Parasha vayéra samedi 7 novembre 2020

Publié le 6 Novembre 2020

Parasha vayéra samedi 7 novembre 2020

Une vie pour tout changer.

 

 

La parasha Vaéyra décrit les grandes années  de la vie d’Abraham.

Dieu lui apparaît après qu’il fut circoncis à l’âge de 99 ans.

Il voit trois envoyés de Dieu qui lui annoncent que dans un an Sarah sa femme lui donnera un fils.

Ils lui annoncent aussi qu’ils sont venu voir les villes de Sodome et Gomore si elles étaient autant dans le péché qu’ils ne le pensent.

Abraham négocia la sortie de Loth et sa famille avant que ces villes ne soient détruites.

Loth tente de sauver les envoyés de Dieu des mains des habitants qui voulait les violenter voir les violer.

Les envoyés de Dieu interviennent en les aveuglant.

Loth s’enfuit, puis sa femme est transformée en statue de sel.  Puis ses deux filles le font boire et couchent avec leur père.

Pendant ce temps Abraham rencontre Abimelec  qui enlève Sarah.  Mais Abraham la récupère et du coup elle est guérie de sa stérilité. Et un an plus tard elle accouche d’Isaac

 

La vie d’Abraham est compliqué  un peu comme nos vies avec des hauts et des bas.

 

Les épreuves de la vie ne sont pas inutiles!

Lorsque nous vivons des épreuves c’est en vue de fortifier notre foi et celle des autres.

 

Dieu éprouve les justes car Il sait que l’épreuve ne les brisera pas.

Le Seigneur permet que satan vienne nous éprouver comme un défi pour démontrer notre foi en Lui.

Toutes les épreuves sont des tremplins pour voir des grandes victoires.

Les épreuves sont le sceau de la foi, la résistance face à satan la victoire qui s’accomplit.

 

Lorsque Avraham eu quitté sa ville natale ce fut une épreuve pour le couper de ses faux dieux que sa famille et lui-même adoraient, donc au bout du compte ce fut une grande victoire de connaitre le vrai Dieu.

 

C’est parce qu’il subit l’épreuve de la famine qu’il partit pour l’Egypte ce fut une épreuve quand Sarah lui fut enlevée, mais ce fut une grande victoire pour sa foi quand il devint très riche. Ce fut une épreuve de combattre les 4 rois mais ce fut une grande victoire quand il sauva Loth. Ce fut encore une épreuve quand Abimelec lui vola Sarah, mais ce fut une grande victoire quand elle fut  guérie de sa stérilité. Ce fut une grande épreuve quand il dut aller à Moryia pour offrir en sacrifice son fils Isaac, mais ce fut une grande victoire quand Dieu lui dit: Je jure par moi-même parce que tu as agi ainsi,  je te comblerai  de mes faveurs, je multiplierai ta race comme les étoiles du ciel et comme le sable du rivage de la mer, et ta postérité conquerra les portes de ses ennemis. Et toutes les nations de la terre  s’estimeront heureuse par ta postérité en récompense de ce que tu as obéi à ma voix.

 

Ainsi fut humilié le prince de ténèbres !

 

Mais les épreuves d’Abraham sont aussi ses plus grandes victoires spirituelles.

 

Dans le livre des Jubilés attribué à Moïse il y a quelques éclaircissements capitaux pour comprendre pourquoi les épreuves et pourquoi la foi d’Abraham sont un grand enseignement pour toute la postérité d’Abraham jusqu’à nous.

 

Chaque épreuve le sépare du mal qui était en lui et à chaque fois nous voyons sept fois qu’Abraham offre un sacrifice  6 fois d’animaux et la dernière fois dans la parasha le sacrifice de son fils.

 

Abraham comme on l’a vu précédemment dans la parasha leck- leckha c’est la conscience qui s’ouvre à la vérité,  maintenant Abraham connaît et entend la voix de Dieu, il sait et reconnaît comme vérité ce qui est inscrit dans son coeur, son âme, toute la loi de l’Eternel est inscrite en lui et il en a conscience.

 

Dans le livre des Jubilés de Moïse (ce qui nous manquent dans nos bibles en général).

Abraham en faite honore Dieu pour les sept fêtes  (bibliques): les deux jours de Pessah; Shavouot, Rosh-hashana,  kippour, Souccot et Chemini Atsèret .

 

Et c’est pour cela qu’il fut béni et que satan fut humilié car Abraham par ses épreuves a combattu ses pensées et ses actes que lui faisait commettre le mal qui voulait le dominer.

 

Quand Abraham au début de son histoire juste avant de partir de sa ville natale  alors qu’il consultait les étoiles du ciel pour faire une prédiction comme en était la coutume familiale Dieu lui dit en esprit de ne plus pratiquer ses choses .

 

Alors Abraham pria en cette nuit-là et dit:

 

Mon Dieu, Dieu très haut toi seul est mon Dieu, et toi et ton autorité ai-je choisi, car tu as créé toutes choses et toutes choses sont le travail de tes mains.

Délivre moi de la main des mauvais esprits, qui ont autorités sur les pensées des coeurs humains et ne les laisse pas m’éloigner de toi mon Dieu. Affermis-moi  et ma semence à toujours, pour que nous ne nous éloignons pas de toi à compter de maintenant et à jamais.

 

 

L’appelle de Dieu c’est le miracle de la vie les épreuves sont le détachement de tous ce qui nous tient liés dans notre esprit, le détachement de nos croyances familiales même si elles sont justes il faut faire notre rencontre personnelle avec Dieu. Nos fêtes religieuses tradition familiale qui n’ont aucune origine biblique ils faut s’en défaire, notre foi en des hommes de Dieu il faut s’en séparé, nos attachements à des convictions philosophiques ils faut accepter qu’elles ne soient pas toléré par Dieu.

Toutes ses victoires conduisent obligatoirement  à des miracles, des grands miracles qui produisent encore plus de foi.

Des changements de vie extraordinaire, des bénédictions inattendues; et surtout à notre époque ou tout devient difficile c’est le temps de cette parasha de faire la prière d’Abraham.

Une des prières des plus puissantes qui soient.

 

Toute la loi était inscrite dans la conscience d’Abraham tout comme nous car nous sommes ses fils et ses filles et sa bénédiction retombe sur ceux qui entendent la voix de Dieu.

 

La foi d’Abraham c’est qu’il a su combattre ses préjugés et avancer dans une nouvelle vie et vivre ce qui était enfoui en lui.

Abraham était en désaccord avec Abimelec au sujet des puits!

 

La foi c’est comme un puits dont plusieurs se disputent l’acquisition.

Celui qui l’acquiert ne manquera jamais d’eau (foi).

Celui qui acquiert la foi profonde ne pourra plus se laisser manipuler sur ses pensées par les doutes et les craintes.

Il sera transformé, ses pensées ne seront plus obstruées par le doute.

La foi c’est une ouverture en nous qui prend sa place pour y déloger les esprits. 

L’écriture hébraïque dévoile que Mamré là où était Abraham quand il méditait sous les arbres de Mamré  veut dire transformation de la tête.

Abraham a laissé entrer la lumière divine pour que ses pensées ne soient plus sous l’influence des mauvais esprits.

 

Comme Abraham notre père nous avançons par la foi. 

 

La foi s’acquiert on doit en faire l’acquisition !

L’acquisition de la Torah c’est ce l’approprier comme fondement absolu. Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole du Messie.

Esaïe a prophétisé: Qui a cru à ce qui avait été annoncé?

 Ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!

Dans les bibles il est écrit : allez annoncer  la bonne nouvelle du salut !

 

La bonne nouvelle du salut désigne en hébreu l’annonce du Messie par la Torah!

Le salut éternel de Yeshoua implique la Torah.

 

 

Ce qui est décrit dans hébreu 11 : C’est qu’Abraham voyait le salut éternel, il voyait la cité céleste par la rédemption du Messie caché dans les mystères de la Torah à venir.

 

Abraham s’est acquis la foi en se nourrissant de la Torah qu’il recevait par l’Esprit.

Chaque lettre, chaque verset, chaque livre se connecte à la pensée divine qui relie notre pensée.

Car son dernier sacrifice qui fut son fils Isaac par lequel Dieu voulait nous montrer que pour la semence d’Abraham il y aurait un Messie qui sera capable de nous venir en aide au moment des épreuves.

C’est pourquoi Dieu nous place à part dans ce monde car au temps ou la persécution sera dure Yeshoua sera là pour nous au moment des grandes épreuves.

C’est pourquoi nous devons garder la foi et ne pas craindre les malheurs qui viennent sur la terre.

 

 

 

Puissions nous être attentif à la voix de Dieu, que nos épreuves soient nos délivrances afin que l’on vive les miracles et bénédictions promises par Dieu.

 

La bénédiction d’Abraham repose sur le peuple qui obéit à la Torah.

 

 

Prière d’Abraham

 

 

Mon Dieu, Dieu très haut toi seul est mon Dieu, et toi et ton autorité ai-je choisi, car tu as créé toutes choses et toutes choses sont le travail de tes mains.

Délivre moi de la main des mauvais esprits, qui ont autorités sur les pensées des coeurs humains et ne les laisse pas m’éloigner de toi mon Dieu. Affermis-moi  et ma semence à toujours, pour que nous ne nous éloignons pas de toi à compter de maintenant et à jamais.

 

 

 

Lecture de la parasha : Genèse: Chapitre 18 verset 1 à chapitre 22 verset 24.

Lecture de la haftarah : 2 Rois : Chapitre 4 verset 1 à 37. 

Lecture messianique : Hébreux: Chapitre 11 verset 8 à 19. Hébreux: 2: 1,18. et Actes:7/ 1,8.

 

Shabbat Shalom.
L.B

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article