Vaet'hanan du samedi 24 juillet 2021

Publié le 23 Juillet 2021

Vaet'hanan du samedi 24 juillet 2021

Ça Pass où ça casse.

 

La parasha Vaet’hanan  c’est un révision avant examen, on revoit les bases, on note les sujets importants  et on révise les points oubliés.

 

Moïse raconte au peuple comment il a imploré Dieu afin qu’il lui soit permis d’entrer sur la terre d’Israël. Mais Dieu lui a opposé un refus, lui ordonnant de monter sur la montagne pour apercevoir, de son sommet, l’étendu du pays.

 

Des fois il y a des situations que l’on ne comprend pas . On se pose la question, pourquoi Dieu permet-Il cela?

 

On peut être inquiet sur les événements  actuels se poser les questions ? Se faire vaccinées,  avoir le Pass ou pas,  démissionner, manifester, sachant quand même que la tendance chez les croyants toutes religions confondues est contre les vaccins, et contre le Pass. Car nous avons une vision spirituelle sur ce qui ce pass.

Mais là, personne ne doit juger car chaque personne doit garder son discernement.  Et aussi en fonction de ce qu’il vit, le tout étant de faire union de force.

 

Dans le dernier exil le messie se dévoile, Le dernier exil c’est les ténèbres sorties d’edom.

- Edom c’est la représentation du monde  le nouvel ordre mondial. La situation politique dans laquelle nous sommes n’est plus un avertissement c’est un fait établi. L’ordre mondial organisé par les dirigeants  ne fait qu’exécuter les ordres du mal.

Mais de quoi ont-ils peur?

 

Parce que c’est eux qui ont peur, mais ils tentent de nous intimider par la force.

Cet ordre mondial s’attaque au peuple de Dieu car le monde court aux abattoirs sans besoin de l’y pousser.

Le peuple de Dieu les nations de l’exil dont beaucoup sont encore en exil maintenant on les reconnais c’est ceux qui ne se plient pas de leurs propre volonté devant les mesures gouvernementales.

(J’ai bien dit ce qui n’y vont pas de leur propre volonté). Le mal les tiens déjà mais ceux qu’ils veulent c’est le peuple de Dieu les résistants, les récalcitrants, les partisans de la foi.

 

Le plan initial de ces forces obscures c’est d’empêcher le dévoilement du Messie Yeshoua !

Pourquoi ?

 

 

Parce que Israël c’est Un. Une nation unis comme un seul peuple.

Le Messie se trouve à l’intérieur du peuple de Dieu, chaque âmes du peuple de Dieu est une part de l’Âme de Yeshoua;

Et plus ce peuple grandit et s’unit et plus la force du messie s’intensifie et sa force repousse le mal.

Pour le dernier exil les forces du mal sortiront aux regards de tous,

 

-Les nations du monde portent l’Âme du Messie même si toutes ne sont pas encore ressuscitées.

 

La  puissance du Messie est une armée plus elle est grande, plus elle se déploie plus elle est forte et plus les ennemis utilisent des armes lourdes.

C’est pourquoi le plan de l’ordre mondial est d’affaiblir l’armée de Dieu afin d’amoindrir la force de Yeshoua.

 

 

Le glaive est la main de Dieu pour que sa gloire se manifeste sur la terre par la prise de pouvoir de l’Âme du Messie constituer de toutes les âmes étant unis en une seule Âme.

- La guerre est une question d’armée plus elle est nombreuse plus elles est puissante.

Désarmé la puissance qui gouverne par la grande armée de résistance. C’est cela l’arme de destruction massive, la grandeur des croyants;

-et vue les grandes foules qui s’opposent à la dictature c’est un signe visible que Yeshoua va se dévoiler.

 

C’est ce que veut démontrer la parasha Vaèt’hanan.

Moïse raconte au peuple comment il a imploré  Dieu pour qu’il lui soit permis d’entrer en terre promise. Mais Dieu n’a pas voulu.  Il lui ordonna de monter au sommet de la montagne afin de voir la taille et la grandeur du peuple de Dieu; les tribus rangées en rang comme des légions d’armée.

(La comparaison n’est pas terrible mais c’est comme le 14 juillet la démonstration des forces armées « pour genre » impressionner les autres pays.)

 

-Moïse regarde la grandeur du peuple la grandeur de l’âme du Messie, un royaume de guerriers.

Nous sommes des guerriers, en prières, en militant, en manifestants, en propageants les vérités de Dieu. Qu’importe sa façon de manifester a genoux pour prier, assis pour parler ou  debout pour marcher.

 

 

-Durant la dernière guerre les nazis ont utilisé les juifs, les tziganes,  et beaucoup d'autres gens comme cobayes afin de contrôler la race de Dieu, la race inférieur comme ils disent.

-C’est dans la mémoire collective qui nous rappellent que l’étoile jaune fut un  signe d’exclusion.  Le Pass est un signe d’exclusion. Des sans droits comme au temps de l’occupation.

 

-Le refus de ne pas se laisser injecter une substance très très douteuse.

Ce refus que durant la guerre ils n’ont pas pu avoir. Car ils ne savaient pas mais nous nous savons.

 

Car si le plan des forces du mal est d’empêcher le dévoilement de Yeshoua le plan des hommes c’est d’éliminer les non essentiels  et les autres de les contrôler.

Car la puce « r f i d »,  infiltré crée les conditions sur le contrôle des gens. Accepter volontairement ou involontairement c’est ça qui fait la différence . Et la vraie liberté c’est le droit de ne pas  être connecté au réseau de l’ordre mondial.

 

L’arme de guerre nous a été donné dans cette parasha:

Tant que l’Âme de Yeshoua vivra la Torah vivra. Ou tant de la Torah vivra nous formerons l’Âme de Yeshoua la grande puissance.

 

Cette parasha majestueuse vient nous rappeler que les commandements sont notre arme de guerre car les commandements sont le signe d’appartenance à Dieu.

-Si la puce sur le bras est le signe du mal le signe pour Dieu que les juifs et certain non juifs  portent de façon visibles c’est les tefilines, et  c’est la marque invisible que Dieu voit.  C’est la marque des commandements.

 

Les 10 Commandements sont un rappel pour notre corps qui se soumet à Dieu volontairement  à l’aimer, le servir dans les shabbat et aimer le corps du Messie à  travers  les croyants nous aimants les uns les autres.

 

Quoiqu’il se passe ce qui compte c’est notre volonté de plaire à Dieu car ce n’est pas ce qui entre dans notre corps qui souillent mais ce qu’il en sort. Quoiqu’ils nous vaccinent de force quoiqu’ils  nous pucent de force par injection ou avec QRcode si nous vivons par la Torah nous vivrons par Yeshoua.

Ce que  regarde Dieu c’est notre coeur.

Quoique rien n’est vraiment décidé sur le plan mondial car ils ne sont pas d’accord entre eux, chacun a peur d’être surveillé par l’autre, d’être sur écoute et chacune des grandes puissances veut être aux  commandes.

 

Dés que Dieu interviendra toute la pyramide s’écroulera.

 

 

 

-La haftarah commence: Par consolez mon peuple  criez lui que son temps d’épreuve test fini  que j’ai pardonné .. à ceux qui  reviennent aux fondements de la terre à l’enseignement de la Torah  … ceux là connaîtront le Nom de celui qui les sauvera  telle est la puissance qui agira  sur toute autorité.

 

 

 

Tu observera donc les lois et les commandements et je serai toujours là  car ce n’est pas que vous soyez un peuple distingué,  c’est parce que je vous aime.  Voilà pourquoi  par mon bras puissant  je vous arracherai  je vous sauverez  de la main de pharaon le Monarc .

 

Pass ou pas Pass, courage et encore un peu de patience Dieu va intervenir!

 

 

 

Shabbat shalom

 

 

L.B

 

Lecture de la parasha : Deutéronome: Chapitre 3 verset 23 à chapitre 7 verset 11.

 

Lecture de la haftarah : Esaïe : Chapitre 40 verset 1 à 26.

 

Lecture messianique: 1 Jean : Chapitre 2 verset 1 à 29.

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article