Parasha Tsav du samedi 19 mars 2022.

Publié le 18 Mars 2022

Parasha Tsav du samedi 19 mars 2022.

Allumez le feu.

 

 

    

 

 

 

La parasha Tsav commence par cet ordre :  « Vous allumerez un feu en permanence ».

 

-Puis la  parasha vient nous instruire sur les lois concernant la consommation des graisses animales.

Les graisses interdites celles qui recouvrent les organes appelées en hébreux « Nikkur ».

La loi du Nikkur, est très compliqué car elle englobe plusieurs type de graisses, de suif.

 

Si on voudrait vraiment suivre le loi du Nikkur, il faudrait quasiment nettoyer les viandes  avec une dextérité extrêmement minutieuse, ce qui rend la chose impossible pour la majorité des gens.

 

Mais ses lois qui nous placent sous une certaine malédiction parce que non applicable peuvent nous crée des effets secondaires, en croyant que l’on ne fait pas bien la loi, car ce que nous croyons nous le développons.

 

Mais la loi ne s’applique que si l’on a la conviction, alors si nous avons la foi que Yeshoua nous a libéré des lois inapplicables nous n’avons pas à nous inquiéter de ces lois et c’est lois ne seront pas péchés pour nous.  Car la loi est comme un conseillé pour nous et donc si cette loi s’avère nous compliquer l’existence, elle devient caduque. Mais attention à ne pas confondre la loi conseillère et les 10 commandements qui eux ne sont pas négociables.

 

Romains: 7: 4, 6;   8:1, 4.

 

 

De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps du Messie, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli…….

 

 

 

Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Yeshoua. En effet, la loi de l'esprit de vie en Yeshoua m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit.

 

 

-Ainsi faisons la distinction entre ce qui est aboli et ce qui ne l’est pas…

 

La loi ne peut plus m’accuser si je mange de la graisse animale, du suif, du tendon ou du sang.

Car si la loi m’accuse j’ai un avocat du nom de Yeshoua qui répond de mes actes car en Yeshoua la loi qui est inapplicable n’atteint pas mon corps ni mon esprit,   et si par cette loi j’ai été atteint dans mon corps  je sais maintenant  que je suis guéris par la foi en Yeshoua.

 

 

 

Le commandement de Tsav c’est de laisser le feu allumer.

 

Le feu de la foi. Toutes les offrandes que l’on peut apporter devant Dieu ne sont que des offrandes de foi.

 

La foi c’est la joie, la réjouissance, la paix, la plénitude, la confiance.

 

Ne pas avoir la foi c’est la peur, l’inquiétude, l’angoisse, l’abattement, la tristesse.

 

 

Les offrandes de foi sont donc la confiance absolue en Dieu, la joie complète en Dieu, la paix qui surpasse toutes épreuves.

 

Tsav vient nous dire de laisser allumé  le feu de la foi.

 

En cette semaine de pourim qui vient de passer qui nous rappelle que Dieu veille sur nous malgré tout ce qui s’opposent.

Dans le livre d’Esther, nous avons lu que Hamann est la force contre productrice.

Hamann est la force qui s’opposent à la foi.

Hamann vient de Amalek.

Amalek c’est un esprit qui sévit dans la vie des croyants.

Amalek utilise son pouvoir en nous donnant des doutes.

Amalek veut dire: Doute.

 

Dieu nous donne l’ordre de ne jamais oublier que l’esprit d’Amalek rode toujours derrière nous.

Amalek vient toujours quand il nous voit en état de faiblesse, un problème survient et il est là.

Son rôle nous faire douter de Dieu. Et si l’on a le moindre doute sur la puissance de l’intervention de Dieu, on aura du mal a voir un miracle qui vient arranger notre problème.

 

Amalek va chercher à affaiblir notre foi par notre mental. Sa tac-tic nous décourager.

 

Dieu nous a crée avec une certaine force mentale qui avec la foi doit décupler et nous rendre encore plus fort.

 

Nous attaquer sur le mental c’est nous attaquer sur la foi!

et c’est cela qu’il veut!

Petit à petit nous rendre triste, nous sentir faible devant nos problèmes,  jusqu’à baisser les bras. Eteindre le feu du zèle qui est en nous.

 

 

Nous devons réaliser que Dieu nous a donné la force de résister, la determination de vaincre nos peurs et nos angoisses.

 

Sa ta-tic nous laisser penser que l’on est pas à la hauteur, que l’on est nul, que l’on est fragile, que l’on est bon à rien.

Amalek agit comme un pervers narcissique qui veut nous soumettre à lui  comme ses victimes.

 

 

Sa tac-tic nous faire revenir en arrière, nous rappeler des souvenirs négatifs, c’est aussi la tac-tic de la psychanalyse.

 

 

Notre passé doit nous apprendre, nous instruire nous rendre fort. Car si nous faisons de notre passé notre professeur alors  nous créons notre avenir dans la paix, et la réussite.

Comme si notre passé était des épines  et les tiges nous mèneraient sur un chemin de pétales de roses.

 

Ainsi nos offrandes sont des prières de joie, de chants, de remerciement, de confiance qui allume le feu de la foi.

Comme Paul et Silas chantaient dans la prison, aussi Pierre avait une totale confiance il dormait paisiblement dans la prison.

 

Actes 16:25, 26.

Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s'ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus.

 

Actes 12:6,7.

Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison. Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains.

 

 

 

-Ainsi si les épreuves de la vie viennent à nous faire manquer de foi, rappelons nous que c’est cet amalek qui nous tente. Nous projetant vers une issu négative.

 

 

Ainsi dès maintenant soyons fort et déterminer à ne jamais douter que Dieu est en nous et qu’il va agir en notre faveur.

 

Dès que semble arriver la tristesse, ou le découragement: lever les bras et crier votre reconnaissance à Dieu, chanter des psaumes de louanges.

Et Amalek se retira devant notre joie,  car cette esprit ne vie que par la tristesse, l’abattement,  et meure dans le feu de la joie et de  la foi.

 

Allumons un brasier qui ne s’éteint jamais, un feu de foi qui honore Dieu.

Yeshoua a porté sur sa tête une couronne d’épines, pour nous donner la force de vaincre les idées noirs, afin de les transformés en feu d’allégresse.

 

Shabbat shalom.

 

Parasha Tsav / 25.

Lecture de la parasha : Lévitique: Chapitre 6 verset 1 à  chapitre 8 verset 36.

Lecture de la haftarah : Jérémie : Chapitre 7 verset 21 à 8: 3 et chapitre 9 verset 22,23 (24).

Lecture messianique : 1 Corinthiens: 10: 14 à 23. Marc: 12: 28,34. Romains: 12: 1,2.

 

L.B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article