Parasha Metsora du samedi 9 avril 2022

Publié le 8 Avril 2022

Parasha Metsora du samedi 9 avril 2022

Quand la vérité dérange.

 

La parasha Metsora désigne ce titre voulant dire: Le lépreux.

 

La parasha parle de lèpre et d’écoulements impurs.

 

Dans les parasha Tazria et Metsora il est question de lèpre, mais cette traduction semble erronée car tsaraat   veut dire maladie uniquement spirituelle.

 

Donc le lépreux est un malade spirituel.

Quand on aborde des parasha au sens compliqué,  il faut trouver un sens qui nous parle pour nous maintenant.

 

La référence biblique qui se rapporte à la lèpre c’est bien sur l’épisode ou Myriam a mal parlé de Moïse.

 

Parler mal de quelqu’un exprime  notre spiritualité.

 

Psaume 52:2

« Ta langue n'invente que malice, comme un rasoir affilé, fourbe que tu es! »

 

 

Actes 6: 7 à 15.

 

« La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi.

 

Etienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple. Quelques membres de la synagogue dite des Affranchis, de celle des Cyrénéens et de celle des Alexandrins, avec des Juifs de Cilicie et d'Asie, se mirent à discuter avec lui; mais ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l'Esprit par lequel il parlait. Alors ils subornèrent des hommes qui dirent: Nous l'avons entendu proférer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. Ils émurent le peuple, les anciens et les scribes, et, se jetant sur lui, ils le saisirent, et l'emmenèrent au sanhédrin. Ils produisirent de faux témoins, qui dirent: Cet homme ne cesse de proférer des paroles contre le lieu saint et contre la loi; car nous l'avons entendu dire que Yeshoua, ce Nazaréen, détruira ce lieu, et changera les coutumes que Moïse nous a données. Tous ceux qui siégeaient au sanhédrin ayant fixé les regards sur Etienne, son visage leur parut comme celui d'un ange ».

 

Actes 7: 51,58.

 

« Hommes au cou raide, incirconcis de coeur et d'oreilles! vous vous opposez toujours au Saint-Esprit. Ce que vos pères ont été, vous l'êtes aussi. Lequel des prophètes vos pères n'ont-ils pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, que vous avez livré maintenant, et dont vous avez été les meurtriers, vous qui avez reçu la loi d'après des commandements d'anges, et qui ne l'avez point gardée!...

 

En entendant ces paroles, ils étaient furieux dans leur coeur, et ils grinçaient des dents contre lui. Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Yeshoua debout à la droite de Dieu. Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent ».

 

 

Quand la vérité dérange ?

 

Jérémie 9:3……

« Ils ont la langue tendue comme un arc et lancent le mensonge; Ce n'est pas par la vérité qu'ils sont puissants dans le pays; Car ils vont de méchanceté en méchanceté, Et ils ne me connaissent pas, dit l’Eternel.

 

 

Ecoutez la parole de l'Eternel, Et que votre oreille saisisse ce que dit sa bouche!…..

 

Que celui qui veut se glorifier se glorifie D'avoir de l'intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Eternel ».

 

 

 

-La parasha metsora désigne le lépreux celui qui se détournent de la vérité et celui qui détournent les autres de la vérité.

 

Quelle vérité?

Celle d’annoncer le Messie Yeshoua!

 

Ceux qui détournent le sens des écritures sont des lépreux car ils croient savoir, mais comme ils s’opposent à l’Esprit de Dieu, ils ont cette maladie spirituelle qui donne la mort.

Cette  parasha sur la lèpre qui désigne l’impureté du corps  qui se dit Tamé en hébreux.

 

-Et Pureté qui se dit Tahor.

 

Tahor c’est être pur. Qui enseigne: La source d’eau, l’eau de la vie, état de vie.

 

Tamé c’est être impur. Qui enseigne: Porter en soi la mort.

 

Le lépreux porte la mort sur lui et dans les lieux où il vit.

 

Proverbes 18: 20,21.

 

 

« C'est du fruit de sa bouche que l'homme rassasie son corps, C'est du produit de ses lèvres qu'il se rassasie.

 

La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits ».

 

 

-La parole du metsora est donc un acte qui détruit, qui nous coupe de la vie.

Détourne le sens des paroles. Détourner du droit chemin celui qui cherche Dieu est passible de mort.

 

Parler mal du Messie mène à la mort.

 

Détourner les paroles de Yeshoua c’est approcher de la mort.

 

-Le fils de Dieu est Yeshoua, Il c’est fait chair,  car Il était Torah.

-C’est par son sacrifice que nous recevons la vie.

-C’est par son sang que l’on est purifié de toutes nos maladies.

 

Dire que Yeshoua a aboli toutes les lois est un mensonge.

Dire que Yeshoua a aboli le shabbat est un mensonge.

Dire que les 7 fêtes bibliques n’ont plus court est un mensonge.

Dire que les fêtes de noël de pâque, etc… à la manière chrétienne sont a célébrées est un mensonge.

Dire qu’il faut faire le culte le dimanche est un mensonge.

Imposer les mains au nom de ce jésus là est un mensonge.

Prier ce jésus là est un mensonge.

Aller dans des réunions de ce genre là, c’est aller à la maison des lépreux.

 

Jacques 3:1,6.

 

Mes frères, qu'il n'y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement. Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride. Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier. Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote. De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt! La langue aussi est un feu; c'est le monde de l'iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.

 

 

-Cette parasha vient une fois de plus nous alerter sur les mensonges qui sont proférés dans certains lieux.

-Certains mensonges qui sortent de la bouche.

 

Des lieux impurs remplis de lépreux attirent du monde, car la vérité dérange.

Mais Yeshoua nous a donné son intelligence et sa sagesse afin que l’on discerne la vérité du mensonge.

 

 

 

Que nos paroles soient véridiques, qu’elles profèrent le Nom de  Yeshoua, et qu’elles partagent la Torah.

 

Que Dieu nous pardonne d’avoir dit des paroles mensongères, de s’être moqué en blaguant sur  Yeshoua, ou d’avoir dit qu’il n’était pas le Messie.

 

 

Soyons purifiés par la parole de vérité, et que tout ce qui coule de notre bouche soit pur de vérité.

 

 

Shabbat shalom

L.B

 

 

 

Lecture de la parasha: Lévitique:

Chapitre: 14 verset 1 à chapitre 15 verset 33.

Lecture de la Haftarah: 2 rois: Chapitre 7 verset 3 à 20.

Lecture messianique: Mathieu: 9: 20 à 26.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article