Parasha Vaéra du samedi 20 janvier 2020.

Publié le 24 Janvier 2020

Parasha Vaéra du samedi 20 janvier 2020.

Déploiement de forces.

 

La parasha Vaéra qui veut dire: j’ai apparu, où je me suis révélé.

 

Cette parasha c’est la révélation de Dieu par une démonstration de puissance, les légions de Dieu contre les légions de Pharaon.

Pour ce combat Dieu veut infliger à l’Egypte de pharaon de graves plaies.

Par le bâton qu’utiliseront Moïse et Aaron pour lancer les 10 fléaux pour une démonstration de force comme un défilé d’armée  pour intimider l’ennemi.

 

Dieu s’était révélé à Abraham, Isaac et Jacob sous le nom d’ Elohim qui veut dire maître de toutes les forces créatrices. Dieu qui est plusieurs forces à la fois mais qui s’organise en une seule. Elohim est un pluriel. La force de Dieu dans Béréshit (la Genèse) c’est la force créative formée par 10 forces qui s’alimentent les unes par rapport aux autres, pour former une unité parfaite. C’est aussi avec des limites, un monde stable, cadré avec rigueur.

Dans Chemot ( l’Exode) avec Moïse c’est d’une autre façon que Dieu veut se révéler, c’est par le nom du Tétragramme » YHVH » le nom ineffable qui marque l’omnipotence divine à travers l’histoire des hommes.

Le Tétragramme  dévoile une dimension a Moïse puis au peuple celle d’un Dieu intervenant directement avec l’homme, sans limite ni aucune fin. Avec une proximité jamais démontrée, pouvant même modifier les lois qu’il avait Lui-même fixées lors de la création.

 

Dans le texte 5:2. Pharaon utilise le Tétragramme quand il parle à Moïse alors qu’auparavant il utilisait Elohim comme Dieu maitre de la création, c’est par la dimension des fléaux qu’il va changer de discourt il ira jusqu’à dire » cette fois j’ai péché contre Dieu (YHVH) Pharaon voit Dieu à travers Moïse.

 

Donc Dieu veut se révéler à l’humanité afin que toute personne puisse avoir une relation de foi réelle.

 

En ce temps d’exil le peuple croit en Dieu mais n’a pas de lien proche et unique avec lui.

 

Dieu veut se révéler mais dans cette situation ces hommes et ces femmes sont absorbés par leur routine quotidienne qui plus est s’alourdie de plus en plus. Aucun esclave ne peut se libérer tout seul. Puisque nos mécanismes cognitifs sont façonnés par notre environnement et  nous empêchent de voir autre chose, et pensé différemment.

C’est ainsi que celui qui met toutes ses priorités dans sa vie, son travail, son argent, son milieu familial ou social, ses désirs; sa culture; ou son aspect intellectuel peut savoir qu’il y a un Dieu Elohim  dans le ciel  mais ne connaît pas Dieu le père qui aime ses créatures, et veut être proche d’eux. Il annonçait par-là que premièrement c’est par la Torah qu’il se fait connaitre aux hommes mais qu’au moment venue c’est par sa divinité en chair qu’il se fera connaitre sur la terre, afin que tous les hommes de la terre puissent se sentir proche et vivre par son exemple de vie.

 

C’est alors que Dieu vient se révéler a nous. Pour ce faire il fera une brèche dans notre vie. Une ouverture de la conscience, c’est cela le sens de la parasha, Dieu veut se révéler et il va déployer sa force militaire devant tous ce qui nous tient lié avec les forces opposées à Dieu.

Nous somme venue au monde avec pour dominant le yetser hara ( mauvais penchant) qui se loge en nous dans les 1O dimensions de notre âme le but unique de notre venu dans ce monde c’est la réparation de cette âme en exil, qui ne demande qu’à revenir vers son Créateur dont l’amour est infini, cette séparation est un supplice pour l’âme qui a besoin de se baigner dans l’amour de Dieu, car pour l’âme c’est cette terre qui est l’enfer. Mais Dieu nous a revêtu d’un sentiment d’amour afin de le chercher de toute notre force à travers Lui et a travers les autres en nous aimant, nous supportant les uns les autres. Mais cet amour nous le prouvons à Dieu qu’en accomplissant notre service envers lui. Ce que nous dit cette parasha c’est que Moïse a la mission ultime après les plaies d’Egypte c’est d’aller mener le peuple hors d’Egypte dans le désert pour le servir en le reconnaissant Lui comme le Dieu de chacun le Dieu intime, proche de nous ce Dieu-là c’est le Dieu qui a envoyé son fils mourir à Pessah'.

 

  Pessah’ fête selon la Torah et gardait par le peuple Juif et Juif et nation messianique car on ne le répétera jamais assez seul le Dieu de Pessah’ est mort sur le linteau,  mort et  ressusciter.

 

Le dieu mort à paque chrétien est un démon  les écritures atteste ces paroles qui sont de la plus grande et haute vérité que celui qui a des oreilles entende ce qui est dit.

 

 

 

Dieu  endurci le coeur de pharaon durant les 10 fois !

Parce qu’il fallait absolument que les 10 écorces de son coeur puissent s’ouvrir pour sortir le mal de son coeur et puisse y venir mettre sa lumière.

Dieu aussi nous inflige les plaies pour changer notre coeur sale. Il va donc changer notre yetser hara (mauvais penchant) en yetser hatov (bon penchant).

 

Il va s’occuper de tous nos travers premièrement ce qui se situe au niveau sexuel, puis  les héritages liés à l’ésotérisme voyance magie, puis la pensée qui provoque les dépressions, puis les maladies génétiques reçues en héritage parentales, puis faire une brèche par le manque de travail, manque d’argent, multitudes  de problèmes, maladie  et mort prématuré  toutes ces choses douloureuses auront de faire le ménage dans notre coeur, tout ce qui nous tenaient lié doit se dénouer,  toutes les épreuves ont un sens comprendre ce qu’il faut comprendre afin d’avoir une vie propre et sainte du mieux que l’on peut et sur tous  les plans ou il y a des faiblesses.

 

 

C’est alors que LE MIRACLE  se matérialise en foi et nous somme prêts à aller l’adorer à Pessah’.

Yeshoua a immortalisé Pessah' en se sacrifiant sur le bois pour nous racheter de nos fautes LUI SEUL EST MORT A PESSAH .

C’est la notre reconnaissance d’amour envers Dieu reconnaitre sa divinité ce jour-là ! car il est écrit dans cette parasha même que c’est une abomination que de vouloir fêter la paque comme le monde.

 

Moïse un berger  de la foi il nourrit le peuple par l’expression de sa foi jusqu’à quelle affecte le peuple il ouvre la voie de la délivrance en nous nourrissant des écritures de la Torah pour que Dieu puisse agir si on l’invite à agir.

L’homme spirituel est devenu l’homme de la terre.

Mais cet homme de la terre est appelé à être Dieu pour faire grandir en lui le fils de l’Homme Yeshoua.

 

L’homme se fait Dieu. Et Dieu se fait homme en Yeshoua pour nous libérer de notre ignorance inconsciente.

 

Reconstituer le corps de Yeshoua en nous c’est constituer le corps de gloire du Messie. Nous sommes des Dieu en devenir.

Psaumes 82:6.

Vous êtes des Dieu ! vous êtes tous des fils du très -haut ! 

 

Dieu dit à Moïse : Je te fais Dieu pour Pharaon.

 

 

Cette parasha est une brèche dans le coeur de l’homme pour que Dieu puisse y venir.

 

 

Ô Eternel Dieu puissant je te demande pardon pour toutes les fois ou j’ai servi un autre dieu quand en allant fêté paque  ces dimanches de paque que les religions ont voulu imposer au monde, je reconnais  que j’ai résisté jusqu’à ce jour mais maintenant je te demande de me délivrer de tout le mal qui est en moi car je ne veut plus résister ni te désobéir.

Déploie ta force et combat  ce qui est mauvais.

Accompagne-moi dans ce désert pour te connaitre et te servir car ce que je veux maintenant c’est être rempli de ton amour que tout mon être soit vider du mal car je veut te recevoir et t’aimer de toute ma force afin que je soit pour  toujours avec toi et que je sois pour les autres comme le bâton de Moïse un bâton pour les guider vers Toi.

 

 

 

Lecture de la parasha: Exode: Chapitre 6 verset 2 à chapitre 9 verset 35.

Lecture de la haftarah: Ezekiel: Chapitre 28 verset 25 à chapitre 29 verset 21.

Lecture messianique: Romains: Chapitre 9 verset 1 à 35.

 

 

Shabbat shalom

L.B.

 

 

 

   

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article