Parasha Vaéra du samedi 16 janvier 2021.

Publié le 15 Janvier 2021

Parasha Vaéra du samedi 16 janvier 2021.

Laisse sortir mon peuple de cette terre!

 

Dieu s’adressa à Moïse en disant: J’ai apparu à Abraham, Isaac, Jacob comme L’Eternel Dieu  puissant.  Maintenant va sortir mon peuple que je veux faire sortir de cette terre.

Dieu s’adressa à Moïse en disant: Va parler à Pharaon qu’il laisse sortir mon peuple de cette terre.

Moïse exprima sa crainte et Dieu lui dit; Je te ferai Dieu à l’égard de Pharaon et Aaron ton frère sera ton prophète et Moi j’endurcirai  10 fois le coeur de Pharaon.

Moïse s’exécuta et les 7 premières plaies atteignirent l’Egypte, sans atteindre Goshen la terre  où étaient les Hébreux.

Dieu dit: c’est par mon bras puissant que je délivrerai mon peuple.

 

 

Dans ces versets il est employé les mots: « Laisse sortir »  « Va sortir »  « Je fais sortir ».

 

Ces termes font référence à la prière sur le pain de Shabbat:

« Béni sois-Tu, l’Eternel notre Dieu, Roi de l'univers, Qui fait sortir le pain de la terre. »

 

Dieu fait sortir le pain de la terre!

 

Quel pain?

 

Dans ce contexte le pain c’est le peuple de Dieu!

 

Quel rapport avec le pain de shabbat?

 

Le pain se forme par l’ensemble du peuple comme un corps, une pâte levée.

 

 

Jean 6: 31 à 35.

Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger.

Yeshoua leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain.

 

Yeshoua leur dit: JE SUIS le pain de vie.

 

La manne c’est le pain qui descendait du ciel.

 

Yeshoua c’est la manne qui est descendu du ciel par Moïse qui annonçait la loi de la Torah, puis comme la loi préfigurée le Messie qui sortirait humain de terre comme Adam (qui veut dire sortie de la terre) Yeshoua c’est le pain qui est sortie de terre. C’est-à-dire avec un corps sortie de terre d’une femme (Myriam) et d’une Âme descendu du ciel.

 

Jean:6: 35,40.

Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

 

Actes 2:17.Le Dieu de ce peuple d'Israël a choisi nos pères. Il mit ce peuple en honneur pendant son séjour au pays d'Egypte, et il l'en fit sortir par son bras puissant.

 

 

Dieu fit sortir le peuple d’Egypte pour la seule et unique raison qu’ils aillent honorer la fête de Pessah (Pâque).

 

Car le pain de Pessah est sans levain sans péché représentation de Yeshoua le Messie, tandis que le pain des shabbat hebdomadaires est un pain levé représentant le peuple de Dieu le corps du Messie.

 

Le peuple de Dieu est toujours soumis à Pharaon;

Pharaon c’est comme une pâte très levée comme une forme surdimentionnée de notre égo, il gonfle par nos ambitions égoïstes.

Pharaon c’est l’esprit de masse qui s’intensifie à la vue de tous ce qui éveille les envies égoïstes, c’est tout nos désirs de péchés tout ce qui s’oppose à Dieu.

Mais il faut comprendre aussi que pharaon est une bonne chose pour un temps dans notre vie, car nous sommes conçus dans le péché et le péché demeure en nous.

 

 

Pharaon utilise le Tétragramme quand il parle de Dieu à Moïse alors qu’auparavant il utilisait Elohim comme Dieu maitre de la création, c’est par la dimension des fléaux qu’il va changer de discourt il ira jusqu’à dire: « cette fois j’ai péché contre Dieu (YHVH) » Pharaon voit Dieu à travers Moïse.

 

 

Par la loi de la Torah vient la connaissance du péché et par la dualité nous voyons nos péchés réellement; Quand Pharaon arrive, il met en avant le problème.

Quand les fléaux arrivent c’est la mise en avant de nos problèmes de péchés.  C’est les péchés qui nous empêchent d’aller vers Dieu.

 

Ce que Dieu demande ce n’est pas compliqué ?

Allez honorer la fête de Pessah.

Car Pessah c’est la mort et la résurrection du Messie Yeshoua. Et celui qui n’y est pas n’adore pas Dieu.

Et c’est par Pharaon que Dieu va mettre en avant ce qui va pas dans nos vies, ce qui nous retient encore esclaves de Pharaon!

 

La première chose que fait Jacob quand il arrive en Egypte c’est de bénir Pharaon, car c’est par lui que Dieu opérera les changements nécessaires au peuple qui ne veut pas croire en Moïse celui qui donne la Torah;

C’est aussi voir le serviteur de Dieu travailler à travers Dieu, et croire qu’il est envoyé pour apporter la Torah qui conduit à adorer Dieu à Pessah.

 

 

Quand Pharaon a doublé le travail des hébreux rendant les travaux pénibles c’était évident que le peuple aller le détester encore plus donc s’était pas pour pouvoir le garder encore plus esclave,  quand il accélère la cadence des esclaves il commence à libérer le peuple en quelque sorte.

Puis chaque fléau contre l’Egypte va rapprocher le peuple de Dieu, car Dieu va les protéger les mettre à l’abri du malheur.

 

Mais quand c’est le grand Pharaon qui sort avec son esprit de masse c’est les grands fléaux sur le monde comme ces virus qui  contraignent le monde à revoir  ces ambitions.

Dieu S’est adressé au monde!

Venez m’adorer à Pessah!

Car JE SUIS L’ETERNEL qui veut vous sauver !

 

Le lien qu’il y a entre la parasha et la haftarah est un encouragement et une magnifique promesse que Dieu nous laisse en partage;

Dans la parasha Dieu protège son peuple durant tous les fléaux,  Il  les a placés à Goshen et aucun fléau terrible ne les atteint .

 

Dans la haftarah il est écrit:

 

Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Lorsque je rassemblerai toute la maison d'Israël du milieu des peuples où elle est dispersée, je manifesterai en elle ma sainteté aux yeux du monde, et ils habiteront leur pays que j'ai donné à mon serviteur Jacob. Ils y habiteront en sécurité, et ils bâtiront des maisons et planteront des vignes; ils y habiteront en sécurité, quand j'exercerai mes jugements contre tous ceux qui les entourent et qui les méprisent. Et ils sauront que je suis l'Eternel, leur Dieu.

 

En ce jour-là, je donnerai de la force à toute la maison d'Israël, et je t'ouvrirai la bouche au milieu d'eux; Et ils sauront que je suis l'Eternel.

 

  

Ce Shabbat nous donne une occasion de nous remettre en question sur certains aspects de notre vie qui n’est pas encore sanctifiée.

Que notre pain de shabbat soit notre pain de vie élever pour  manifester la gloire de Dieu en Yeshoua nous qui sommes son corps, car il nous a fait sortir de la terre en nous ressuscitant. Afin qu’à la fête de Pessah nous puissions être libre d’aller élever le pain de la délivrance le pain sans levain, le pain de la reconnaissance qui s’est livré pour nous pour le pardon de nos péchés car lui seul est l’offrande de PESSAH qui a le pouvoir de nous libérer de la mort.

Amen.

 

Shabbat shalom

L.B

 

Lecture de la parasha: Exode: Chapitre 6 verset 2 à chapitre 9 verset 35.

Lecture de la haftarah: Ezekiel: Chapitre 28 verset 25 à chapitre 29 verset 21.

Lecture messianique: Romains: Chapitre 9 verset 14 à 17. 2Corinthiens: Chapitre 6 verset 14 à Chapitre 7 verset 1.

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article