A'haré Mot et Kedochim du samedi 24 avril 2021.

Publié le 23 Avril 2021

A'haré Mot et Kedochim du samedi 24 avril 2021.

Deux commandements, deux parasha!

 

Cette semaine les deux parasha A’haré Mot et Kedochim se rejoignent pour nous enseigner la sanctification.

 

On pourrait faire simple et résumé qu’on pourrait vivre selon les plus strictes lois de Dieu, vivre comme des religieux toute la journée, si on n’a pas compris la simplicité de ce que Dieu nous demande on tournera en rond toute sa vie.

 

Dieu nous a laissé deux commandements au-dessus des autres. Et ses deux ordonnances définissent notre union avec Lui.

 

Bien sur personne ne peut prétendre respecter toutes les lois. Mais nos transgressions ont été pris en charge par Yeshoua si nous lui demandons pardon.

 

Si chaque jour est aussi pour nous un jour de repentance pour les fautes que nous faisons, il est un Jour spécial qui nous est accordé, un  jour où Yeshoua se porte garant de tous nos manquements de non-respect de la Torah. Car ce Jour propice au pardon ne sera jamais aboli, car Dieu connaît nos faiblesses. Ce jour de grand pardon Yom kippour c’est le grand Jour du pardon de non-respect des lois de la Torah! Si tous las autres jours il nous est donné de nous repentir pour nos fautes et transgressions quotidiennes de la vie le jour de Kippour c’est le jour ou l’iniquité est pardonné. L’iniquité c’est vivre sans Torah.

 

Et ça c’est important de le comprendre, par-ce-que celui qui se présente à Kippour pour être pardonné à compris qui est Dieu, qui est Yeshoua le juif qui est mort pour nous sauvé de nos péchés. Celui qui n’est pas présent à Kippour  c’est qu’il adore un autre dieu.

 

Ce que Dieu nous demande c’est simple;

-Tu aimeras l’Eternel Ton Dieu et Tu aimeras ton prochain comme toi même.

 

Ces deux commandements résument toutes les lois.

 

Tu aimeras l’Eternel ton Dieu; c’est être présent à ses rendez-vous, chaque fête chaque shabbat sont des rendez-vous d’Amour avec Dieu.

 

_Aimer son prochain c’est aimer l’Eternel car si on agit mal envers quelqu’un on agit mal envers Dieu car Dieu vit en chacun de nous;

Son prochain est premièrement celui qui fait partie du peuple de Dieu, puis celui qui fait partie de notre chemin de vie, puis celui avec qui on doit être bienveillant, puis il y a aussi celui que l’ont doit fuir.

 

907 est la guematria de ces deux commandements :

« Tu aimeras l’Eternel ton Dieu » = 907

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même, Je Suis l’Eternel » =907

 

Voilà toute la Torah le reste n’est que commentaire dira Rabbi AKIVA;

 

Dans la première parasha nous est expliqué qu’il ni avait que le Grand sacrificateur le Cohen Gadol qui pouvait entrer  dans le Lieu très Saint une seule fois par an à la fête de kippour faire les offrandes de pardon.

Le Cohen devait se repentir pour lui et sa femme. Comme pour couvrir les fautes de sa femme;

Dieu n’est pas seulement présent dans les moments spirituels de nos vies, Dieu veut être présent dans tout ce que l’on fait d’ordinaire  car Dieu veut résider dans de monde à travers nous; Et Il veut que ça se voie par tous.

 

Tel que Yeshoua qui est comme notre époux qui prend sur lui notre condamnation, pour nous rendre pur et saint.

 

Dans La deuxième parasha Kedochim Dieu dit: Soyez saint car moi Je suis Saint, s’ensuivent les lois qui permettent de se sanctifier: elles comprennent l’interdiction de prier un autre Dieu, l’interdiction absolue de consulter les médiums.

Et nous enseigne le principe d’égalité devant la loi, le shabbat, la moralité, l’honnêteté, l’honneur, le respect, et la valeur de la vie.

 

 

Là se déclare l’Amour que Dieu a pour nous et dans Kedochim C’est nous qui déclarons notre amour à Dieu a travers l’amour que nous donnons à notre prochain.

 

C’est une grande histoire d’amour que nous vivons quand on est croyant. Aimer Dieu c’est quelque  chose de grand, mais se savoir aimer de Dieu c’est géant.

Nous avons la chance de pouvoir démontrer notre amour en aimant les autres par nos comportements bienveillants, mais pour prouver notre amour à Dieu il n’y a qu’une seule et unique façon en respectant la Torah.

La vie serait simple si tout le monde comprenais cela.

Mais le diable rodant toujours là où il y a des gens sincères qui veulent croire en Dieu, il va tout faire pour les détourner de la voie convenable.

 

Toute la chrétienté a été dupé par la charte de Constantin qui a imposé avec violence son décret de ne plus suivre les lois de la Torah et les siècles faisant leurs chemins on en est là. Un monde perdu, et obscur.

 

Pourtant Dieu nous a donné la Torah comme un cadeau, les mots de la Torah citant les lois sont des mots suprêmes qui cachent des sublimes secrets.

Le récit de la Torah n’est que son manteau et  celui qui le porte se nomme Yeshoua.

 

Car si Yeshoua quand Il  est descendu dans ce monde ne se serait pas revêtu  de ce vêtement personne n’aurait  pu supporter de le voir.

 

 

David dira à travers le psaume:119:18. Dessille mes yeux pour que je contemple des merveilles en ta Torah.

C’est-à-dire ce qui est sous le vêtement, celui qui est dans le vêtement. Car la valeur du vêtement c’est le corps et la valeur du corps c’est l’âme.

 

Ce corps c’est l’épouse du Messie sanctifier par les les pratiques de  la Torah.

Ce corps formé en un peuple Israël.

 

Le peuple de Dieu se reconnaît en celui qui qui se plie aux commandements c’est cette spécificité qui le distingue des autres. La guematria le confirme

Israël = 541  mitsvots  (commandement) =541.

 

 

 

 

On aura beau dire celui qui veut s’unir à Dieu doit préalablement accepter les fiançailles avec la Torah.

 

Aimons-nous les uns les autres c’est la preuve de notre amour pour Dieu;

Soyons saint en vivant dans la sainteté de la Torah à chaque rendez-vous avec Dieu.

 

Shabbat shalom

L.B

 

 

Lecture de la parasha

Ah’aré Mot: Lévitique:

Chapitre:16 verset 10 à chapitre 18 verset 30.

Kedochim: Lévitique:

Chapitre: 19 verset 1 à chapitre 20 verset 27.

Lecture de la haftarah:

Amos: 9: 7 à 15.

Ezechiel: 20: 2 à 20.

Lecture messianique: Romains: 6: 1 à 23; 1:8 à 10;

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article