Parasha Choftim du samedi 14 aout 2021.

Publié le 13 Août 2021

 Parasha Choftim du samedi 14 aout 2021.

  La vie.

 

Cette parasha choftim nous rappelle que nous devons instituer des juges et des policiers.

Afin que les droits de chacun soient respectés.

 

 

-Moïse donne l’instruction de nommer des juges et des officiers de police dans chaque ville (chaque portail). La justice doit s’accomplir rigoureusement.

Dans chaque génération, des hommes seront chargés d’enseigner la loi. Il faudra les écouter scrupuleusement.

La Parasha comprend également l’interdiction de pratiquer l’idolâtrie et la sorcellerie, les lois de nomination du roi, l’obligation de construire des villes de refuge.

Sont précisées les lois régissant la guerre.

La Parasha se conclut par la loi concernant la découverte, dans un champ, d’un assassinat dont on ignore l’auteur et la responsabilité de la communauté dans ce cas.

 

-Comment ne pas faire le parallèle avec ce que l’on vit actuellement.

Là même où les droits de l’homme ont été bafoués par les (rois) qui nous gouvernent.

 

La parasha nous demande de nommer un Roi. Un  chef de pays digne de Dieu.

Je pense que là on a tout faux!   Ceux qui nous gouvernent jouent dans la partie adverse, ils jouent contre Dieu.

 

  • Il pourrait y avoir diverses théories et toutes ont une part de vérité.

 

  • Mais la vraie raison est contre Dieu.
  • Nous avons compris comme expliqué dans la parasha précédente Réeh que le problème c’est l’ADN qu’ils veulent modifier.
  • Car à l’intérieur de l’ADN il y a  le Nom de Dieu.
  •  
  •   Hachem signe  de son Nom dans chacune de nos cellules c’est la science qui le confirme.
  • «  je t’ai créé et tu m’appartiens dit l’Eternel ».
  • A condition de garder son Nom .

 

  • Par ses injections qui amenuisent le système immunitaire afin que parvenu l’a affaiblir  l’ADN puisse être modifié.

 

-Nous vivons une guerre bactériologique , qui frappe avec des armes chimiques.

 

La parasha propose une solution:

 

Dieu place des personnes qui dirigent afin que la doctrine de Dieu ne soit jamais oubliée. Des  personnes qui enseignent la base de la vie du croyant par la connaissance et l’application de la Torah.

Dieu place des personnes qui peuvent conseiller, prévenir des dangers, ou alerter et capable de comprendre la stratégie de guerre qu’il faut utiliser.

 

La parasha nous demande de placer des juges et des policiers dans chaque ville.

 

Le mot hébreu  pour ville utilisé dans le texte est « Chearekha » qui signifie littéralement « portes ». Les portes de notre personne.

 

Placer des gardes devant nos portes contre toutes intrusions nocives, des policiers qui feront appliquer la loi que les juges ont ordonné.

 

 


-Sur un premier niveau scientifique, il faut comprendre  que notre ADN est protégé par le système immunitaire.

 

Si on voudrait imager comment ça se passe.

Notre système immunitaire agit comme des policiers et des juges.

Si ils voient arriver des intrus dans notre corps ils vont jouer un rôle déterminant de policiers  ils vont se regrouper et faire barrages  et vont être juges de ces intrus en évaluant les dangerosités.

Si l’intrus est bon ils vont le laisser passer et si l’intrus est un poison ils ne vont pas le laisser entrer dans l’ADN.

 

Ces policiers et juges sont, en quelque sorte, comme des cellules combatives animés par notre autodéfense naturelle. Placé devant les portes les empêchant de passer dans notre sang. Ils vont intercepter le poison, pour que notre  autodéfense naturelle soit  conservée.

 

 

Mais dans un sens spirituel ils sont des dons de fortification dont Dieu nous a doté. Des dons de guerres qui vont repousser tous les  ennemis.

 

Déjà il faut éviter de faire rentrer des intrus dans notre corps mais si le cas s’avérer plus compliqué a refuser.  La parasha nous dit que c’est auprès de Moïse que le verdict serrait tranché.

Moïse c’est l’incarnation de Yeshoua le fils de Dieu en homme.

Et c’est seulement par sa présence en nous que nous pourrons détruire toute forme d’opposition qui voudraient nous enlever  ce que nous avons de plus précieux en nous, la vie en Yeshoua.

«  Ne touchez a rien de ce qui est impurs ».

 

Mais pour comprendre aussi pourquoi Dieu permet le mal sur la terre c’est pour que tous ces enfants reviennent vers la Torah car c’est la Torah qui révèle le Fils de Dieu homme.

 

- Afin que tous connaissent son Nom je susciterai un pharaon et j’endurcirai son coeur jusqu’à ce que  tous reviennent.

 

Romains: 9 ;17,18.

Car l'Ecriture dit à Pharaon: Je t'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre. Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.

 

 

 

Et tout le secret de l’existence est là.

 

J’ai choisi Yeshoua pour être mon roi.

Le Nom au-dessus de tous les noms le Nom qui donne la vie.

 

La naissance de Dieu dans l’âme.

La nouvelle naissance dans toutes les âmes qui appartiennent à Dieu.

 

Nous sommes appelés à concevoir le fils de Dieu, le faire naître en nous.

C’est à l’image de la naissance de Yeshoua  né dans un corps de femme  le modèle archétypal  de l’âme du messie qui né au sein de sa communauté.

Nous concevons le verbe de Dieu. Nous enfantons le verbe, nous lui permettons de venir au monde par notre  filiation adoptive du Père.

Par la foi nous recevons l’Esprit le souffle du vivant  que Dieu engendre en nous  et nous le nourrissons avec le lait au sein de la communauté qui s’enrichi du meilleur nutriment que compose la Torah.

Cet engendrement  ne se fait pas sans douleurs le temps de cette gestation c’est le temps de l’apprentissage par ingurgitation de la Torah; nourricière. Les contractions énumères nos erreurs et nous donne de les pleurer devant Dieu, ça déchire notre orgueil notre égoïsme,  ce qui retient nos péchés;

 

 

De même qu’Il est mort pour nous engendrer dans la vie de son Âme  c’est Dieu  lui même qui se donne naissance dans l’homme   

Il faut qu’il croisse et que je diminue.

 

 

La semence ne peut entrer que dans une vierge celle qui n’a pas d’autres dieux une âme vierge,  alors la semence devient  embryon  puis le messie se forme  dans l’âme.

« La vie nouvelle me fait renaître. Il me fait renaître  par l’âme qui circule dans mon sang.  A ce terme je ne vie plus mais c’est le Messie qui vit en moi ».

 

  Le germe  du Messie déposé par Dieu dans notre âme  se nourrit de l’eau  de l’Esprit qui le vivifie. Et quand il est assez développé il brise une parcelle de l’âme et entre en contact avec la réalité.

 

Tel Il est mort pour pour être engendré dans notre âme, Il a donné sa vie afin que son âme vive en nous.

Jean: 11.23, 27;

Yeshoua lui dit: Ton frère ressuscitera. Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. Yeshoua lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? Elle lui dit: Oui, Seigneur, je crois que tu es le Messie, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.

 

 

 

2 jean : 1. 8,10.

Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense. Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la loi du Messie n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette loi a le Père et le Fils.  Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut! car celui qui lui dit: Salut! participe à ses mauvaises oeuvres.

 

 

Le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent.

 

 

 

Le secret suprême de l’humanité c’est la naissance  de Dieu dans l’homme.  Mais le secret divin suprême c’est : c’est la naissance de l’homme en Dieu.

Et ce double secret n’en fait qu’un  car il est nécessaire à l’homme d’être en Dieu  et  à Dieu d’être en l’homme.    C’est là le secret  du Messie, le secret du Dieu Homme  la naissance du verbe  dans l’Âme.  Car pour être pleinement homme il faut être pleinement Dieu.

Le secret de la vie.

 

 

Et la guerre spirituelle c’est de nous faire avorter de la vie qui vit en nous; Car si ils nous enlèvent cette vie nous mourrons.

Bien sûr que l’on n’en ait pas encore là.

Mais leur but est celui-là.

Car dans le poison il y a le nom de la bête qui y est inscrit.

 

Car en voulant changer notre sang, ils veulent tuer l’Âme du Messie Yeshoua car son Âme contient toute les âmes de l’humanité depuis Adam.

 

 

 

En ces temps de douleurs  avant le grand enfantement c’est un temps ou le Fils de Dieu Yeshoua s’engendre à grande échelle dans son peuple, les douleurs ont commencé. Il se révèle dans les  douleurs.

 

Les nourriciers et les sages femmes (les communautés du messianiques ) sont comme des nourrices qui vont prendre charge ces nouveau né car Yeshoua va commencer à se montrer, ne craignons pas,  Dieu est au contrôle, Il a endurci le coeur du pharaon pour le bien de ces enfants pour le bien de l’humanité. Soyons tous des chefs qui instruisent la Torah d’une manière ou d’une autre.

 

 

 

 

 

 

Se construire des villes de refuges,  se bâtir des murs durant les moments  difficiles afin de ne pas se faire gagner par la peur ou le découragement.   Se réfugier dans des activités qui font plaisir afin que l’âme se délecte  et se repose. Se réfugier dans la Torah  et prendre du recul sur ce qui va arriver et surtout garder confiance car nous sommes la prunelle des Yeux de Dieu et personne ne nous fera du mal.

 

Soyez forts et courageux  priez sans cesse à chaque shabbat car a shabbat il y a une force spéciale, une puissance que tout ennemi ne peut pas arrêter.

Dieu ordonne que l’on brise tous les autels de satan, toutes les statues, les stèles dédiées aux mal!  Car Dieu a mis dans notre bouche la voix du Messie qui frappe le mal.

 

 

La haftarah conclu ce message

 

C'est moi, c'est moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l'homme mortel, Et du fils de l'homme, pareil à l'herbe?

 

Et tu oublierais l'Eternel, qui t'a fait, Qui a étendu les cieux et fondé la terre! Et tu tremblerais incessamment tout le jour, devant la colère de l'oppresseur, parce qu'il cherche à détruire! Où donc est la colère de l'oppresseur?

 

Bientôt celui qui est courbé sous les fers sera délivré; Il ne mourra pas dans la fosse, Et son pain ne lui manquera pas. Je suis l'Eternel, ton Dieu, Qui soulève la mer et fais mugir ses flots. L'Eternel des armées est son nom. Je mets mes paroles dans ta bouche, Et je te couvre de l'ombre de ma main, Pour étendre de nouveaux cieux et fonder une nouvelle terre, Et pour dire à Sion: Tu es mon peuple!

 

 

Ainsi parle ton Seigneur, l'Eternel, Ton Dieu, qui défend son peuple: Voici, je prends de ta main la coupe d'étourdissement, La coupe de ma colère; Tu ne la boiras plus!

 

Je la mettrai dans la main de tes oppresseurs, Qui te disaient: Courbe-toi, et nous passerons! Tu faisais alors de ton dos comme une terre, Comme une rue pour les passants.

 

 

 

 

Eclatez ensemble en cris de joie, Ruines de Jérusalem! Car l'Eternel console son peuple, Il rachète Jérusalem.

 

L'Eternel découvre le bras de sa sainteté, Aux yeux de toutes les nations; Et toutes les extrémités de la terre verront Le salut de notre Dieu.

 

Partez, partez, sortez de là! Ne touchez rien d'impur! Sortez du milieu d'elle! Purifiez-vous, vous qui portez les vases de l'Eternel!

 

Ne sortez pas avec précipitation, Ne partez pas en fuyant; Car l'Eternel ira devant vous, Et le Dieu d'Israël fermera votre marche.

 

Voici, mon serviteur prospérera; Il montera, il s'élèvera, il s'élèvera bien haut.

 

De même qu'il a été pour plusieurs un sujet d'effroi, -Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l'homme, -

 

De même il sera pour beaucoup de peuples un sujet de joie; Devant lui des rois fermeront la bouche; Car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu'ils n'avaient point entendu.

 

 

 

 

 

 

-Celui qui vit en nous est plus fort que celui qui vit dans le monde.

Et c’est par Yeshoua le Messie sorti des rouleaux de la Torah qui sera notre juge et qui exterminera toutes intrusions de poisons dans notre corps Il empêchera que notre ADN sois changer.

 

A condition qu’on soit prêt a tout, pour garder sa vie en nous.

Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme? ou, que donnerait un homme en échange de son âme? Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres.

 

 

 

 

Shabbat shalom

L.B

 

 

Lecture de la parasha: Deutéronome: Chapitre 16 verset 18 à chapitre 21 verset 9.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 51 verset 12 à chapitre 52 verset  12 + jusqu’au Chapitre 53 verset 12.

Lecture messianique: 1 Corinthiens: Chapitre 5 verset 9 à 13; Hébreux: 10: 28,31.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article