Bereshit du samedi 2 octobre 2021.

Publié le 1 Octobre 2021

Bereshit du samedi 2 octobre 2021.

La faute d’Adam.

 

 

Nous commençons un nouveau cycle de parasha avec Bereshit qui démarre avec la Genèse et l’histoire de la création du monde.

 

La terre était vide, il y avait des ténèbres et le souffle de Dieu planait sur la surface des eaux.

 

Dieu créa l’univers et tout ce qu’il renferme par le principe  des 22 travaux qu’Il exécuta.

L’âme d’Adam comme un univers entier. L’homme Univers arbre de vie avec ses 10 forces continuellement alimenté par les 22 chemins de la sagesse,  22 les lettres hébraïques qui forment le verbe créateur, qui constitue les souffles, les énergies qui régissent le tout.  À l’image de Dieu, avec ses 10 attributs de Sainteté.

 

Le souffle de vie c’est le Messie de l’Eternel, le Messie d’Israël qui est son Esprit, de sagesse, d’intelligence, de conseil, de force, de science, et de crainte de Dieu.( Selon Esaïe).

C’est l’Esprit qui répare la vanité des Hommes, c’est la conscience universelle qui réunit toutes les âmes perdues.  Le monde se réparera par le Messie Yeshoua afin que tout revienne à l’origine de toute l’existence.

 

Cet Adam l’Homme à la fois humain et divin.

 

 

L’âme d'Adam le premier Homme était l'essence suprême de l'humanité. Il contenait toutes les âmes qu'il lui ont été engendrées.

 

 

 

-L’âme d’Adam face à face avec le Satan.   Qui gagnera le royaume ?

 

 

 

Dieu créa le tout en 6 jours et Il créa le septième jour, dédié au repos car ce jour porte une dimension spirituelle… une séparation entre le sacré et le profane.

 

La dimension du septième, le jour où le shabbat fut donné comme signe, que ce jour soit chômé, ainsi qu’à tous les gardiens qui veillent à l’engagement de garder ce jour avec Lui au ciel et sur la terre.

Il dit : Voici je séparerai pour moi un peuple, parmi les peuples et ceux-là garderont ce jour de shabbat et je les bénirai, et je les sanctifierai pour moi, comme un peuple comme j’ai sanctifié le jour du shabbat et le sanctifie pour moi; pareillement aussi je les bénirai et ils seront mon peuple et je serai leur Dieu;

 

La bataille commence: se soumettre ou décider?

 

Dieu dit le shabbat est le signe: Quiconque ne fera pas shabbat mourra certainement éternellement, que ce jour puisse être gardé à travers toute la descendance afin de  n’être jamais déraciner de la création, mais gardé accroché à l’âme de l’humanité.

 

-En ayant son libre arbitre.

 

-Dans ce jardin d’Eden la confrontation avec le serpent fut décisive;

Le serpent lui proposa de faire agir les forces de la connaissance afin de désobéir à Dieu car ces forces sont des forces créatrices dont le satan avait besoin,  mais n’y avait pas accès, car l’homme fut créé au-dessus de toutes espèces de vie. Il lui fallait le consentement de l’humain.

 

Satan réussit à faire péché Eve et Adam et par eux il eut les forces créatrices qui font le bien et le mal.

Adam et Eve furent jetés de l’Eden et envoyés sur la terre pour expier leur fautes.

 

La faute d’Adam vouloir être comme Dieu.

 

Mais la plus grande faute d’Adam n’est pas que celle là:

 

 

La plus grande faute d’Adam qui depuis domine sur tous les hommes et les femmes de la terre est ;

C’est pas ma faute ».

 

Cette faute est l’erreur de tous.

 

Adam a péché en goûtant au fruit défendu d’accord, mais qu’a t’il fait ensuite;

Il dit c’est pas ma faute à moi! C’est a cause de la femme que tu as mis a mes cotées; il accuse donc Dieu et sa femme.

 

Et la se pose notre problème.

 

Faire un péché c’est une chose mais le reconnaître en est une autre.

 

Car le péché a toujours une bonne excuse.

Le péché vient toujours d’une racine d’orgueil, le péché se définit comme voulant faire bien, ou pour un besoin  de soi ou pour les autres. Toujours une raison valable, circonstancielle.

 

« C’est pas ma faute »

Si Adam avait simplement reconnu Sa faute, le duel entre le mal et le bien aurait cessé immédiatement.

 

Reconnaître ses fautes et tout s’arrête!

 

Reconnaître ses péchés et tous les problèmes s’arrêtent!

 

 

 

- Dans les manuscrits il est précisé: Selon le calendrier hébraïque le serpent vint visiter Eve  le second mois « Iyar ».

-Ici nous y voyons un enseignement:

 

Iyar c’est le retour à la vie normale. C’est-à-dire que Dieu nous donne 6 jours ou nous devons vivre la vie normale, le septième jour du shabbat c’est un jour protéger, car en ce jour nous nous mettons à part de la vie normale du monde. Iyar c’est les 6 jours de la vie dans le monde, la ou toutes les tentations peuvent venir. Dans  ces 6 jours, la tentation de péché est devant nous.

 

Le serpent a séduit Eve pendant  Iyar.

 

 

Mais Iyar c’est aussi la guérison.

 

C’est la formule parfaite qui dirait c’est en ce temps que vous avez péché mais c’est en ce temps que je vous guérirai si vous demandez pardon.

C’est là qu’intervient la guérison. Dieu dit : « Je ne laisserai pas sur toi le mal, car Je suis l’Éternel qui te guérit. »

 

Iyar  veut dire aussi; C’est la force qui nous pousse vers l’âme animale, les désirs vers la satisfaction du soi, se faire du bien, mais un faux bien.

 

 

 

-La commence par notre remise en question, de notre tendance au mal à désirer un changement qui demande une guérison spirituelle.

Le fait de reconnaître notre tort,  on amorce le processus de guérison.

 

Le monde nous ouvre grande la porte du péché et nos pulsions d’orgueil nous poussent à réagir de façon inverse en pensant qu’on a raison.

 

Le péché d’Adam c’est de n’avoir pas reconnu ses torts et c’est notre péché aujourd’hui.

 

 

 

Tous coupables, mais pardonnés par notre responsabilité devant Yeshoua d’avoir péché.

Si on accuse les autres on ne peut pas faire une vraie repentance qui nous guérit et nous délivre de nos démons.

 

 

 

Car la séduction du péché enivre nos sens, plaisirs, orgueil, sensualité, addictions; et ambition malsaine, sous le couvert de j’en ai besoin, je ne fais rien de mal, je ne suis pas responsable, ce n’est pas ma faute.

 

Car c’est par une seule offense que le jugement est devenu condamnation car si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul. C’est par Yeshoua le Messie qui nous pardonne  que nous recevons le pardon.

C’est pourquoi  comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort s’est étendue sur tous les hommes.

 

Afin que comme le péché a régné par la mort ainsi le pardon règne par la vie Eternelle de Yeshoua notre Seigneur.

 

-Ainsi vous-même regardez vous  comme mort aux péchés et comme vivant pour Dieu en Yeshoua le Messie.

Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel et n’obéissez pas à ses convoitises car c’est à cause du péché que le Messie est mort.

Sa résurrection est la preuve du pardon qu’il nous donne

Car toutes fautes reconnues devant Dieu sont pardonnées.

Yeshoua  a  pris nos péchés et les a effacés de notre livre de vie.

 

Il en ainsi que quiconque se laisse séduire par le serpent devra reconnaître sa faute.

 

A l’image d’Adam d’où nous somme sortis conçu dans le péché, nous reconnaissons que c’est par Yeshoua que nous somme sauvés.

Nous reconnaissons notre loyauté envers Dieu de ne plus se laisser séduire par nos pensées pernicieuses, mais de se soumettre à Dieu selon les principes de ce qu’Il a créé et ce qu’il nous a ordonné de ne jamais oublier de faire le shabbat.

Car la révélation du Messie dévoile que le but ultime du retour vers Dieu s’établit par l’alliance éternelle du shabbat.

 

Quiconque n’est pas soumis à la doctrine du shabbat mourra.

Quiconque profane ce jour pour faire un travail sera retranché du peuple de Dieu.

 

Shabbat shalom

 

L.B

 

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 1 verset 1 à chapitre 6 verset 8.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 42 verset 5 à 21 et +

chapitre 43: 1 à 10.

 

Lecture messianique: Jean: Chapitre 1 verset 1 à 14.

1 Jean: Chapitre 1 verset 1 à 7.

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article