Parasha Béa'alotekha du samedi 29 mai 2021.

Publié le 28 Mai 2021

Parasha Béa'alotekha du samedi 29 mai 2021.

La clé do-ré !

 

La parasha Béa’alotekha commence par la recommandation à Aaron d’allumer les lampes de la menorah.

La tribu de Levy est initiée pour le service.

Un second Pessah est autorisé pour les gens absents lors de la Fête de Pessah.

Le peuple doit quitter le campement.

Le peuple est mécontent d’avoir que de la manne à manger.

Moïse désigne 70 anciens pour l’aider.

Myriam parle contre Moïse et attrape la lèpre.

 

La Haftarah est conduite par le prophète Zacharie par ses acclamations: “ Pousse des cris de joie et réjouis-toi, Fille de Sion! Car voici, je viens”.

 

 Puis le prophète décrit la vision que Dieu lui montre. Une menorah entre deux oliviers.

La reconstruction de Jérusalem ne se fera non pas par la force, non pas  par la puissance, mais par mon Esprit dit l’éternel des armées.


 

Le peuple doit quitter le campement, tout est prêt, les dernières recommandations pour la suite des événements sont rappelées, mais le départ vers l’inconnu inquiète le peuple.

 

Alors que l’armée se prépare et que la nuée de Dieu le jour et la nuit est là, tout est maîtrisé, le peuple à quand même peur.

Le texte 11:4  décrit un ramassis d’étranger influencèrent le peuple et les découragèrent.

Ramassis d’étrangers se dit en hébreu « érèv Rav” ce qui représente les converties in-sincères, l’archétype de Dathan et Abiram des personnes influentes et médisantes séditieuses qui sont de beau parleurs à l’éloquence envoutante.

L’expression est reprise par Moïse dans exode 37:7 sur l’épisode du veau d’or: «  Les gens que tu m’a demandé d’accueillir ont fait fauté mon peuple dit Moïse à l’Eternel ». 

 

« érè rav » est comparé à la lèpre, à la suite de mauvaises paroles.. 

Rabbi Helbo reprend la prophétie d’Esaïe  en disant: L’étranger se ralliera à eux, mais ces masses de converties ne s’assimileront pas aussi facilement, à l’image de Iduméens dans la période du second temple.

 

« érèv rav » traduit une mauvaise affection et un comportement négatif.

 Car bien qu'imitant le peuple de Moïse, leur vraie nature se révèle toujours comme des loups dans la bergerie. 

Ils causent du tort avec leurs discours, d’ailleurs c’est là qu’ont les repères par leurs polémiques, toujours dans la polémique au sujet de la Torah,  ce sont des ennemis de l’intérieur assimilé, ce qui leur permet d’influencer le peuple un peu faible, pour en faire des « hors la loi », car leurs polémiques tournent toujours autour de la loi de Moïse.

-Doit-ton se nourrir que de cette manne (portions de Tora) ? 

-Ce serait mieux la nourriture d’avant, la manne c‘est trop ennuyeux? Ou Dieu a-t-il réellement dit que la manne c’est tous les jours?

 

Mais ce que révèle notre parasha c’est que Dieu ne nous demande pas d’être des surhommes ou des surfemmes, ou des super spirituels, car la Torah préfère nous montrer que nous avons des faiblesses, des périodes de remises en doutes, des moments de plaintes, des moments ou on est influencé, les versets témoignent que nous restons faible devant les désirs du corps, qui l’emporte sur les désirs de l’âme les passions sur la raison.

Même Moïse le grand Moïse est proche du désespoir, seul, et déçu.


 

C’est alors que Dieu lui envoie de l’aide.

Dieu lui rappelle qu’il n’est pas seul.

Dieu est là.

Moïse est surchargé! Dieu lui dit: « Est-ce-que tu penses que le bras de l’Eternel est trop court.

Puis c’est Josué qui est inquiet; Moïse le rassure. Puis c’est Myriam qui est inquiète elle doute que Moïse ait fait les bon choix, du coup elle chope la lèpre.

 

Nous ne sommes jamais seuls. Il y a toujours quelqu'un qui répond à nos craintes, le désespoir vient quand on se recentre sur son problème avec ses désirs négatifs.


 

La parasha commence par ses mots: Allume les lampes pour toi-même. La menorah représente les 7 yeux de Dieu.

Donc Dieu n’a pas qu’un seul œil  sur nous mais 7. 

Les 7 yeux de Dieu c’est Sa présence constante.

“Allumes pour toi-même” c'est réaliser que Dieu veille sur nous,7 jours sur 7,  24 heures sur 24.. 

Mais direz-vous c’est parfois facile à dire mais difficile de le vivre quand on est en plein dans le problème?

 

La réponse que veut nous livrer cette parasha est la suivante:

Le texte chapitre: 10:2 ….

Mentionne: “vous vous ferez deux trompettes d’argent”.( Pour) Quand vous partez? Quand vous avez peur ? Quand vous êtes inquiet? Quand vos ennemis seront là. Quand vous vous déplacerez ? ETC…..;

 

Les trompettes d'argent !

Les trompettes d’argent produisent des sons symbolisants  des phrases, des mots qui sont de mêmes fréquences que l’âme produit quand elle s’exprime.

Lorsque l’âme s’exprime c’est sans fausses notes car sa fréquence corrige nos expressions charnelles. L’âme s’exprime dans la perfection absolue.

La trompette représente un son qui monte qui s’élève en produisant son propre langage.

La trompette d’argent élève la Louange à Dieu, c’est lui chanter notre reconnaissance.

 

Il faut savoir se ressaisir  à chaque fois que l’on est dans l’abattement en louant notre Roi.

 Car la tristesse amène les jugements du satan  sur nous, mais notre joie amène les jugements de Dieu sur le satan et c’est cela la différence. C’est ce que le prophète Zacharie tente de nous dire.

En nous donnant la réponse au problème il dit:

Réjouis-toi fille de Sion, pousses des cris de joie,  car ton Roi est là.

 

 C’est cela l’encouragement de cette parasha  quand vient un ramassis de pensées négatives, dans un moment de faiblesse !

 

 On peut être triste ou inquiet mais il faut se ressaisir et louer Dieu. 

 Notre  Roi est là, Il veille sur nous constamment. Ces 7 YEUX nous regardent alors pour effacer notre tristesse chantons, crions des cris de joie, des louanges, par des psaumes,  et déjà notre problème à changé de visage. Dieu est là Il va s’en occuper. Chantons, crions  des louanges et l'ennemi disparaît notre louange et nos cris d’allégresses sont nos trompettes d’argent, chantez louez, exprimer sa joie c’est laissé raisonner la fréquence de notre âme se réjouir car notre âme vit en présence du ROI.

Quand nous sommes inquiet chantons quand nous somme malade chantons quand nous somme faible chantons quand nous somme dans un problème chantons des louanges à Notre Dieu; et voilà que ça va mieux.

 

Pierre, ou Paul et Silas qui étaient en prison, ils chantaient et les portes de la prison se sont ouvertes. Toutes nos prisons on la même serrure notre « clefs des chants » des louanges et le Roi est Là, et rien ne reste fermé devant notre Roi Yeshoua.                                       

 

Actes 12

  Pierre fut jeté en prison et bien Pierre dormait tranquille, en paix  car il savait qu’il allait en sortir tranquille. 


 

Actes 16: 25,26.

 

Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s'ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus.

 

Louons Dieu avec des chants de louanges qui l'honorent, avec des psaumes de joie chantés. Des louanges en musiques dédiés pour notre Roi Yeshoua.


 

Matthieu 5:10,11

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!…

Luc 6:22,23

Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'on vous chassera, vous outragera, et qu'on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme!…

Romains 5:3

Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance,

Romains 12:12

Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière.

2 Corinthiens 4:8,9,16

Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir;…

2 Corinthiens 4:17

Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire,

2 Corinthiens 6:10

comme attristés, et nous sommes toujours joyeux; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs; comme n'ayant rien, et nous possédons toutes choses.

Philippiens 2:17

Et même si je sers de libation pour le sacrifice et pour le service de votre foi, je m'en réjouis, et je me réjouis avec vous tous.

Philippiens 4:4-7

Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous.…

Colossiens 1:24

Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances du Messie, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est la communauté.

Colossiens 3:15-17

Et que la paix du Messie, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants.…

1 Thessaloniciens 5:16-18

Soyez toujours joyeux.…

Jacques 1:2

Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,

1 Pierre 1:6-8

C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,…

1 Pierre 4:14

Si vous êtes outragés pour le nom du Messie, vous êtes heureux, parce que l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu, repose sur vous.




 

Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Yeshoua le Messie, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte du Messie.

 

Psaume 27:6

 

J'offrirai des sacrifices dans sa tente, au son de la trompette; Je chanterai, je célébrerai l'Eternel.

 

LE Hallel  (hébreu: הלל) Louange à Dieu  est composé des psaumes 113 à 118.  Ils sont récités lors des louanges.



 

L.B


 

Lecture de la parasha : Nombres: Chapitre 8 verset 1 à chapitre 12 verset 16.

Lecture de la haftarah : Zacharie : Chapitre 2 verset 14 (10) à chapitre 4 verset 7.

Lecture messianique : Jean:19: 31,37. Hébreux: 3: 1,6.


 

Shabbat shalom 


 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article