Souccot 2021.

Publié le 19 Septembre 2021

 Souccot 2021.

Souccot la sixième fête de l’Eternel.

 

Pour la fête de Kippour le thème est d’humilier son âme  en se restreignant de nourriture.

Pour la fête de Souccot le thème est de se construire un abri éphémère pour pouvoir y manger.

 

Dans la symbolique à Kippour on répare son âme pour être accueillis dans la nouvelle Jérusalem qui est l’Âme unifié de Yeshoua.

 

 

C’est la séparation du corps et de l’âme ; la résurrection, l’élévation.

La séparation de notre corps pour un nouveau corps spirituel.

 

A Kippour notre réparation s‘est faite car nous nous sommes repentis  d’avoir étais vers d’autres dieux et notre corps s’étant humilier par la cendre symbole de la mort de notre revêtement corporel.

 

A Souccot nous sommes revêtu d’un nouveau corps incorruptible celui que nous donne Yeshoua.

 

 

Nous entrons dans la soucca pour se nourrir de l’Âme Divine de Yeshoua  comme un mets délicieux dont nous nous délectons.

 

Une vision totalement spirituelle  en entrant dans la soucca on ne voit pas une cabane ou une tente on voit un espace infini sans limites, car elle est faite de façon ouverte sans vraiment de mur fermés. Ce n’est plus le monde tel qu’on le connaît, c’est l’espace universelle  que Dieu a créée pour nous.

 

L’âme se revêt d’un nouveau corps,  l’âme devient la soucca de son corps. La nouvelle Jérusalem, le nouveau monde se reforme par les âmes conçu en Adam comme au sixième jours sixième fêtes.

 

Si le monde actuel nous propose aussi un nouveau monde avec pour maître satan ; Dieu nous propose un nouveau monde avec Yeshoua dans l’Amour absolu le Shalom absolu, ce trop plein de substance d’Amour que notre âme aspire à retrouver.

 

C’est pour cela que nous devons faire Souccot afin de montrer que nous sommes prêts à aller vers son monde.

Notre revendication pour un monde meilleur nous donne le pass pour y aller.

Car sur la terre le programme annoncé  est terrible, programmer des êtres humains ou se qu’il en restera des êtres sans âmes, sans coeurs, sans sentiments, accompagné d’êtres complémentaires robotisés.

 

Toutes ses soucca sur la terre c’est comme des lumières qui irradient la terre  au beau milieu des ténèbres et cette lumière luit pour ramener l’Esprit de Yeshoua qui rassemble toutes les âmes perdues.

 

Notre tente comme une peau devient lumière  dans la soucca car nous nous nourrissons de cette lumière intérieure. Quand l’âme se nourrit uniquement de bien, elle devient comme un visage qui  s’irradie comme pour Moïse et Yeshoua.

La soucca c’est l’universalité, la soucca c’est pour tous.

 

La seconde notion de la soucca c’est  la maison de Yeshoua, une maison ou   on s’assoit pour se nourrir de Torah.  On choisit de s’imprégner des ses  mots et en faisant des actes de transformations. La soucca c’est comme une yeschiva une école où on apprend du Maître. Car  sans apprendre  de la Torah, il nous est impossible de fêter les Sept fêtes de Dieu.

 

Entrer dans la soucca c’est dans une conduite honorable qui plaît a Dieu.

 

Ceux qui seront dans la soucca  juifs et non juifs  seront unis à l’Âme du Messie,  ceux là seront les vraies adorateurs;

 

Car ils se soumettent  à Dieu sans suivre une religion mais juste les ordonnances bibliques. Et c’est seulement ceux-là qui ont l’esprit qui a été vivifié.

 

Durant sept jours nous commémorons cette alliance qui deviendra éternelle.

 

 

 

 

La verbalisation associée à l’acte concrétise notre appartenance à Dieu.  Dans notre cabane nous nous munissons des 4 espèces de végétaux représentants tous les individus de la terre.

  

 

On se munit  d’un Loulav représenté par  4 espèces de végétaux  voulant représenter les 4 espèces  de comportements humains.

 

Il y a les branches de Saule: Il y a la branche de palmier : Il y a les branches de myrte : Il y a le fruit du cédrat:

Nous agitons ces végétaux vers les quatre points cardinaux, vers la terre et vers le ciel  comme pour signifier qu’un jour toute la création de Dieu retrouvera son créateur.

 

 

Si on pourrait résumer le symbole de sept fêtes de Dieu:

Les fêtes représentent la transformation de l’Homme.

 

 

 

 

Les prières pour la fête.

 

 

Entrer dans la soucca; l’officiant récitera la prière pour la soucca:

Barou ata Adonai élo hénou mélèk haolam acher kidetchanou bemitsvotav vestivanou léchev bassoucah;

 

Béni sois-tu l'Eternel notre Dieu Roi de l'univers qui nous a sanctifié par ses commandements et nous a ordonné de nous asseoir dans la Soucca.

 

Puis prendra le loulav entre ses deux mains en serrant les 4 espèces réunit, les agiter vers le haut  vers le bas et sur les côtés. 

 

Prière du loulav:

Barou ata Adonai élo hénou mélèk haolam acher kidetchanou bemitsvotav vestivanou al netilat loulav.

 

Béni sois-tu l’Eternel notre Dieu Roi de l'univers qui nous a sanctifié par ses commandements et nous a ordonné d’agiter le loulav devant Lui.

 

(Tout le monde, hommes femmes enfant  s’ils le veulent, peuvent agiter le Loulav.)

 

Puis le partage du vin:

Barou ata Adonai élo hénou mélèk haolam boré péri haguefen; 

 

Béni sois-tu l'Eternel notre Dieu Roi de l’univers qui a fait sortir le vin de la vigne.

 

Le partage du pain:

Barou ata Adonai élo hénou mélèk haolam hamotsi lé hem min aaretz.

 

Béni sois-tu l'Eternel notre Dieu Roi de l’univers qui a fait sortir le pain de la terre.

 

 

 

La fête commence Lundi soir  20 septembre et termine  dans la soirée du lundi 27 septembre 2021.

 

 

 

 

Les lectures de souccot sont:

Lévitique: Chapitre: 22 verset 26 à chapitre 23 verset 44.

Nombres: Chapitre: 29 verset 12 à 16.

Zacharie: Chapitre:14 verset 1 à 21.

Jean: Chapitre 7 verset 1 à 53.

 

 

Soyons nous, tous assis dans la soucca unis à Yeshoua pour l’éternité.

 

 

Bonne fête shalom

 

L.B

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article