Parasha Pinh'as du samedi 3 juillet 2021.

Publié le 2 Juillet 2021

Parasha Pinh'as du samedi 3 juillet 2021.

L’épée de la paix.

 

 

-Le petit-fils d’Aaron nommé: Pinh’as fut récompensé du zèle exprimé lorsqu’il tua Zimri, prince de la tribu de Siméon, et la princesse madianite.

 

-Dieu lui accorda une alliance de paix et le sacerdoce pour lui et sa postérité.

-Un recensement du peuple aboutit au compte de 601 730 hommes âgés de vingt à soixante ans.

-Moïse apprend de Dieu que la terre doit être distribuée par tirage au sort aux tribus et aux familles d’Israël.

-Les filles de Tselof’had réclament à Moïse de recevoir le territoire revenant à leur père, décédé sans laisser de fils.

Dieu fait droit à cette demande et l’intègre aux lois que la Torah.

-Dieu annonce à Moïse qu’il va rejoindre ses pères.

-Moïse en présence de toute la communauté, impose les mains sur Josué et lui donne ses instructions.

-La parasha se termine par la liste détaillée des offrandes quotidiennes et des offrandes additionnelles du Shabbat, de Roch-Hodech (le début du mois) et des fêtes de Pessa'h, Shavouot, Roch Hachana, Yom Kippour, Souccot et Chemini Atseret.

 

 

 

Le zèle de Pinh’as arrêta l’épidémie mortelle qui se propageait activement sur les Hommes. Ce virus mortel amené par les filles de Moab avec leurs  prostitutions. Pinh’as d’un geste héroïque prit son épée et transperça Zimri et Cozbi dans leurs bas ventre, car ils étaient en train de s’accoupler publiquement ainsi que le faisait les autres dans cette orgies publique.

 

Et c’est ce genre d’idolâtrie que Dieu réprouve avant toutes choses.

 


Pinh’as c’est le symbole de la personne qui seul contre tous aura le courage de dire ce qu’il pense! Et qui veut vivre à contre sens du péché.

Dans un monde fou, et pervers.

Dieu fit avec lui une alliance de paix.

 

« Mon alliance de paix », en hébreux veut dire: « Briti shalom » on retrouve cette singularité avec le mot « brit » « brit mila » c’est la circoncision qui confère à l’homme une protection contre les attaques du genre filles de Moab qui séduisent les hommes.

Non pas seulement dans l’aspect visible de la chair, mais par signe de  revendication d’obéissance aux instructions de la Torah.

 

Le texte annonce qu’à la fin des temps, la perversité sexuelle atteindra un niveau de bassesse jamais atteint.

Lorsque vous verrez la terre se corrompre que le mal sera dit bien et que le bien sera dit mal sachez que la fin est proche;

 

Mais si le mal ce sera  accru il y aura des Pinh’as qui vont se lever avec une épée!

 

 

La langue hébraïque est donc la matière même du monde. Tout élément d’un texte, chacune de ses lettres, chaque élément de la forme d’une lettre, les espaces entre les mots et entre les lettres, doivent être compris et décryptés: aucun élément n’est dû au hasard, chaque élément a un sens et une place dans la cohérence de l’ensemble.

 

 

Le Rav Aboulafia explique que le niveau du croyant qui veut comprendre le sens d’un texte dans sa profondeur divine doit prendre l’habitude de voir, dans un texte, la simple enveloppe d’une signification véhiculée autrement que par les mots eux-mêmes.

S’interroger même sur la forme des lettres hébraïques? Sur les rapports entre tous ces éléments et le sens des mots? Pourquoi y a-t-il vingt-deux lettres? Pourquoi la première lettre de la Torah est-elle un beith? Etc…

 

 

C’est ce que veut dire le sens du zèle de Pinh’as chercher, comprendre et agir.

C’est là le véritable zèle : mettre son propre bien-être, à la fois spirituel et matériel, de côté et s’engager de façon illimitée dans l’accomplissement de la volonté de Dieu. Quand une personne s’engage de la sorte, l’étincelle divine qu’il possède trouve son expression.

Réciproquement, une telle approche suscite une réponse illimitée de la part de Dieu. Car lorsqu’une personne dépasse ses limites naturelles dans son service divin, Dieu lui accorde une récompense qui n’est pas limitée par la nature. C’est pour cette raison que Pinh’as put recevoir le statut de Cohen.

 

Chercher la volonté de Dieu c’est trouver l’épée qui combat pour nous.

 

Pinh’as leva son épée. Epée en lettre hébraïque c’est « Zayin », c’est la lettre qui correspond au chiffre 7. Correspondance avec le sexe masculin.

 

 

 

De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; Il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

 

Son Nom est la parole de Dieu.

 

Romains:10: 15

Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!

Esaïe 52: 6,7.

C'est pourquoi mon peuple connaîtra mon nom; C'est pourquoi il saura, en ce jour, que c'est moi qui parle: me voici!

Qu'ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut! De celui qui dit à Sion: ton Dieu règne!

 

 

Les versets annoncent que les peuples connaîtront le Nom de celui qui viendra pour sauver.

Son nom sera la parole.

 

Cette ROYAUTE ne reconnaît qu’un seul nom Yeshoua.

 

 

 

La victoire de Pinh’as ce révèle dans ce mystère.

Hébreu :4: 9, 12.

Il y a donc un repos de shabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.

Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Il y a donc les shabbat ! Réservé au peuple de Dieu ! Appliquons-nous a pratiquer les shabbat , afin de ne pas tomber dans la désobéissance !

La parole de Dieu est vivante, tranchante comme une épée à deux tranchants, pénétrant l’âme et l’esprit.

 

La défense de Pinh’as est la parole de Dieu.

 

Le Sept en lettre hébraïque c’est « Zayin » qui veut dire « épée ».

De la bouche du roi des rois sortira une épée aiguë, pour frapper les nations.

 

Le shabbat c’est le Septième jour .

Les fêtes il y en a Sept.

 

Comprendre que la parole est le nom de Yeshoua c’est comprendre alors que son Nom est aussi Torah.

Yeshoua est venu annoncer la Torah aux malheureux, aux malades, aux infirmes, aux bossus, à tous ceux qui ne sont pas parfaits car c’est à travers Yeshoua que nos imperfections deviennent perfections devant Dieu.

 

 

Moïse a passé ses instructions à Josué.

Les prédicateurs de la parole c’est ceux qui ont revêtu le vêtement de la perfection. Ceux qui enseignent  le peuple à vivre selon la perfection.

7 comme perfection.

7 comme Shabbat.

7 comme Fêtes.

7 comme  Zayin.

 

Zayin, c’est la lettre qui vient remettre de l’ordre dans la conscience,   cela signifie « ARME » qui combat contre les hérésies; c’est l’épée qui tranches les illusions.

L’épée elle tranche, elle sépare le vrai du faux,

Zayin c’est le discernement de la bible, c’est le décodage, c’est la révélation des choses cachées. Zayin est donc l’épée de la connaissance,

 

Moïse dit : Que chacun de vous tue ceux de ces gens qui se sont attachés à Baal Péor.

 

Notre texte mentionne les filles de Tsefora qui réclamaient leur héritage; Cela nous enseigne que tout peut changer, alors que la loi sur les héritages fut donnée par Dieu à Moïse, Il put changer le décret.

 

Si le péché est dans nos membres depuis le commencement, c’est par Yeshoua que nous pouvons changer les choses;

Si nous avons transgressé la loi et que nos membres sont atteints par le mal nous pouvons par la puissance de Yeshoua mettre a mort tous les démons qui nous tiennent liés à ces choses pernicieuses qui restent généralement cachées.

 

 

Pour vaincre ce genre de mal il faut que la ROYAUTE de Yeshoua ait placé son trône en nous car la ROYAUTE fait vivre toutes les forces en nous qui luttent contre le mal.

Et c’est là notre force de combat vivre en Yeshoua qui se dresse comme une épée devant nos ennemis, ceux qui nous empêchent de comprendre que l’on fait fausse route et toutes épidémies  soient arrêtées.

 

 

Notre parasha nous donne les armes de défense.

1 : Faire de chaque shabbat un rapprochement avec Dieu une réconciliation unique en se mettant à part sans travailler, sans être préoccupé par les affaires du monde.

2 : Considérer les fêtes bibliques qui sont pour nous la reconnaissance unique de Yeshoua.

3 : Prier 2 fois par jour pour se protéger de toutes les attaques du jour et de la nuit.

 

 

 

C’est là toute notre défense car ce qui faut vraiment comprendre maintenant à cette lecture c’est que:

C’est le Shabbat toutes les semaines, les 7 fêtes de l’année et les prières, suivie de nos engagements à vivre dans la sanctification selon la Torah qui fera de nous des Pinh’as aussi zélé que lui pour défendre le royaume de Dieu.

Car ce ne sont pas des simples actes ou des mots prononcé c’est le mystère le plus grand que Dieu nous ait donné c’est que dans nos actes shabbatiques et les mots sorti de la bouche lors des prières sont le grand pouvoir que nous possédons devant satan car il ne peut que s’éloigner de celui qui a pour Roi le maître de l’univers Dieu qui vit en Yeshoua. L’épée qui nous donne Sa paix.

 

 

 

L’épée qui nous fait comprendre le sens de la Torah,  qui nous libère des tentations aux péchés.

 

 

 

Shabbat shalom

L.B

 

 

Lecture de la parasha : Nombres : Chapitre 25 verset 10 à chapitre 30 verset 1.(29:40).

Lecture de la haftarah: 1 Rois : Chapitre 18 verset 46 à chapitre 19 verset 21.

Lecture messianique : 1Corinthiens 5:1,13.

Hébreu :4: 9, 12.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article