Parasha BO du samedi 8 janvier 2022.

Publié le 7 Janvier 2022

Parasha BO du samedi 8 janvier 2022.

Le peuple de Dieu n’existe que pour Le glorifier.

 

 

Cette semaine nous entrons dans une phase de grande bénédiction avec la parasha BO.

« Bo » veut dire : « Va ». Va trouver Pharaon .

 

Toutes les consignes sont données pour que le peuple soit prêt  pour participer à l’institution de Pessah.

Car dans la nuit du 15 Nissan l’Ange de l’Eternel passant au-dessus de toutes les maisons d’Egypte sème la mort et la consternation.

Avant cette dernière plaie, l’Eternel ordonne aux enfants d’Israël de sacrifier un agneau  afin d’enduire leurs portes et leurs linteaux  de son sang. Puis de manger la chair de l’agneau.

Et de manger des herbes amères.

Dieu ordonna aussi de préparer des pains sans levain et d’en manger durant 7 jours.

Et à chaque année à la même date pour toutes les générations à perpétuité, jusqu’à la fin du monde.

 

Le peuple sorti d’Egypte au milieu de la nuit, ils récupèrent les biens et toutes les richesses que leurs avaient pris les Egyptiens.

 

Mais avant tout ça Dieu menaça Pharaon des trois derniers fléaux.

 

1 L’invasion des sauterelles qui décime tout le Pays.

2 L’obscurité totale pendant trois jours.

3 La mort de tous les premiers nés.

 

Les sauterelles ne laissent plus rien après leurs passage, elles désherbent toutes les mauvaises semences qui ont poussé dans nos vies, toutes les croyances, les engagements religieux, les fausses paroles prophétiques, les esprits en tous genres, les aliénations religieuses.

Pour laisser un vide.

 

L’obscurité  est un espace vide, un espace pour repenser à sa vie, s’interroger, se laisser guider par Dieu, lui faire confiance, le laisser faire, le laisser nous guider  vers ce qui nous effraye.

 

C’est un retour vers la case départ.

Et c’est le temps de faire mourir nos premier nés, pour renaître de nouveau.

 

C’est notre véritable conversion.

 

Il y à un lien entre les trois derniers fléaux et les trois ordonnances de la Pâque.

 

 

Les premiers nés de Dieu naissent à Pessah. Les premiers hébreux ont été sauvés de la mort  le soir de Pessah.

 

 

Même si le premier Pessah c’est notre conversion, notre naissance spirituelle, Dieu nous demande  de ne jamais oublier cette Fête.

La cérémonie de la Fête sert à enseigner nos proches, nos enfants car la mémoire retient toujours les actes, la transmission est plus facile.

 

Les trois ordres de Pessah.

L’offrande de l’agneau. Les herbes amères, les pains sans levain.

 

Les trois fléaux.

Les sauterelles, l’obscurité, la mort.

 

1 Le sacrifice de l’agneau de Pessah c’est le korban

Le mot « korban", sacrifice de l’agneau( est dérivé du mot : "karov", se rapprocher.

 

 

Elever la coupe de vin de la Pâque  se dit:( Un kross )  c’est utilisé afin de proclamer la grandeur de Dieu.

Psaume 116:13.

J'élèverai la coupe des délivrances, Et j'invoquerai le nom de l’Eternel.

 

La guematria du mot Kross est 86 qui est celle du nom de Dieu Elohim.

 

Le sacrifice du sang nous rapproche de Yeshoua.

 

2

L’esclavage est amer, pénible. Les herbes amères servent de rappel de ce temps où nous étions sans Dieu, dans l’obscurité nous avons souffert loin de Dieu, dans le silence de Dieu sans lumière,  la dureté de l’esclavage qui nous à empêché de servir Dieu c’est cela qui nous mène à l’obscurité de la solitude .

 

 

Psaume 115:17

Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l'Eternel, Ce n'est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence;

 

 

Le mot: Maror en hébreux pour (herbes amères) à la même guematria que le mot (mort) « mavét » 446. Dans  le lieux des morts, lieux obscure.

Même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.

 

 

3 Le pain sans levain;  Matsa en hébreux

Le mot : מצה (matsa) à la même guematria que le mot : 'haï (חי).

 

Haï (ou Hayi) est un mot hébraïque signifiant « vivant", « Vie »

 

 

 

Yeshoua notre Korban nous à délivré de l’esclavage plus rien ne nous retient, Il a dominer sur tout les démons il ne reste rien qui puisent nous dominer .

Il a mis à mort tous les premiers nés pour nous donner la vie éternelle.

 

Yeshoua par son offrande de sacrifice nous a relié à Lui en faisant mourir notre vieille nature pour nous donner la vie éternelle.

 

 

 

Il nous a délivré pour qu’on puisse l’adorer

Le peuple de Dieu n’existe que pour le glorifier. Elevé par la Torah, la pratique des commandements nous élève et nous donne de recevoir une énorme lumière. Chaque action de la Torah nous accorde une sorte de bouclier devant l’adversité qui voudrait nous faire flancher.

 

Cette lumière c’est Dieu qui pénètre et qui éblouit comme un énorme lustre resplendissant,

Cette lumière  c’est Yeshoua qui entre et qui va au plus profond de chacun de nous dans notre grande détresse obscure et vient nous délivrer. Il fait de nous de vrais adorateurs,

et un vrai adorateur rempli de zèle de la foi  est présent les soirs de Pessah.

 

 

Il n’existe qu’un Pessah celui du calendrier hébraïque.
Un vrai converti né de nouveau à réaliser ce qu’est la loi.

Il a compris que la loi c’est le lien qui nous rapproche de Dieu.  Et c’est à ces occasions de Fête que l’on vit le grand miracle de la Vie.

 

 

 

 

Les sauterelles sont capables d’éliminer toutes les semences de ces fausses pâques chrétiennes qui consistent  en une date autre que celle biblique de partager des oeufs de pâques et des lapins en chocolats, (franchement c‘est ridicule), arranger avec quelques notion de messe, ding, dang, dong et les cloches de Rome sonnent. Franchement, rien de Dieu dans ce cérémoniel.

Il est temps de venir et se préparer à fêter la vraie Pâques de Yeshoua,  afin de Lui prouver notre foi.

afin que nous recevions Sa Vie en nous.

 

 

Shabbat Shalom

 

Lecture de la parasha: Exode: Chapitre 10 verset 1 à chapitre 13 verset 16.

Lecture de la haftarah: Jérémie: Chapitre 46 verset 13 à 28.

Lecture messianique: Luc: 2/22,24. Jean:19:31,37; 1 Corinthiens: 5 : 2 à 8. 

1 Pierre  1: 18 à 25.

 

L.B

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article