Parasha Mattot - Massé du samedi 18 juillet 2020.

Publié le 17 Juillet 2020

Parasha  Mattot - Massé du samedi 18 juillet 2020.

Les mots du livre!

 

La bible c’est le livre de la vie, chaque phrase, chaque mot, chaque lettre donne résonance dans l’inaccessible, la Torah composé de cinq livres nous donne de changer le mal en bien.

Ce que notre esprit ne peut pas comprendre ni traduire, c'est par la lecture des textes que nous est donné de changer nos valeurs et celles du monde.

L’écriture initiale des textes primitifs de la Bible sont des codes hébraïques qui nous permettent de communiquer avec  Dieu.

 

Cette semaine il y a deux parasha Mattot et Massé.

- En bref Mattot.

- Les lois concernant les voeux.

  • La guerre contre madian.
  • Purification des ustensiles.
  • Partage du butin.
  • Gad, Ruben et  Manassé  veulent les terres face au Jourdain.

 

  • En bref Massé.
  • Les 42 étapes du désert.
  • Evacuer Canaan et détruire s les idoles.
  • Villes refuges.
  • Lois sur l’héritage et le partage des terres.
  • Dieu ordonne de ne pas laisser vivre un meurtrier.

 

Ces deux parasha jumelés viennent nous donner un des  codes de lecture.

 

Dieu connaît ceux qui lui appartiennent, car tous n’appartiennent pas à Dieu.

 

Il connaît ceux qui sont à lui déjà, ceux qui vont y venir.

Généralement le peuple de Dieu est maltraités et opprimés pas forcément par les humains mais souvent par les esprits méchants qui circulent.

Déposséder des biens, voler, ou humilier, afin de les réduire à une vie décevante,  et décourageante.

 

Ces états de vie pour  affaiblir le peuple de Dieu, nous empêchent d’être des héros pour Dieu.

Ces deux parasha nous éclairent et nous enseignent qu’il faut aller récupérer les butins qui nous ont été voler, butins spirituels,  butins d’aisances financières, butin de paix.

 

Ces deux parasha sont d’un grand niveau de dévoilement de Dieu.

 

Depuis notre engagement envers Dieu nous avons fait une alliance pour qu’il nous purifie et ce que nous voulons c’est la restitution de la connaissance, la restitution du discernement, la restitution de la vérité dont notre âme a tant besoin.

Un renouvellement intérieur qui restitue ce que le Diable nous a enlevé, voler, substituer.

 

Si tout ce domaine reste assez incompréhensible  et caché c’est grâce à la lecture quotidienne d’année en année de la Torah et par l’ensemble de la Bible que nous arrivons à récupérer nos biens spirituels et nos biens d’une vie à l’abri de Dieu.

 

Le but à atteindre c’est de conquérir la terre d’Israël.

 

Cette terre c’est la terre qu’occupe le mal qui est en nous, ce mal qui nous vole notre vie, qui nous vole nos bénédictions, nos guérisons, notre confort, notre famille, etc…

 

Ces donc ces deux parasha qui nous donnent les codes de lecture pour récupérer ce qui nous revient.

 

Dit comme ça, ça a l’air trop beau pour être vrai?

 

Dieu nous ordonne d’être fort et courageux. « Ce sont les violents qui s’emparent du royaume de Dieu ».

 

 

D’abord pour comprendre cela il faut comprendre comment les forces du mal agissent!

 

Dans notre monde il y a ceux qui servent Dieu et les autres qui servent satan.

Les forces occultes ne peuvent agir que si ont leurs en donne l’ordre.

Donc il faut des personnes qui agissent sous le contrôle de ces autorités démoniaques pour faire du mal.

 

Notre terre est un  monde d’action et d’actes  qui ce dit « Assia » c’est-à-dire dire que notre monde ne fonctionne qu’avec des actes.

Pour faire agir les esprits on est obligés de faire des actes.

 

Pour nous relier à Dieu nous faisons des actes de prière, nous honorons le  Shabbat et toutes les  fêtes, et tous les actes de la vie du croyants , ETC….

 

Mais pour faire bouger les forces du mal il faut aussi faire des actes prescrit selon les codes du mal.

Sans rentrer dans tous les détails, il y a  deux sortes d’actes méchants spirituels.

1 simplement par les mots méchants qu’on dit sur une personne, la calomnie, la médisance les fausse rumeurs, les commérages; les critiques qui amène évidemment leur lot de malheurs sur les gens car les paroles sorties de la bouche veulent circuler et atteindre leur but.

 

 

2 Il y a ceux qui utilisent les actes sorciers pour faire du mal.

Sorcellerie, magie, envoûtement, envoie de sorts etc…

 

Alors me direz-vous qu’est-ce que ça vient faire dans notre parasha !

 

La réponse est que Dieu nous donne ses codes secrets pour détruire toutes ces formes d’attaques que nous pouvons subir et qui nous empêche d’avancer dans la vie comme ont voudrait.

 

Il faut savoir que les sorciers utilisent des noms d’esprits pour agirent.

Plusieurs de ces noms peuvent être utilisés suivant l’origine de la magie, suivant le pays, suivant le contexte. Par exemple la magie vaudoue utilise des noms plutôt aux connotations africaines, la magie qui sévit par les sorciers européens utilise les noms de l’angéologie ou (l’angélologie) entre autres,  la magie qui semble ludique utilise les termes qui se rapprochent par exemple à des grimoires  sortit de films,  fictions ou ce genre d’enseignement. La magie paysanne utilise des noms sortis des dieux de l’antiquité  et d’autres et d’autres et d’autres.

 

Les démons, les autorités, les esprits méchants sont des hiérarchies composés de Noms Il y a les douze entités angéliques qui gouvernent et il y a les  72 attribués a des forces qui travaillent sur les humains etc…

 

La sorcellerie qu’elle soit faite pour soi disant faire le bien par exemple pour une guérison où pour réussir dans quelconques affaires n’a qu’une seule source satan. Une fois qu’on touche à ces choses c’est comme s’ils appelaient ces esprits pour les faire vivre.  Ils  activent ses forces.

 

Les mots et les noms prononcés ne sont que pour le malheur de celui qui les prononcent !

 

Beaucoup de  ces noms de ces démons sont inscrit dans les livres et grimoires vendus dans les librairies spécialités ésotériques.

 

 

Dieu nous donne ses noms de code  pour nous défendre de ces attaquent.

 

Explications.

 

Dans cette parasha nous est donnée une liste de noms qui sont les noms de chefs de convoi de chaque tribu qui doivent avancer en tête pour conquérir les terres. 34:16……

Ces noms par exemple nous sont donnés pour qu’on les lisent.

Nous ne faisons pas d’incantations surtout pas d’ailleurs ! mais lorsque nous les lisons nous proclamons à l’armée de Dieu de venir combattre contre ceux  qui nous veulent du mal, car nous ne voyons pas le monde des esprits qui circulent alors lorsque nous lisons certains de ces Noms nous faisons agir les forces  de Dieu contre des forces qui nous ont été envoyé par des gens de mauvaises intentions.

 

C’est pourquoi il est si important de suivre et de lire le rythme des parasha chaque jour, chaque semaine, chaque année de façon efficace.

 

Le rythme des parasha et la science suprême de Dieu, les textes tombent quand c’est le bon

moment, l’omni-science de Dieu est précise .

 

Ces parasha sont des cadeaux du ciel, pour une pluie de bénédictions qui se prépare, même si ce n’est pas tout de suite le fait de prononcer certains mots des textes vont faire activer le processus de délivrance, de guérisons, de bénédictions.

 

La parasha Massé nous fait lire les 42 étapes des enfants d’Israël ! Encore un cadeau !

Le fait de lire en prononçant tout ces lieux nous prononçons l’un des  NOMS de Dieu.

 

Dieu à plusieurs Noms indécodable mais nous savons qu’IL a un Nom en 4 lettres, un Nom en 12 lettres, un Nom en 22 lettres, un Nom en 42 lettres, un Nom en 72 lettres et d’autres qui sont des Noms de puissances des Noms qui libèrent sa puissance des Noms de guerriers car l’Eternel est Dieu des armées.

 

On retrouve toujours ce que Dieu fait de Bien dans le miroir des ténèbres mais cela nous aide à comprendre  ce qui se passe dans l’invisible.

 

Des fois on trouve barbant à lire des listes de Noms et on les lit pas .

Il faut savoir que tous les mots sont codés et lorsqu’il s’agit des listes de noms qui agissent dans le texte pour conquérir la terre d’Israël ces des noms que nous devons absolument lire avec convictions .

 

Les noms qui sont apparenté aux ennemis d’Israël sont des noms de démons dont nous ne devons pas craindre de lire  car ils sont sans  forces ils nous enseignent seulement qu’il ne faut jamais oublier que l’ennemi rode toujours.

 

 

La lecture quotidienne nous délivre de toutes attaques spirituelles, nous donne de combattre sans nous en rendre compte.

Les sages d’Israël nous enseignent que le Nom de Dieu en 42 lettres est l’un des noms qui apportent réconfort, délivrance et guérisons. Un chant magnifique nous a été donné par les sages d’Israël qu’il est bon d’écouter et d’essayer de chanter. Ce chant c’est « Ana Becohar ».

Car à travers les mots codés du chant nous disons sans le savoir LE NOM DE DIEU en 42 lettres.

 

Car si la parasha Massé est lue qu’une fois par an nous ne profitons qu’a ce moment des bienfaits de ce Nom mais ce chant on peut le chanter ou l’écouter quand on se sent pas bien, que quelque chose ne va pas alors va se déclencher l’armée de Dieu pour nous venir en aide.

 

 

Cadeau du ciel pour être heureux, fort, et efficace pour conquérir le royaume de Dieu.

 

Comprendre les secrets du ciel c’est être un soldat puissant; la connaissance apporte la vie, une vie enrichie de Dieu.

 

Prononcer le mot Shalom  fait venir la paix ultime en le prononçant nous désirons activer la paix en nous et autour de nous.

Les Noms des patriarches a un effet bénéfique.

 

Toutes nos prières activent les anges de Dieu et nous viennent en aide.

Yeshoua nous donne  de comprendre les choses cachées. Le nom de Yeshoua c’est le don qui nous est donné pour avoir une force puissante et vivifiante.

 

Toutes prières prononcées en SON NOM déclenchent les foudres sur tous nos ennemis.

 

 

 

Puissions-nous bien comprendre comment il est important de lire nos parasha et qu’au temps rythmé et voulu nous activons les défenses du ciel, celles qui viennent conquérir ce qui nous revient de droit.

 

C’est  pourquoi on comprend que celui qui ne croit pas à la loi n’aura jamais ces révélations et sera  peut-être attaqué sans avoir une véritable défense face à des ennemis visibles ou invisibles.

 

Shabbat shalom que votre vie soit riche et abondante dans touts vos domaines.

 

L.B

 

 

Lecture Mattot:

Parasha

Nombres: Chapitre: 30 verset 2 (1) à Chapitre 32 verset 42.

Haftarah:

Jérémie: Chapitre: 1 verset 1 à chapitre 2 verset 3.

Messianique:

Mathieu: Chapitre 5 verset 33 à 48.

 

 

Lecture Massé.

Parasha:

Nombres: Chapitre 33 verset 1 à chapitre 36 verset 13.

Haftarah:

Jérémie: 2 verset 4  à chapitre 4 verset 2.

Messianique:

Jacques: Chapitre 4 verset 1 à 12.

 

 

Shabbat shalom

 

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article