangé la victime expiatoire dans le lieu saint? C'est une chose très sainte;

 

Ce lieu saint c’est derrière le voile.

Car celui qui  mange hors du lieu saint l’agneau de Pessa’h n’a pas reçu l’Esprit qui conduit dans la vérité.

 

Parce que les écritures sont voilées et rendues incompréhensibles pour les hommes afin qu’ils n’en comprennent pas le sens.

 

Car certains forment leur version, pour fonder des religions, chose que Dieu n’a pas voulu.

Seul l’Esprit de celui qui a accompli l’acte pour la rédemption pour les nations à la Pâque  nous revêt de son Esprit qui nous dévoile les écritures afin qu’on en comprenne le sens.

 

Le voile s’est déchiré à la Pâque de Yeshoua et le Lieu Saint nous a été ouvert.

 

C’est donc cela le baptême de l’esprit.

 

 

La déchirure qui laisse  pénétrer l’Esprit de Dieu en nous et nous revêt de puissance de force  et d’intelligence, pour faire de notre vie Sa volonté.

 

2 Corinthien 12:13.

Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.

 

1 Corinthien: 12: 13, 18.

Ayant donc cette espérance, nous usons d'une grande liberté, et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, pour que les fils d'Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager. Mais ils sont devenus durs d'entendement. Car jusqu'à ce jour le même voile demeure quand, ils font la lecture de l'Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c'est par le Messie qu'il disparaît. Jusqu'à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs coeurs; mais lorsque les coeurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

 

 

-Ainsi le voile de séparation s’est ouvert et le lieu qui nous rend saint nous fait entrevoir le repos éternel.

-Car depuis ce jour ou Yeshoua est mort pour nous, la vie éternelle nous a été accordée, à condition de vivre selon les commandements et pratiquer les shabbat.

 

Depuis la conversion la sainteté que nous procure les shabbat nous est utile car nous sommes encore vivant avec le corps, car si on devait mourir dès cet instant la sainteté du corps ne nous servirait pas, comme le brigand  sur le bois sa conversion seule lui suffisait, son corps ne serait pas attaquer par les désirs des péchés.

 

Car sans les commandements il nous est difficile de vivre sainement, et plus on s’approche du lieu Saint et plus l’affrontement avec les esprits mauvais va se faire sentir.

C’est pourquoi encore beaucoup de croyants sont encore dans le parvis du temple car la délivrance n’étant pas prêcher dans certains lieux religieux, il leur est difficile de livrer bataille aux esprits, ainsi le voile du temple n’étant pas déchiré il leur est difficile de comprendre les écritures sur les ordonnances du shabbat et des fêtes selon le code biblique.

 

 

 

Cette parasha dénonce les comportements impudiques, selon la loi toutes personnes qui fait des actes sexuelles interdits est condamnée à mort, lapidé.

 

Yeshoua a condamné cette pratique car qui est saint pour juger une personne? Yeshoua dira: Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre, en parlant de cette femme adultère.  Car nous ne jugeons pas la personne mais les esprits qui sont en elle.

 

C’est pas pour autant que les péchés restent impunis.

 

Ce que la parasha exprime c’est que l’on doit mettre à mort les esprits impurs, les esprits mauvais, méchants; et non pas les personnes.

 

Yeshoua nous à ordonné de chasser les esprits, et surtout ne jamais pensé que lorsque l’on est converti on a plus besoin d’être délivré des mauvais esprits, en fait c’est là que tout commence.

 

-Car si avant ils pouvaient être dormants, ou actifs cela avait moins d’importance car sans Dieu l’homme est mort, mais dès que le voile se déchire après une vrai conversation à Yeshoua et que son Esprit s’impose en nous c’est là que la vrai guerre commence.

Quoique Yeshoua combat pour nous, si nous agissons avec Lui.

 

-Il faut avec autorité, les mettre à mort verbalement, il faut leurs interdirent de se manifester, les déloger. Tout esprits d’incestes, homosexuelles, pervers, ne doivent plus se manifester, mais doivent se soumettre à Yeshoua qui les combattra, car ne jamais oublier que l’on peut avoir hériter d’un de ces esprits qui pourraient être dormant, mais procure certains troublent d’angoisses ou sensation de mal être, tristesse, ………..

Pour se faire une délivrance pas besoin de long discours, juste affirmer avec autorité la mort de ses esprits, leurs couper la tête ou les lapider, ou autre paroles qui semblent adéquat………

Cette parasha est une invitation à la délivrance.

Nous sommes forts et combattants, aucun esprit mauvais ne sera plus fort que Dieu.

 

Soyez saints car moi je suis Saints dit l’Eternel.

 

Shabbat shalom

L.B

 

 

Lecture de la parasha : Lévitique :

Chapitre 19 verset 1 à chapitre 20 verset 27.

Lecture de la haftarah :

Ezechiel : Chapitre 20 verset 2 à 20.

Amos: 9: 7,15.

Lecture messianique : Romains: 13: 8,14.

1 Pierre: 1:13,21.

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article