Parasha Mikets du samedi 29 décembre 2019.

Publié le 27 Décembre 2019

Parasha Mikets du samedi 29 décembre 2019.

Un super héros.

 

La parasha mikets toujours lu pendant Hanouka vient éclairer notre lanterne.

Durant les 8 jours de Hanouka on aura allumé chaque jour une lampe, symbole de la connaissance. C’est d’ailleurs avec une grande gratitude de réaliser que l’on puisse être devant ces lumières pour vivre ce temps miraculeux que l’ont eu été choisi par Dieu pour vivre ce moment-là alors que le monde vit le moment de noël le moment ou pour nous c’est un deuil, voir ce carnage de gens qui se prosternent devant une idole.

 

Ces lumières de Hanouka que l’on rajoute chaque soir formes en tous 44 bougies ou fioles d’huiles, si on décompte les 8 fioles qui représentent les shamash Lumière de Dieu de chaque soir il reste 36 lumières.

 

Parole de Dieu transmise à ses serviteurs les stadikim d’Israël.

 

« De par le monde j’ai réservé pour chaque génération 36 stadikim  pour garantir la survie de la terre  que je renouvelle simultanément"...

 

Les 36 tsadikim  Nistarim au sens littéral : Les  36 justes cachés « Lamed Vav Tsadikim ».

 Il existe de par le monde  36 personnes particulières  qui a chaque génération reçoivent la présence divine pour annoncer ce qui doit arriver.

 

De tout temps il y a constamment des consacré de Dieu qui apporte la connaissance selon l’avancement des générations.

 

Cet enseignement est à l’image de  notre super Joseph.

 

 

 

Joseph a toujours été spécial ! Un super héros !

 

Moïse reprendra les bénédictions qui était sur les enfants de Jacob et sur Joseph il rappellera:

(texte version hébraïque c’est-à-dire non revisité).

 

« Que la chevelure de Joseph abonde sur sa tête. Sur le crâne du consacré parmi ses frères ».

 

C’est par ces mots que l’on comprend que Joseph était Nazir: C’est-à-dire consacré depuis sa naissance pour une mission spéciale sur la terre.

 

Car la particularité du nazir c’est de ne pas se couper les cheveux ni la barbe. L’Élu d’entre ses frères.

 

 

Joseph représente un élu envoyé sur la terre pour nourrir les affamés de Dieu.

Joseph fut établi maître sur tous les biens de Pharaon lorsque celui-ci comprit que cet homme était rempli de l’Esprit de Dieu.

On retrouve ce même sens dans notre haftarah  mikets quand le roi Salomon donna le verdict sur l’enfant resté vivant, Il fut dit: « Alors sur cet homme  repose l’Esprit de Dieu rempli de sagesse et de connaissance ».

Il fut reconnu comme juste.

 

La parasha mikets veut dire  « Au bout de ce temps ».

Plus précisément deux temps.

 

Joseph depuis sa prison fut préparer par Dieu pour être consacré Nazir et recevoir toutes les dimensions de la connaissance cachée. Il fut préparé pour  devenir humble; et sensible aux autres, à pardonner et donner ce qu’il avait reçu de Dieu.

Ces douze ans d’emprisonnement l’on fait grandir dans la connaissance.

Pareil à Yeshoua qui à partir de douze ans a pris l’initiative de se dévoiler L’élu de Dieu quand il partit tout seul dans la synagogue.

 

Jacob savait que ses deux fils Joseph et Benjamin  était des consacrés pour servir Dieu il est  dit qu’il attendait son fils Joseph, et qu’il devait préserver son plus jeune fils benjamin afin que lui puisse exercer son service sans trop de  détournement.

Benjamin fut l’héritier lors du partage des terres d’Israël de la commune de Jérusalem.

Il porte le symbole du temple de Jérusalem.

 

Dieu  en tout  temps a mis à part des justes qui sont souvent maltraités pour apporter au monde la Torah et au temps voulu Dieu permet que les textes les plus cachés de la Torah révèlent le Messie Yeshoua.

 

 

 

Romains 11:4,5.

Mais quelle réponse Dieu lui fait-il? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n'ont point fléchi le genou devant Baal. De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l'élection de la grâce.

 

L’Esprit du Seigneur  est sur nous si nous connaissons Dieu, mais l’Eternel a réservé des êtres humains qui seront sur notre chemin pour nous éclairer la route qui conduise à l’abondance de la connaissance.

 

 

Benjamin c’est la partie cachée de la connaissance qui se révèle dans les derniers temps la connaissance qui révélera à tous les Juifs le Nom du Messie qui se trouve dans les textes Sacrées que seuls les initiés sont en train de découvrir.

 

Paul de Tarse qui sort de l’école de Gamaliel issu de Hillel qui enseignait la Torah la plus secrète. C’est ce Paul de Tarse qui dira je suis israélite de la tribu de Benjamin.

Ce Paul qui combattait les croyants du Messie Yeshoua qui en fin de compte découvrira de lui-même que le Messie est bien Yeshoua.

 

 

Mais le sens double de cette parasha vient nous dire aussi que Joseph c’est celui qui nourrit de la Torah tous ceux qui viennent à lui, même ceux  du monde qui l’ont rejeté, qui ne sont  pas rassasiés de leur enseignement pseudo chrétien qui ont faim de vérité ceux dont leur coeur crie famine et veulent s’unir a Israël.

 

Benjamin c’est le temple de Jérusalem c’est la maison de Dieu c’est l’invitation à manger à la table de Yeshoua. C’est la transformation d’une personne, qui n’est plus influencée par les fausses émotions mais qui change nos faiblesses en forteresse.

Comme paul qui fut transformé pour un véritable zèle de servir Dieu en Esprit et en vérité.

 

La force de ne plus se laisser dominer par notre administrateur pharaon qui sait utiliser tous nos points faibles  en les  détournant.

Mettant en avant la sensibilité qui semble nous guider pour faire des bonnes choses  comme la générosité mal employée, la patience envers ceux qui font perdre le temps; la gentillesse avec ceux qui nous détournent de l’objectif ou l’apitoiement pour  les profiteurs. Toutes ses choses qui partent d’un bon sentiment mais qui en faîte sont des faiblesses.

Dieu nous a donné la force dans le discernement de toutes choses  afin d’exercer ce qui est bien et utile en sont temps. Notre force c’est le jugement pour ne pas tomber dans les pièges de ceux dont les  discourent  plaisants sont sans Torah.

Notre ruse s’alimente de crainte de Dieu dans l’unique but de connaitre la Torah qui nous alimente continuellement toute notre vie; c’est la nourriture de Joseph et au bout d’un temps c’est la connaissance de Benjamin qui se découvre dans nos coeurs. C’est cette connaissance de la révélation qui se fait lumière quand on lit la TORAH. Chaque illumination nous éclaire sur la connaissance de Dieu.

 

 

La vérité vient d’ Israël.

Israël est depuis toujours attaqué, combien de fois dans l’histoire ils ont voulu l’effacer de la carte, (hitler est mort Israël vit) et sa continue toujours; Israël se relève toujours et c’est le message  que donne d’Israël au monde, Israël ne meurt jamais car la vérité ne s’éteint pas.

Ils ont voulu tuer Joseph mais il n’est pas mort.

Ils ont voulu tuer Yeshoua mais il est vivant. Car Dieu a mis Sa main sur ces Oints.

 

Luc 9:22

Il ajouta qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour.

 

 

C’est le temps de Hanouka c’est le temps où tout peut arriver celui qui cherche la vérité la trouvera c’est le temps où les lumières des justes de toute la terre resplendissent et éclairent même les coeurs des gens les plus obscures.

Celui qui a faim de Dieu trouvera la nourriture dont’ il a besoin.

Joseph c’est celui qui nourrit l’âme de celui qui cherche Dieu!

 

 

Notre super héros de Joseph nous enseigne encore que le temps est court et la famine est grande, que Dieu a mis des justes partout dans le monde pour révéler le Messie Yeshoua à travers la Torah.

Qu’il est temps encore de venir allumer les dernières bougies de hanouka car c’est la fête où tout peut arriver des grands miracles abondent dans le monde entier durant la fête de hanouka et particulièrement en ce shabbat de Hanouka .

 

Soyons-nous aussi des super héros de la foi qui  rayonne de la lumière de Dieu.

 

Shabbat shalom  bonne fin de fête de Hanouka et que des miracles se réalisent dans vos vies.

 

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 41 verset 1 à chapitre 44 Verset 17.

Lecture de la haftarah: 1 Rois: Chapitre 3 verset 15 à chapitre 4 verset 1.

Lecture messianique: Actes: Chapitre 7 verset 9 à 16.

 

 

 

L.B

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article