Parasha A'haré Moth du samedi 30 avril 2022.

Publié le 29 Avril 2022

Parasha A'haré Moth du samedi 30 avril 2022.

L’élection!

 

 

La parasha A’haré Moth veut dire après la mort.

 

Yeshoua est mort et ressuscité; Et par sa mort et sa résurrection  il donne à tous ceux qui croient qu’il est le fils de Dieu, le pouvoir sur la mort qui est la vie éternelle.

Car si le corps est mortel, l’âme est immortelle.

 

Mais le choix de l’Homme durant sa vie va déterminer son immortalité, c’est-à-dire que l’âme si elle finit en enfer quoique vivante elle errera dans la souffrance éternellement considérée comme morte devant Dieu.
Mais si l’homme poursuit la voie droite, son âme finit son parcours terrestre dans la plénitude éternelle avec Dieu.

 

 

La parasha commente de ne pas consommer du sang et de se préserver de l’impureté sexuelle, dont l’interdiction de voir la nudité d’un proche parent. Ne pas avoir des pensées pervers en voyant la nudité d’un parent. Et l’interdiction des pratiques sexuelles  toutes déviances confondues.

 

Toutes dérives sexuelles  est une abomination devant Dieu.

 

Les pouvoirs politiques adossent des lois sur toutes ces choses.

 

Donnant le choix à chaque individu de pratiquer sa sexualité pervers sans être inquiété.

 

Bientôt des lois de plus en plus immorales vont être autorisées.

Les déviances sexuelles seront reconnues comme normales.

Le consentement des mineurs va être reformulé de façon légitime pour les pervers, l’accouplement avec des animaux  va être légal, comme c’est déjà le cas dans certain pays, les trans-genres vont se multiplier de façon révolutionnaires.  Et  la consommation de substances illicites  sera légale. Et le pire pour ceux qui consomment du sang pour rester jeunes, ou à des fins de pouvoirs sorciers comme c’est déjà le cas avec beaucoup de gens du spectacles ou riches, qui  ne se cachent plus pour le dire,  et la distribution sera abondante comme si c’était normal.

 

L’élection c’est aussi l’élection de Dieu qui vient séparer les boucs des brebis. Ce n’est pas pour rien que le monde se pervertit, ce n’est pas pour rien si nos politiques proposent des lois qui nous poussent  à accepter l’immoralité.

 

Dieu est au contrôle; Il ne se passe rien sur la terre sans que Dieu ne l’est voulu.

 

Cette terre souillée va réveiller les retardataires.

 

Mais ce commentaire n’est pas là pour apporter de la l’angoisse, mais pour apporter de l’espérance.

-A’haré - Moth vient nous dire que Dieu ne nous a pas oublié ni oublié nos proches.

 

La traduction historique du texte de notre parasha  nous apprend que malgré la complexité du monde dans lequel on vit, il y a une chose que le monde ne pourra pas nous enlever c’est la connaissance qui nous montre le bon chemin à suivre.

Dieu a laissé pour les temps de la fin la possibilité pour tous de posséder une bible.

La bible c’est ce qui nous unit à Dieu.

La bible nous donne la connaissance, elle nous ouvre la voie royale qui conduit au royaume de Dieu.

La bible nous ouvre l’espace spirituel qui nous fait sortir de nos limites.

La bible nous apprend à distinguer le bien du mal. Elle nous aide à nous purifier,  elle nous fait prendre conscience des péchés. La bible nous donne la lumière directe au moment même que l’on doit comprendre quelque chose.

Elle nous amène à changer  nos traits de caractères,  elle nous rend humble,  elle nous conseille, pour être changer de l’intérieur, elle effectue les réparations de l’âme,  elle fait fuir nos malheurs et nos souffrances, elle nous instruit chaque jour et nous apprend à guérir.

La bible est conseillère est instructive. Car c’est par la connaissance  des péchés commis envers Dieu que nous pouvons comprendre l’expiation de nos fautes.

La bible nous apprend à connaître Yeshoua et comprendre les plans de Dieu pour l’humanité.

 

 

Cette correspondance sur les écritures bibliques prend sa source avec le passage de la mer qui s’ouvre en deux, dont nous venons récemment de lire pour la clôture de Pessah.

 

 

1 corinthiens 10: 1,11.

 

Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous passé au travers de la mer, qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer, qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel, et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Le Messie. Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert.

 

Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. Ne nous livrons point à l'impudicité, comme quelques-uns d'eux s'y livrèrent, de sorte qu'il en tomba vingt-trois mille en un seul jour. Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par les serpents. Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur. Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.

 

 

-Toutes ces choses sont arrivées afin quelles fussent écrites dans la bible pour notre instruction.

 

 

-Baptisé dans la mer comme au temps de Jean Baptiste qui baptisait les foules en les instruisant de la parole de Dieu;

 

Baptême d’eau

1 Pierre 3:18

 

  Le Messie aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit,

1 Pierre 3:19 

Dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison,

1 Pierre 3:20

  qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau.

1 Pierre 3:21

  Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Yeshoua le Messie,

 

 

Jean baptisait les foules avec l'eau des écritures, sachant que le nouveau testament ne fut point écrit. Jean prêchait la loi de Moïse et il présentait celui qui allait venir. Il faisait une comparaison avec l'histoire de Noé en disant que ceux sauvés du déluge l'était par l'eau, c’est-à-dire l'enseignement des écritures de la Torah.

Le dernier verset de Pierre de l’engagement envers Dieu qui est la repentance, elle sauve par la résurrection de Yeshoua. En d’autres termes, le retour de Yeshoua nous sauve.

 

Le baptême de la repentance:

Matthieu 3:1 

En ce temps-là parut Jean Baptiste, prêchant dans le désert de Judée.

Matthieu 3:2 

Il disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

Matthieu 3:3 

Jean est celui qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète, lorsqu’il dit : C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers.

 

 

-Le baptême de Jean annonce la venue du royaume des cieux, pour préparer sa venue. Préparez-vous pour être sauvé, par la repentance lorsque vous avez désobéi à la loi de Dieu, car vous étiez des étrangers de la loi, agissants comme des pêcheurs. Car sans connaissance de la loi, nous ne pouvons pas demander pardon.

( Comme par exemple tous ceux qui lisent les parasha comme celle-ci prennent connaissance des péchés liés à l’impureté).

 

 

 

Depuis le commencement de l’humanité, les hommes ne se sont nullement rapprochés de la vérité mais s’en sont au contraire éloignés. C’est pourquoi le monde est aujourd’hui en pleine confusion et dans le désespoir.

 

Car sans la connaissance, l’homme est spirituellement mort; et cette mort amène invariablement le monde à son terme.

 

 

Le Baptême de la résurrection

Romains 6:3 

Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Yeshoua le Messie, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ?

 

 

Romains 6:4 

Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme le Messie est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

 

 

-Car sans la connaissance nous sommes mort ; mais Yeshoua le premier ressuscité nous ressuscite par le baptême qui nous donne l’Esprit de comprendre les écritures. Pour être conduit dans toute la vérité.

 

 

C’est pourquoi Yeshoua a prévenu le monde, en disant qu’il fallait être prêt pour recevoir le Fils de l’homme le jour où il paraîtra, et qu’il valait mieux marcher avec lui que contre lui ce jour-là, avancer dans la connaissance des lois qui enseignent à être saint en toute circonstance.

 

Il dit aussi à la fin du Livre :

Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore ; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.

Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.

 

Parce qu’Il nous a ouvert les  yeux et nous  à ressuscité avec son baptême, nous pouvons avancer avec certitude que les écritures nous guides.

 

Le Baptême sert à ouvrir les yeux de ceux qui le méritent, les brebis qui suivent un seul Esprit, celui du messie Yeshoua. Car dans le Royaume de Dieu, nous devrons ne plus faire de mal à la terre et ses habitants. Les âmes imméritantes, ne pourront pas Le suivre, ils seront alors réduits en cendre.

 

 

Si cette parasha nous apprend que le Jour de Yom Kippour est un grand jour de délivrance, nous pouvons  saisir ce moment pour mettre la lumière en là où il y a encore des ténèbres qui cohabitent en nous,  des esprits impures qui nous souillent, et nous préparer à la célébration de cette fête.

 

La parasha nous enseigne que le sacrifice du bouc pour Dieu devait se faire dans le temple, c’est pour nous la reconnaissance de reconnaître que Yeshoua est mort pour nous pour notre temple intérieur, c’est notre Kippour qui chaque année, nous renouvelle et nous rappelle que Yeshoua nous pardonnera toujours.

 

Ainsi nous ne sommes pas seuls car Dieu nous a ouvert les yeux des écritures et nous a baptisés de son Esprit afin de tenir ferme dans la sainteté durant notre séjour  sur terre.

Persévérons jusqu’à la fin car le royaume de Dieu est proche.

 

 

Mais on pourrait écrire des tonnes de commentaires, il en reste que les écritures sont de loin la meilleure façon de nous instruire.

Et pour cela le texte dans la bible de Jude  résume avec excellence tout ce qu’on pourrait dire.

 

Livre de Jude.

Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l'avoir tiré du pays d'Egypte, fit ensuite périr les incrédules; qu'il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n'ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure; que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.

 

Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l'autorité et injurient les gloires. Or, l'archange Michael, lorsqu'il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n'osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit: Que le Seigneur te réprime! Eux, au contraire, ils parlent d'une manière injurieuse de ce qu'ils ignorent, et ils se corrompent dans ce qu'ils savent naturellement comme les brutes. Malheur à eux! car ils ont suivi la voie de Caïn, ils se sont jetés pour un salaire dans l'égarement de Balaam, ils se sont perdus par la révolte de Coré. Ce sont des écueils dans vos agapes, faisant impudemment bonne chère, se repaissant eux-mêmes. Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents; des arbres d'automne sans fruits, deux fois morts, déracinés; des vagues furieuses de la mer, rejetant l'écume de leurs impuretés; des astres errants, auxquels l'obscurité des ténèbres est réservée pour l'éternité.

 

C'est aussi pour eux qu'Enoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes: Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d'impiété qu'ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu'ont proférées contre lui des pécheurs impies. Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d'intérêt.

 

Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d'avance par les apôtres de notre Seigneur-Yeshoua le Messie. Ils vous disaient qu'au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies; ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n'ayant pas l'esprit. Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit, maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Yeshoua le Messie pour la vie éternelle. 

 

 

Lecture de la parasha : Lévitique : Chapitre 16 verset 1 à chapitre 18 verset 30.

Lecture de la haftarah: Ezechiel : Chapitre 22 verset 1 à 16.

Lecture messianique : Romains : 3 verset 19 à 28. Luc: 8 verset 27 à 33.

1 Corinthien: 5: verset 1,13.

 

Shabbat shalom 

 

L.B 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article