Parasha Ekev du samedi 31 juillet 2021.

Publié le 30 Juillet 2021

 Parasha Ekev du samedi 31 juillet 2021.

Et K’Eve lève toi !

 

 

 

-La parasha commence par:  Parce que tu as gardé l’obéissance à ces lois, l’Eternel votre Dieu  sera fidèle au pacte de bienveillance.  Il t’aimera, te bénira, te multipliera.

 

 

-La parasha Ekev veut dire en hébreu : Parce que !

Parce que Dieu nous a laissé le choix: entre vivre pour défendre nos droits, ou nous laisser emporter dans la vague du non droit.

 

Il y eut les premières tables de la loi qui furent brisées et il y eut les tables de la loi éternelle jamais brisées. Moïse évoque par là le pardon accordé par Dieu après repentance.  Les nouvelles tables du pardon nous invite  à comprendre le temps du Messie. Les premières tables de la loi ne devaient pas subsister, juste laisser des traces pour ne pas oublier.

Moïse décrit la nouvelle terre  comme une terre bénie.

-Mais ces bénédictions ne sont envisageables  qu’à la condition d’oublier les idoles du passé, de n’en laisser aucune traces.

 

 

Nous rappelant que l’homme détermine son avenir par ses choix  c’est  la loi de la nature.

Mais l’homme a du mal à endosser ses responsabilités.

 

Mais Ekev littéralement veut dire « Talon »;

 

-Les talons laissent des traces quand on marche, des empreintes.

 

  • C’est le sens d’Ekev si vous écoutez , et suivez les traces de Moïse.
  • Laisser des traces, en montrant l’exemple, en parlant, en écrivant, en allant, en chantant, en faisant le bien.
  • Les traces c’est la mémoire, ce que l’on transmet, ce qui restera de nous.
  • Ce que nous léguons à nos enfants, autour de nous, un espoir pour ce monde.
  • Les traces nous pouvons aussi les effacer  comme un dessin fait au crayon gris en prenant la gomme du pardon. La repentance qui efface les vilaines traces de nos erreurs, de nos hontes, réécrire sa vie avec l’encre de la foi.

 

  • Marcher dans les traces de Yeshoua!
  • 1 Jean 2 : 6.
  • Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.

Yeshoua nous montrer qu’il portait la Torah sur son vêtement les franges sont le symbole de la loi car c’est par la loi de Moïse que l’on est protégé du mauvais sort que le diable veut nous infliger. Car le vêtement symboliquement c’est notre âme.

 

  • Psaume 85:13.

La justice marchera devant lui, et imprimera ses pas sur le chemin.

 

 

 

-Marcher comme Yeshoua nous a enseigné. Les commandements sont le signe de l’alliance entre son peuple et lui.

 

Nous vivons une histoire inédite, un moment de l’histoire du monde qui est en train de basculer.

 

La mondialisation s’installe !

Les croyants sont les plus impliqués car conscients de ce que cela veut dire. On a le droit d’avoir peur des évènements qui viennent et de ce que l’on nous impose de force, mais n’oubliez pas que Dieu est plus fort que le diable. Et que dans tous les cas c’est Dieu qui contrôle.

 

Yeshoua dit de Juda: Celui qui mange avec moi le pain a levé le TALON contre moi.

C’est pas par hasard qu’on retrouve le mot talon dans Ekev (Talons). Dieu montre que c’est lui qui dirige tout! Même juda c’est Dieu qui la diriger.

Car il faut savoir qu’avant toute délivrance il faut qu’il s’élève un mauvais , un « odieux » personnage sans foi ni loi un qui détourne la loi à sa guise.

 

Chaque pays a son « odieux » personnage et le nôtre il est particulièrement « aux dieux ,».

 

Le temps de la moisson a commencer toutes les filles et fils d’Abraham sont dispersé sur toute la terre, la vision de l’union est en train de se voir, Yeshoua et en train de rassembler son corps sa Eve son épouse se lève pour l’époux quelque soit sa religion actuelle. L’unité se prépare.

 

Lecture aléatoire de la haftarah mais dans son contexte.

 

-Oui j’ai gravé ton nom dans la paume de mes mains. Porte tes regards  alentour et vois tous en masse  ils te reviennent  Vrai comme je suis vivant dit l’éternel….

-Le Seigneur  étend sa main vers les nations,  ils portent ses filles sur les épaules…..

-Celui qui défends mon droit est proche qui osera plaider contre moi oui le seigneur l’éternel est mon soutien qui osera m’inculper.

  • Ecoutez -moi vous qui poursuivez ma justice , vous qui recherchez l’Eternel, Considérez  Abraham votre père et Sarah votre mère qui vous a enfanté lui seul je l’ai appelé , je l’ai béni, je l’ai multiplié.
  • Ainsi l’éternel à consolé Sion à reconstruit ses ruines  dans son sein régneront la joie et l’allégresse.

 

-Mais vous(méchants) qui attisez la flamme, qui vous armez de torche incendiaire, allez dans le feu!  De votre propre brasier.

 

-C’est ma main qui vous réserve un sort vous serez étendus sur un lit de douleurs.

 

 

 

« Ce que dit l’Esprit à son épouse  Sa Eve : rassemblez vous! vous tous des quatre coins de la terre tous ceux que j’ai conçu peuple du monde; je place des nourrices qui portent le lait aux nourrissons, Je suis l’éternel qui vous protège ».

 

La vision de la masse nous la voyons  tous c’est gens qui manifestent témoigne de la vision.

 

Les gens qui manifestent dans la rue ou d’une autre manière peu importe sont le reflet de ce qui se passe sur un plan spirituel; ils luttent contre la bête sans vraiment le comprendre.  Dans ces masses de gens il y a les enfants déjà réveillés, ressuscités en Yeshoua le Messie et qui manifestent pour la liberté contre le grand pharaon de l’ombre. Et il y aussi les nourrissons, ceux qui croient en Dieu mais comme dans des religions, il y a aussi ceux qui ne sont pas encore nés, mais tous seront rassemblés au Nom de Yeshoua.

 

Ce qui va se passer dans les temps proches c’est que Dieu va leur susciter l’envie de se rapprocher de la souche d’Israël, la source mère, la source qui allaite.

Ils vont chercher des nourrices pour être allaités de  la Torah.

Car les derniers seront les premiers, comme ce qui c’est passé à Golgotha quand le brigand sur le bois a reconnu que Yeshoua était bien le Sauveur sortit de rouleau de la Torah.

 

 

Luc 23:42,43.

Et il dit à Yeshoua: Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. Yeshoua lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.

 

Nous qui connaissons le Roi le Maître du Shabbat Yeshoua nous devons être les nourrices.

 

Actes 13: 47,49.

Car ainsi nous l'a ordonné le Seigneur: Je t'ai établi pour être la lumière des nations, Pour porter le salut jusqu'aux extrémités de la terre.

 

Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent. La parole du Seigneur se répandait dans tout le pays.

 

 

Apocalypse 14: 6,7.

 

Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant une Torah éternel, pour l'annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple. Il disait d'une voix forte: Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l'heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eau.

Galates 3:28,29.

 

Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Yeshoua le Messie. Et si vous êtes au messie, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritier selon la promesse.

 

 

Zacharie  8: 23.

 

Ainsi parle l'Eternel des armées: En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront: Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.

 

Dieu est avec son peuple, ils voudront nous détruire mais ils ne le pourront pas. Quelque-soit l’issu de tout sachez que Dieu nous aime. Il ne nous laissera pas, ne nous abandonnera pas, c’est la parasha de cette semaine qui le dit et vous savez qu’il n’y a pas de hasard avec Dieu c’est juste qu’il nous le rappelle et nous le fait comprendre, nous qui lisons la parasha juif et non juif .

 

Esaïe  49:15,

 

Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l'oublierait, Moi je ne t'oublierai point.

 

 

 

-Soyez fort et courageux accrochez aux franges de ceux qui enseignent et prêchent que la Torah c’est le coeur de Yeshoua c’est le fils des franges du bord des vêtements de Yeshoua qui nous relie à Lui.

 

-Dieu va placer ces nourrices aux quatre coins du monde.

 

 

Voilà Ekev laissez des traces de votre foi en Yeshoua et marchons par la foi en  gardant les commandements afin que le signe soit visible sur la terre comme au ciel.

 

Yeshoua a laissé une trace de nos noms dans les paumes de ses mains percés écrits à l’encre de son sang.

 

Et K’ Eve lève toi  voilà ton Roi qui marche devant toi!

 

Shabbat shalom L.B

 

 

Lecture de la parasha: Deutéronome: Chapitre: 7 verset 12 à chapitre 11 verset 25.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 49 verset 14 à chapitre 51 verset 3.

Lecture messianique: Mathieu: Chapitre 4 verset 1 à 11. Jacques:  Chapitre 5 verset 7 à 11.

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article