Parasha MATTOT et MASSÈ du samedi 10 juillet 2021.

Publié le 9 Juillet 2021

Parasha MATTOT et MASSÈ du samedi 10 juillet 2021.

Quarante deux.

 

 

Cette semaine il y a deux parasha Mattot et Massé. (Masseï)

- En bref Mattot.

- Les lois concernant les voeux.

  • La guerre contre Madian.
  • Purification des ustensiles.
  • Partage du butin.
  • Gad, Ruben et  Manassé  veulent les terres face au Jourdain.

 

  • En bref Massé.
  • Les 42 étapes du désert.
  • Evacuer Canaan et détruire les idoles.
  • Villes refuges.
  • Lois sur l’héritage et le partage des terres.
  • Dieu ordonne de ne pas laisser vivre un meurtrier.

 

 

 

 

 

Il y a deux parasha jumelées.

La parasha Mattot qui est la parasha  numéro 42. Et la parasha qui suit Massé qui est appelée la parasha des 42 étapes et le texte mentionne aussi 42 villes.

 

-On est en droit de se demander qu’est-ce-que vient nous dire ce 42 ?

Tout d’abord le texte nous instruit sur les voeux!

Car les voeux sont les liens qui nous bloquent dans la vie.

 

Les voeux sont des engagements, des pactes, des allégeances à des religions.

C’est des obligations de fidélité, une soumission ou l’on a juré fidélité.

 

Il y a les serments religieux, baptêmes, communions et sacralisation catholique, témoins de Jéhovah, les sectes et tous les autres, il y a les baptêmes par immersions fait au nom d’un Dieu sans Torah.Tous les engagements religieux nous tiennent liés.

 

Les engagements dans l’occultisme, la médiumnité, le  Yoga, les mouvements news Âge, tous les  engagements qui ont de près ou de loin leurs fondements dans  les puissances démoniaques.

 

 

 

 

Tous les engagements religieux nous tiennent liés, même si leurs étapes nous a été nécessaires à un moment donné.

 

 

-Cette parasha doit nous faire comprendre l’importance capitale de se délier de  tous nos engagements religieux, et profiter de cette parasha pour se mettre en règle avec Dieu en renonçant  à tous nos mauvais voeux.

Dans cette parasha nous est enseigné que les voeux nous tiennent liés mais il est formulé de manière subtile que c’est à cause de nos engagements religieux que nous ne pouvons pas avancer.

C’est à cause de cela que nous restons bloqués à des systèmes religieux, tel que les églises. Mais aussi on reste bloqué dans la vie. Certains restent bloqués pour le travail, le mariage, la stérilité, la maladie, des problèmes répétitifs.

 

 

-Le parcours de la vie se déroule en 42 étapes de perfectionnement.

 

-Dieu nous fait  passer par 42 étapes,  car durant ces 42 étapes quelles soient positives ou négatives Dieu veut nous faire découvrir son Nom.

Ces 42 étapes sont les 42 lettres du Nom de Dieu.

 

Les 42 étapes de la parasha Massé:

-C’est les 42 générations qui ont précédé le Messie Yeshoua;

-Les 42 mois où les nations espions fouleront de leurs pieds la ville sainte.

-42 c’est les 42 lettres qui forment LES 10 NOMS DE DIEU.  Son nom complet. Qui se forme en nous.

 

 

 

 

-Dans le texte il y a une chose importante qui peut nous aider à avancer quand on est coincé dans un problème. (Une étape).

 

La tribu de Gad et Ruben voulurent s’installer avant de passer par le Jourdain.

 

Alors que Moïse faisait le partage après le Jourdain pour les tribus. Gad Ruben et ensuite  Manassé furent accusés injustement.

Tous s’insurgent contre eux.  Les accusant à tort de vouloir s’installer tranquille alors que les autres tribus  devaient partir en guerre.

 

-Mais les deux tribus avaient de bonnes intentions. C’était de poser leurs familles et leurs bien sur ces terres,  et de se joindre aux autres pour la guerre  jusqu’à ce qu’ils aient  tous conquis leurs territoires.

 

-Ils ont été accusés à tort.

 

-Des-fois on est accusé à tort, il faut savoir qu’une personne accusée à tort est victime d’une des plus grande injustice, toutes personnes accusées à tort reste frustré, blessé, faible, malade, démoli. C’est souvent le faible qui est accusé.

 

Ce qu’il faut savoir c’est que les accusateurs sont de très grands jaloux.

 

Le texte au chapitre 33. Verset 55;

-Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d'entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir.

 

 

-Ceux que vous laissez entrer dans votre vie seront comme des épines.

Les jaloux et les médisants sont des épines.

 

-Le mot épine en hébreux se dit « Atad »  et Atad est un lieu considéré comme un cimetière Egyptien. Situé avant le Jourdain.

Un lieu de deuil.

Les gens toxiques il faut les laisser dans ce lieu d’Egypte afin que leurs épines ne nous piquent plus.

Ce que nous enseigne donc le texte quand les tribus voulant rester avant le Jourdain et qu’ils furent accusés à tort envié, calomniés, donc ils sont restés sur l’haire d’Atad, avant le Jourdain .  Cette merveilleuse métaphore que nous offre le texte se décode avec justesse.

 

-C’est que les épines des jugements des accusateurs sont des malédictions qui on sens à nous maudire et à nous stopper dans notre progression spirituelle, matérielle, ou physique.

 

Quand on est victime de harcèlements, d’accablements, d’injustice il faut s’éloigner des accusateurs les laissant dans le cimetière d’Atad, derrière nous.

 

La jalousie est une maladie pour le corps, une colère, une fureur comme un feu dévorant.

La jalousie est lancée par le jaloux comme un feu qui  veut détruire.

Ainsi, si les personnes deviennent comme des épines il faut mieux y mettre fin.

 

-Hébreux:6:7,8;

Lorsqu'une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu'elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu; mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d'être maudite, et on finit par y mettre le feu.

 

 

 

- Le lien entre les deux parasha ici exprime que si on est encore liés par des engagements, spirituelles ou par des personnes toxiques leurs épines vont nous piquer.  C’est seulement si on se dégage des liens qu’on les laissent au lieu du deuil que les accusations ne peuvent moins nous atteindre.

 

 

 

 

 

 

-Les 42 Noms de Dieu sont pour nous comme une complémentarité qui fait de nous des êtres fait à l’image de Dieu victorieux de toutes les épines qui nous accusent  et conteste contre nous? Continuons à  servir pour la vérité et persévérons pour l’amour et la gloire de Dieu.

 

 

Voici ce que confirment nos 2  haftarah, comprenons le sens de ces paroles.

Jérémie 1: 4 à 10.

 

La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots:

 

Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations.

 

Je répondis: Ah! Seigneur Eternel! voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant.

 

Et l'Eternel me dit: Ne dis pas: Je suis un enfant. Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t'enverrai, et tu diras tout ce que je t'ordonnerai.

 

Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Eternel.

 

Puis l'Eternel étendit sa main, et toucha ma bouche; et l'Eternel me dit: Voici, je mets mes paroles dans ta bouche.

 

Regarde, je t'établis aujourd'hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes.

 

 

Jeremie 2: 8,9.

Les prêtres n'ont pas dit: Où est l'Eternel? Les dépositaires de la loi ne m'ont pas connu, les pasteurs m'ont été infidèles, les prophètes ont prophétisé par Baal, et sont allés après ceux qui ne sont d'aucun secours.

 

C'est pourquoi je veux encore contester avec vous, dit l'Eternel, Je veux contester avec les enfants de vos enfants.

 

 

Mathieu 10:16 à 20.

 

Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs lieux de cultes; vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens. Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz: ce que vous aurez à dire vous sera donné à l'heure même; ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.

 

 

 

 

-Soyons libéré de toutes attache.  Vivant  en Yeshoua ayant autorité par la Torah sur les tous les accusateurs, pour que notre voyage intérieur et extérieur soit digne d’être cette armée de Dieu puissante pour abattre les faux Dieux et proclamer la liberté aux prisonniers.   Afin que toutes choses soient rétablies en nous, les autels abattus et toute la place soit occupée par le Grand Nom de Dieu.

 

Shabbat shalom  Soyez bénis dans le Nom de Yeshoua.

L.B

 

Lecture de la parasha de Mattot : Nombres : Chapitre 30 verset 2 à chapitre 32 verset 42.

Lecture de la haftarah de Mattot : Jérémie : Chapitre 1 verset 1 à chapitre 2 verset 3.

Lecture de la parasha Massé : Nombres : Chapitre 33 verset 1 à chapitre 36 verset 13.

Lecture de la haftarah Massé : Jérémie : Chapitre 2 verset 4 à 28, et chapitre 3 verset 4.

Lecture Messianique :  Jacques : Chapitre 4:  verset 1, 12. Mathieu: Chapitre 5 verset 33 à  37.

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article