Hanouka 2021

Publié le 28 Novembre 2021

Hanouka 2021

Hanouka.

 

Hanouka est une commémoration perpétuelle qui renouvelle la pensée que tout peut changer, en un instant, un miracle peut s’accomplir et changer notre vie. Une nouvelle vision de la foi.

Une situation bloquée peut se défaire, une longue maladie peut se guérir car c’est la lumière qui change le mal en bien.

La lumière qui était au commencement et qui a tout créé a aussi le pouvoir de recréé un corps malade où une situation compliquée car la lumière c’est Yeshoua.

 

Et celui qui croit verra la gloire de Dieu agir en lui et autour de lui.

 

Cette fête est comme un départ, semblable à une course de relais, avec une seule flamme de la lumière de la menorah à 9 branches  va allumer les autres lumières.

Et comme par une seule lumière, elle va passer le relais et allumer une autre âme et ainsi de suite.

 

La Menorah à 9 branches appelée Hanoukia  à pour habitude ( si c’est possible ) de se placer devant une fenêtre.

Comme pour dire à ceux du dehors, regardez ici dans cette maison il y à la lumière de Dieu.

 

Ici  l’Esprit de Dieu y réside.

 

Cette fête aux racines Juives était commémorée quand Yeshoua était encore résidant dans ce monde. A Jérusalem il allait au temple pour la fête de Hanouka.

 

 Jean 10: 22;30.

 

-On célébrait à Jérusalem la fête de Hanouka (la Dédicace). C'était l'hiver. Et Yeshoua se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. Les religieux l'entourèrent, et lui dirent: Jusques à quand tiendras-tu notre esprit en suspens? Si tu es le Messie, dis-le nous franchement. Yeshoua leur répondit: Je vous l'ai dit, et vous ne croyez pas. Les oeuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi. Mais vous ne croyez pas, parce que vous n'êtes pas de mes brebis. Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un.

 

 

Car Dieu, a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face du Messie.

 

 

Pour commémorer Hanouka il faut procéder de cette façon.

 

Donc ce soir Dimanche 28 novembre on allume une bougie ou fiole d’huile cette première flamme est appelée shamash c’est-à-dire qu’elle sert à allumer les autres bougies.

Donc on commence par allumer ce shamash puis avec cette flamme on allume une autre bougie ce premier soir il y a donc deux flammes qui brillent, puis demain soir on commence par allumer le shamash, qui va servir à allumer deux bougies, il y a donc 3 flammes qui brillent, puis le troisième soir on recommence on allume le shamash et avec le shamash on allume trois autres flammes et ainsi de suite durant Huit jours. Le dernier soir la Hanoukia doit être toute éclairée.

 

Durant tous ses allumages on réalise que Dieu est venu éclairer notre vie et que maintenant nos lumières doivent éclairer les autres, c’est le moment aussi de demander des miracles car le moment est propice.

 

 

Cette fête est suivie de festivités joyeuses et pour la tradition le plus est de manger des beignets et de faire tourner les petites toupies. Car nos actions sont comme des gestes prophétiques, nous annonçons que notre lumière soit diffuse sur ce monde, et que Yeshoua soit reconnu le Messie l’Envoyé de Dieu pour nous sauver.

 

Ont ne fait pas le pain ni le vin pour cette commémoration.

 

 

 

 

Prières devant l’allumage de chaque soir;

 

 

Prières devant la Hanoukia. 1, 2 et 4 tous les soirs le 3  en plus seulement le  premier soir.

 

 

 

 

 

 

1

BAROU’H ATA ADO-NAÏ ÉLO-HÉNOU MÉLÈ’H HAOLAM ACHÈR KIDÉCHANOU BÉMITSVOTAV VÉTSIVANOU LÉHADLIK NÈR ‘HANOUCCA.

Béni sois-Tu, Eternel notre Dieu, Roi de l’Univers qui nous as sanctifiés par Ses Commandements et nous as ordonné d’allumer les lumières de ‘Hanouka.

 

2

BAROU’H ATA ADO-NAÏ ÉLO-HÉNOU MÉLÈ’H HAOLAM CHÉASSA NISSIME LAAVOTÉNOU BAYAMIME HAHÈME BIZMANE HAZÉ.

Béni sois-Tu, Eternel notre Dieu, Roi de l’Univers qui a fait des miracles pour nos pères en ces jours-là, en ce temps-ci.

 

 

Le premier soir que le 3.

 

3.

 

BAROU’H ATA ADO-NAÏ ÉLO-HÉNOU MÉLÈ’H HAOLAM CHÉHÉ’HÉ-YANOU VEKIYÉMANOU VEHIGUIANOU LIZMANE HAZÉH.

Béni sois-Tu, Eternel notre Dieu, Roi de l’Univers qui nous a maintenus en vie, nous a préservés et nous a permis d’atteindre ce moment-ci.

 

 4.

Après chaque allumage on récite

Nous allumons ces lumières pour commémorer, les miracles et les merveilles que Tu as accomplis pour nos ancêtres, en ces jours-là, en ce temps-ci, par l’intermédiaire de Tes saints Cohanim. Pendant les huit jours de ‘Hanouka, ces lumières sont sacrées et nous n’avons pas le droit d’en faire un quelconque usage, mais uniquement de les regarder pour remercier et rendre grâce à Ton grand Nom pour Tes miracles, pour Tes merveilles et pour Tes délivrances.

 

 

Je souhaite à tous une bonne fête de Hanouka que nos lumières éclairent le monde par le rayonnement de Yeshoua.

 

L.B

 

 

Les lectures conseillé sont zacharie2:14,4 à 7. Jean: 10:22 à 39.

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article