Kippour 2021.

Publié le 15 Septembre 2021

 Kippour 2021.

Yom Kippour.

 

 

 

 

Yom Kippour c’est la fête cachée.

La fête de YOM KIPPOUR est la fête la plus sainte de l’année.

A l’époque du temple seul le Cohen Gadol  (le Grand Prêtre) entrait dans le SAINT des SAINT là où la présence divine se manifestait, c’est la partie la plus cachée du temple.

 

Le lieu très saint  était l’espace intérieur le plus protégé du temple .

A YOM KIPPOUR  maintenant nous sommes  conduits à rentrer au plus profond de nous-même. Yeshoua comme le Grand Cohen fera expiation de nos fautes.

 

Le principe fondamentalement opposé avec les chrétiens c’est qu’ils pensent qu’une fois que l’on sait engager par la foi à croire au messie il n’y a plus besoin d’expiation pour nos péchés et c’est là le problème.

Yeshoua a pris sur lui nos fautes mais l’évidence même prouve que notre conduite après conversion n’est pas parfaite, sinon il ni aurait plus de malade, ni de tentations à faire des choses mal. C’est pourquoi chaque année il est bon de faire Kippour afin de se remettre en question sur nos attitudes morales qui parfois resurgissent.

 

 

 

Kippour c’est la grande réparation, c’est un temps de pardon.

 

Ce temps  s’accélère de manière prodigieuse, les choses folles de ce monde vont arriver vite, si vite qu’on aura à peine le temps de comprendre.

 

  Ce Kippour c’est la grande réparation du monde,

C’est Adam qui se reforme  par sa Eve qui se répare.

L’Âme universelle du Messie  qui est entré dans sa phase de construction mondiale.

En secret Dieu prépare la délivrance  pour construire le  dernier temple par l’unité de toute les âmes.

 

Dans un Chao, il y a toujours Dieu qui veille.

 

Dans notre serpent intérieur, la ou le mal siège, il y a Yeshoua chaque part du mal en nous cache la lumière du Messie chaque personne à Yeshoua en lui  car chacun doit être son propre Messie;

 

Notre lutte, nos combats de la vie c’est changé le mal en nous en bien, cette transformation  c’est un changement morale qui s’opère que par la foi, car toutes nos pensées humaines s ‘orientent à vouloir faire du mal, même dans les plus petites choses, l’espièglerie du quotidien qui nous pousse à faire des trucs mal.

 

Dieu nous veut fort et courageux, comme des guerriers, mais pas comme des religieux.

Car le religieux il plane au-dessus des pensées malsaines, ils les occultent sans les transformer.

 

  Kippour c’est aller vers ce qu’il y a de plus caché en nous.

 

L’homme fort est celui qui transforme  son obscurité  en lumière.

C’est celui qui n’a pas peur de voir la vérité en face et affronter, ses propres démons, qui certainement vont tenter de résister.

 

 

Les ténèbres et le Chao  précède toujours la lumière.

 

Cette année nous offre encore de venir vers Dieu pour lui demander de nous délivrer de notre immoralité qui siège encore en nous.

 

Car ce que nous vivons dans cette tribulation  sera un combat contre l’immoralité. Car ce qu’ils veulent c’est que les humains deviennent immoraux pour faire grandir le monde de satan. Pour produire des êtres humains esclaves de la bête.

 

 

C’est pourquoi, il ne faudra jamais oublier que notre victoire sera de rester des personnes avec une moralité propre.

 

 

Kippour en Araméen se dit koufra.

Et Koufra veut dire « SAVON ».

 

Alors cette année ce Kippour nous donne de remettre en cause nos souillures celles qui sont cachées et celles qui sont visibles,  avec ce savon qui purifie jusque dans les profondeurs de notre être le plus inaccessible.

 

  Le Kippour consiste à s’humilier devant Dieu, à  jeûner en demandant à Dieu de nous laver de nos péchés, afin qu’on devienne des croyants fort et courageux pour quand la tentation du mal vient nous séduire nous puissions y résister définitivement.

 

 

Le Kippour commence ce soir à la tombée de la nuit et termine jeudi soir à la tombée de la nuit.

 

Il y a quelques lectures pour accompagner ce Kippour.

 

 

 

 

Je vous souhaite de vivre de grandes délivrances, afin de continuer dans la voie royale que nous trace Yeshoua.

 

 

 

 

Les lectures sont

 

Jonas en entier.

 

Lévitique:  Chapitre 16. Et si plus chapitre 17 , 18.

 

Hébreux: Chapitre 9 et 10.

 

Shalom  L.B

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article