Fête de Shavouot et Parasha bamidbar Samedi 15 mai 2021

Publié le 14 Mai 2021

Fête de Shavouot et Parasha bamidbar Samedi 15 mai 2021

De Shavouot à la parasha Bamidbar.

 

 Cette semaine la parasha  Bamidbar qui commence avec le Livre des Nombres, nous  amène à la  Fête de Shavouot, qui commence Dimanche soir et se termine mardi.

 

Bamidbar c’est le désert là où il n’y a rien, ni eau, ni nourriture, ni abri, que du sable qui cache parfois des serpents et des scorpions.

 

La parasha décrit le dénombrement des 12 tribus d’Israël, et l’organisation du camp afin que tout se passe comme l’Eternel l’a dit.  Cette harmonisation est destinée à discipliner le peuple entier.

Tant que le peuple est sage et respectueux envers les chefs des tribus tout ira bien; tant que tous se plieront aux instructions que Les Lévites ordonnent tout se passera bien pour eux.

Les Lévites étant choisis pour soutenir, protéger, et garder la Torah .

 

La haftarah dit:

Cependant le nombre des enfants d'Israël sera comme le sable de la mer, qui ne peut ni se mesurer ni se compter;

Puis le prophète compare la conduite d’une femme avec les enfants d’Israël d’un point de vue sémiologique le prophète utilise le terme femme pour désigner le peuple de Dieu, ingrat, infidèle, une insensé qui se croit supérieur à son époux.

Mais le prophète annonce une remise en question de la véritable épouse qui se ressaisit et comprend son erreur en réalisant que le serpent  séducteur à surgit du sable du  désert de sa vie pour la tromper et la détourner de son époux.


 

Shavouot est un rendez-vous incontournable avec Dieu.

Shavouot c’est un engagement, un pacte matrimonial, une formalité de fiançailles.

 

Shavouot c’est comme un premier rendez-vous un peu timide et maladroit mais plein d’émotions et de sensations.

Sur le plan biblique spirituelle Shavouot c’est l’annonce imminente de la Torah qui descend vers le peuple. Comme un fiancé qui arrive pour se fiancer

 

La réception de la Torah dans le cœur du peuple de Dieu.

 

Mais comme le serpent ancien se cache toujours quelque part dans la vie des gens ; il sait  se saisir de leur faiblesse. Il a su détourner Shavouot en une fête chrétienne appelée Pentecôte qui n’a rien à voir avec la réalité biblique.

Car en fait accueillir la Torah c’est accueillir l’Esprit de Dieu. C’est l’Amour matérialisé par Yeshoua, c’est l’acceptation de cette union avec la Torah qui produit l’acte spirituel d’accepter Yeshoua dans son cœur comme Sauveur et Seigneur.

 Car l’engagement véritable ne se fait pas qu’avec des paroles  mais par un vrai acte biblique précis.

Car si le serpent agit matériellement dans ce monde  c’est aussi par nos actes matériels que nous agissons  que nous signons nos engagements avec Dieu. Comme une épouse fidèle qui s’engage à être présente chaque jour de sa vie avec son époux. La Torah chaque jour alimente notre Amour envers Dieu.

 

La fête de Shavouot porte plusieurs symboles: c'est la fête de la moisson, c'est la moisson nouvelle qui chaque année se renouvelle et se multiplie, avec toutes les nouvelles personnes qui viennent faire partie du peuple de Dieu .

C’est également appelé fête du serment car en ce jour Israël  a fait le serment  d’être fidèle à Dieu.

Le destin des gens s’inscrit en ce jour!


 

Le Pentecôte chrétien constitue une réinterprétation de Shavouot qui s’appuie uniquement sur le don des langues de feu.

Mais si les écritures dans Actes 2 précises ces langues de feu  c’est pour une souligner que l’Esprit de de Dieu qui est la langue de La Torah se fait comprendre à tout le monde dans toutes les langues, en fait pour dire que toutes les tribus de la terre comprennent le langage codé de la Torah qui  se révèle de façon surnaturel comme une révélation divine, Dieu souffle et la Torah devient vivante et on comprend alors que la Torah c’est l'Âme du Messie Yeshoua qui se matérialise  en nous.


 

Ces langues de feu dans le judaïsme sont attribuées aux dix sephiroth de l’arbre de la vie, Ces 10 puissances créatrices  qui sont l’émanation de l’Amour de Dieu manifesté en Yeshoua.  Ces puissances divines des forces que Yeshoua nous donne par Lui.

 C’est donc de premier ordre que ces langues de feu ne soient pas confondues ou réinterpréter.

 Car il est certain que ces émanations de Dieu soient faussement détourné par le serpent a ses fins destructives comme il fut dans le premier des enseignements que Dieu nous ait donné sur le Jardin d’Eden quand la femme eut gouter a cet arbre alors que cela fut été interdit.

Mais le serpent toujours là où il faut pas continue avec détermination à détourner le peuple de Dieu de la vérité.

 Shavouot  c’est le sens de la vérité ce rendez-vous intime de Shavouot c’est la vraie vie qui commence comme une acceptation d’engagement que Yeshoua vienne maintenant en ce jour vivre en nous. Recevoir l’Esprit de Dieu  qui donne force et puissance pour combattre le serpent qui nous mène la vie dure.


 

 Cette fête se prépare comme un Shabbat  allumage des bougies dimanche soir.

Faire deux pains tressés mais de préférence en rond.

Faire la prière comme à shabbat 

Élever la coupe de vin comme à shabbat 

 

Préparé un repas festif comme pour attendre un grand invité d’honneur. On a coutume de s’habiller en blanc et de mettre des fleurs comme à un mariage.

Et pour être dans l’unité avec Israël il est d’usage de manger ce gâteau traditionnel de shavouot « le cheesecake ».

Consommer également des aliments à base de lait et de miel.

( Car nos actes justifient notre foi).

 

Shavouot c’est la nouvelle moisson des âmes! 

Et il semble que cette année la moisson sera très grande car beaucoup se sont détournés de leurs assemblées contaminées par l’esprit qui y domine. Car ils ont ouvert leur cœur à la Torah. Et ont compris que Yeshoua n’a pas aboli la loi, mais Il est venu l’accomplir en nous pour toujours.



 

Depuis la dernière fête de Pessa’h (Pâques) nous avons passé 50 jours pour arriver à Shavouot, ce temps nous a permis chaque jour de faire des repentances devant Yeshoua.  Il reste encore quelques heures pour réagir et demander pardon pour tous esprits de contestations que nous avons, afin que cette année nous puissions recevoir l’Esprit  Saint nous remplir des paroles de vérité.

 

 

Bénis sois-tu l’Eternel notre Dieu. Qui nous a envoyé par Moïse la Torah puis nous a envoyé Son fils Yeshoua. Je viens devant toi te demander pardon pour avoir laissé vivre en moi l’esprit de contestation. Je viens m’humilier car je veux être trouvé humble devant toi. Je te demande de me  libérer de ses esprits d’orgueils et de contestations.  Que Ton feu du Mont  Sinaï  vienne brûler tous ses esprits, car  maintenant je veux te suivre en Esprit et en vérité.  Que cette fête de Shavouot soit pour moi une véritable révélation de ta parole et une nouvelle vie pour moi. Seigneur mon Dieu apprend moi a suivre tes lois car je veux marcher comme Yeshoua a marcher. 

 

L.B

 

 

 Lecture de Shavouot

Lecture premier jour

Le livre de Ruth entier .

Psaumes 113 à 118.

Exode: 19: 1 à 20: 22.

Nombres:  28: 26 à 31.

Ezéchiel: 1: 1 à 3 à 12.

Actes 2 .

 

 

Le deuxième jour:

 

Deutéronome: 15: 19 à 16: 17.

Nombres: 28: 26 à 31 

Habacuc: 2: 20 à  3: 19




 

Parasha du samedi 15 mai 2021. Parasha Bamidbar 34.

Lecture de la parasha : Nombres : Chapitre 1 verset 1 à chapitre 4 verset 22 (20).

Lecture de la haftarah: Osée: Chapitre 2 verset 1 à  22 . Ou version chrétienne  1: 10 à 2: 20.

Lecture messianique 1 Corinthiens: Chapitre 12 verset 12 à 31.  



 

Shabbat shalom Bonne fête de shavouot!


 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article