Parasha Lekh-Lekha: 3: Du samedi 9 novembre 2019.

Publié le 8 Novembre 2019

Parasha Lekh-Lekha: 3: Du samedi 9 novembre 2019.

Un coeur pour Dieu.

 

La parasha Lekh-Lekha qui veut précisément dire « Va ! », « Va vers toi ! », « Va en toi ! ». Alors que le sens de la phrase d’un point de vue littéraire semble dire : Que Dieu dit à Abram «  Va ! part d’où tu es ! ». On pourrait alors comprendre : « Vas éloigne de toi ce qui est en toi ».

 

Abram doit quitter sa terre natale et son père. Il doit se séparer de ses racines religieuses pour aller s’enraciner sur ta terre de Dieu.

Terah le père d’Abram habitait de l’autre côté du fleuve, il servait d’autres dieux et vendait des statues, des médaillons et divers objets religieux. Car l’idolâtrie et le commerce étant toujours fortement liés.

 

Abram part pour connaitre Dieu, pour donner son coeur à Dieu.

 

 

Il y a plus de 2000 ans le Messie Yeshoua est descendu sur la terre s’offrir comme victime expiatoire à La Pâque  (Pessah) pour le pardon de tous les hommes et femmes de la terre. L’événement s’est réalisé selon les prophéties bibliques.

Selon que les prophètes ont annoncé que le Messie naîtrait à Bethléem.

 

Et toi, Bethléem Ephrata. Petite entre les milliers de Juda. De toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël. Et dont l'origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’éternité.

 

Si les prophètes ont parlé avec exactitude  du Messie, ils ont aussi annoncé que beaucoup ne le reconnaitrons pas,  et d’autres le remplaceront par un faux messie.

 

Dés le début Yeshoua prévient ses proches que beaucoup chercheront à le remplacer car Il dit que le coeur de l’homme est mauvais, pervertis par l’égoïsme.

Yeshoua posa les bases de la nouvelle alliance qui serait faite après sa mort, Il donna à Pierre les instructions pour continuer les regroupements des croyants l’informant qu’il y aurait des diviseurs qui empêcheront l’évolution des groupes messianiques.

 

Paul de même s’étant adressé aux non juifs les mettant en garde que les premières assemblées messianiques seraient coupées de leurs racines.

 

Mais quand même on se pose la question comment un mouvement totalement Juif a-t’il pu être séparé de son milieu initial pour produire une communauté de foi séparer?

Comment le model de vie et les enseignements de Yeshoua montrant un engagement profond envers les pratiques juives ont pu être à ce point dévié?

 

Yeshoua naît de parent juif, circoncis au huitième jour, célébrant les fêtes juives tout en dénonçant les pratiques des fêtes païennes, enseignant le shabbat, de plus les premiers disciples étaient juifs et l’enseignement uniquement tiré des écritures hébraïques.

 

La communauté messianique a commencé à Jérusalem pour les juifs avec les juifs afin que soit  fondée les bases solides de la Torah. Lorsque fut maitrisé les valeurs des écritures selon ce que Yeshoua leur avait enseigné, la communauté s’ouvrit avec les non juifs qui au jour de Shavouot ( Pentecôte ) reçurent l’Esprit de la Torah.

Dans actes 2 Pierre cite les écritures selon ce qu’avait prophétisé le prophète Joël. Puis plus loin il fait référence au Dieu D’Abraham  rappelant ainsi aux juifs qu’ils sont les fils des prophètes et de l’alliance que Dieu a traités avec leurs pères.

 

Les déclarations de Pierre amenaient les gens à se repentir, ce mot en hébreu shouva ( téchouva)qui se traduit par «  faire demi tour », « renoncer » ce qui suggère une volte face spirituelle.

La techouva c’est la reconnaissance ce ses erreurs avec l’expression de la honte et de la peine d’avoir péché  devant Dieu. C’est la réconciliation par laquelle la dépendance aux péchés a été vaincu.

Yeshoua enseigné une obéissance radicale ainsi qu’une nouvelle façon de vivre.

Comme Abram devait quitter son lieu de vie pour connaitre Dieu.

 

Mais ce que les prophéties annonçaient arriva de façon encore plus dramatique car le coeur de l’homme fut dominé par le mal, les croyants furent séparés,  dù au mépris de la race juive;

Lors de la division les communautés d’origines païennes ont voulu dominer.

 

Au cours du troisième siècle les adeptes des discours houleux formaient des débats pour mettre la confusion et commença l’émergence du nouvel Israël en s’éloignant des racines juives. Cette mutation a fait que les institutions ont été déjudaïsé au profit de toute nouvelle communautés.

 

S’éloignant des sources juives ils se sont définie église par les traductions grecques de Messie en Christ donnant Christos pour devenir chrétien, la c’est installé le christianisme le nom de Yeshoua a pris des allures Greco Romaine en le transformant en Jésus- Christ. Les nazaréens sont devenue les chrétiens. et de fils en aiguilles les écritures de l’ancien testament s’est séparer du  nouveau testament, le Dieu d’israël est devenu l’église sainte. La Pâque juive ( Pessah) est devenu pâque avec l’eucharistie, le mot Torah c’est changer en pentateuque, les tehilim ont pris le nom de psaumes, les noms Grecs ont remplacé les noms Hébreux, et le pire de tout le mot shabbat s’est transformé dans toutes les bibles chrétiennes par jour du repos (dimanche).

 

Le quatrième siècle avec Constantin tout ce dérèglement s’est établi officiellement comme la religion dominante  de l’empire Romain. S’accompagnant d’une vague de persécution qui obligeaient les non juifs a se séparer des juifs et les juifs croyants en Yeshoua sous peine de morts à fuir les communautés messianique.

Constantin établit des décrets que quiconque serait surpris en train de faire shabbat ou l’une des fêtes juives avec des juifs seraient persécutés ou tués,  il en fut presque l’obligation de suivre ses ordres et faire des cultes du dimanche comme lui avait l’habitude de faire depuis sa direction familiale qui adorait des dieux fait en statues et friend de reliques religieuse c’est aussi en ce temps que le symbole de la croix fut instauré comme objet superstitieux.

 

Les siècles faisant la religion s’est installé avec ses commerces de statues, de médailles, l’église romaine catholique s’est enrichie des plus grands trésors de la terre pour son profit égoïste, même si les époques ont donné des soeurs à ce genre d’églises avec  des réformes ce fut quand même avec un grand mépris des juifs que Luther grand  réformiste restera le plus antisémite du monde chrétien dont les dirigeants  se taisent bien de le divulguer, les écrits les plus outrageants contre les juifs.

 

 

 

Tous ces débats ont fait naitre l’antisémitisme; les juifs n’ont pas pu reconnaitre le Messie Yeshoua et sont resté pour cause de menace de mort fermé et solidaire à la religion juive, et les nations se sont enfermé dans les religions à dominances chrétiennes; beaucoup dans la confusion ont rejeté les religions et ne croient pas en Dieu ou d’autres ont adhéré à des philosophies.

 

Mais Dieu avait aussi par la bouche des prophètes annoncés que durant la durée des siècles un petit troupeau un peu caché resterait fidèle à sa vérité.

 

Ce petit troupeau a résisté malgré tout mais ce petit troupeau parfois persécuté, admis nul part, méprisé par les religions vit le plus beau des miracles de connaitre Yeshoua.

Pour ce réaliser chaque personne a du  se séparer de ces croyances inculquées  dans le milieu familial.

S’est séparé de tous les symboles religieux , et recommencer à zéro, s’enrichir de ce ce qui était les fondements anciens, puis combattre (dominer) les rois (démons) qui voulaient les dominer.

 

La parasha Lekh-Lekha confirme car sa valeur numérique donne 100 qui dans son analyse donne

«  Le sceau du Roi »

 

Celui qui veut chercher Dieu doit abandonner la religion paternelle pour trouver au fond de lui le « sceau du roi » car Yeshoua en venant dans le monde donne a  ceux dont le coeur est bon la circoncision non de la chair mais celle du coeur.

 

Cette parasha est un appel à sortir de sa religion que les chrétiens premièrement doivent soutenir Israël l’aimer et le bénir.

Car Dieu bénit ceux qui le bénissent.  Et aller chercher les brebis perdus de la maison d’Israël premièrement puis secondement  ceux des nations c’est ce que nous a ordonné Yeshoua.

 

Ne plus laisser les dirigeants d’église imposer leurs discours chrétiens  car les juifs parle Torah et comprenne la Torah.

 

Yeshoua parle Torah parlons Torah. Ainsi la prophétie s’accomplira par Abraham qui est le père de toutes les nations et sa postérité sera perpétuelle.

 

Car le petit troupeau qui n’est maintenant plus un petit troupeau mais un grand cheptel s’étendant partout dans le monde avec de plus en plus de juifs et de non juifs qui se rassemblent  ensemble.

 

Car ce n’est pas les juifs qui doivent se convertir car leurs circoncisions sont déjà faite c’est ceux du monde qui doivent se convertir à la connaissance de la Torah qui signe par son sceau Yeshoua Roi des juifs.

 

Car si Abraham sans faiblir dans la foi a crut à ce que lui annonçait Dieu qu’il serait le père d’un grand nombre de nations  c’est encore à cause de nous  à qui cela sera imputé à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Yeshoua  notre Roi  qui a été livré pour nos offenses et est ressuscité  pour notre justification.

 

La reconnaissance d’Israël sera la grande téchouva des nations.

 

 

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 12 verset 1 à chapitre 17 verset 27.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 40 verset 27 à chapitre 41 verset 16.

Lecture messianique: Actes: 7: 1,8. Romains: 3;19 à 5:6. Hébreux: 7: 1,19.

 

 

Shabbat  shalom

 

L.B

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article