Parasha Béréchit 1. Du samedi 26 octobre 2019.

Publié le 25 Octobre 2019

Parasha Béréchit 1. Du samedi 26 octobre 2019.

Un bon départ !

 

 

En ce nouveau commencement au rythme des parasha qui nous sont donnés chaque semaine comme un cadeau de Dieu pour nous instruire, afin de grandir en connaissance et en FOI.

 

La foi est comme un grain de sènevé quand on la sème et quelle pousse elle devient le plus grand des arbres, ou comme une pâte avec la levure elle gonfle de volume. La foi ne doit pas rester stagnante elle doit s’élever sans jamais s’arrêter.

C’est pourquoi en ce début d’année à l’école de Yeshoua laissons nous guider en faisant place à la vérité lumière pour ne plus rester avec les bases classiques de notre enseignement.

 

Accepter la connaissance que nous ont laissé les sages car Dieu les a envoyés comme des hommes pour l’évolution des générations, la connaissance d’un Tsadik  (homme servant d’intermédiaire pour la connaissance des écritures pour les hommes) produit en son temps l’avancement nécessaire pour la génération suivante.

 

L’acceptation de cette idée nous fait sortir de sa religion de base pour nous faire sortir de nos chaines. Ce désir de vouloir évoluer  va produire le « Reshimot »  c’est-à-dire la récupération de notre mémoire spirituelle.

Notre âme ayant évolué s’est  acquise des connaissances  ancestrales qui lui permettent d’évoluer avec ses acquis.

 

Il y a dans les révélations successives des Sages d’Israël des enseignements  qui forment le reshimot collectif et plus il y a des hommes qui désirs évoluer dans la connaissance plus le reshimot ajoute à comprendre l’être véritable enfouie au plus profond de l’âme et plus Dieu révèle les choses cachés  pour réveiller les âmes captives.

 

La parasha Béréshit la première parasha  qui s’ouvre avec le livre de la Genèse révèle le début, l’évolution et la fin du monde. L’écriture sublime du récit est si intense que chaque verset serait à méditer des années entières. C’est pourquoi vouloir comprendre Bereshit c’est annoncé  dès le départ son désir de s’élever pour progresser  dans la connaissance  car la connaissance produit la foi.

 

Dieu créa un univers un monde et donna vie à tout. Il créa l’homme et la femme afin qu’ils peuplent la terre.

 

 

Dans les textes les plus anciens issus de l’Hébreux  dans Genèse chapitre 4 verset 1: il est dit: « L’homme connu (s’accoupla) Eve » ; alors que les bibles courantes surtout chrétiennes  disent « Adam connu (s’accoupla) Eve ».

 

Cette différence implique une interprétation différente : Le mot « homme » dans le verset  1 c’est le sens  Adam le premier homme que Dieu a créé, alors que les autres versets d’écrivent Adam comme homme le premier de la terre dit Adam Harishon celui qui est de la terre.

A cette question on se dit  que le premier homme Adam n’était pas de chair. C’est ainsi qu’il est dit  Eve conçu avec l’être éternel, Abel puis Caïn  et plus loin  Adam (chair) et Eve s’accouplèrent et eurent Seth un fils de chair.

 

On comprend par là que Eve s’est accouplé avec un être qui lui a enfanté Abel qui mourut et Caïn qui est la postérité du mal et de par sa guematria on constate que le culte de Caïn est lié à Lucifer.

Et que Seth qui est la descendance d’ Adam Harishon fils de Dieu engendra la descendance des patriarches en passant par les fils d’Israël jusqu'à Yeshoua.

D’où la question sans réponse: « Y a t’il des enfants de Dieu et des enfants du diable ici sur la terre ». ??

 

La généalogie inversée dans Luc 3 verset 38  termine par Fils de Dieu, puis Adam, puis Seth etc…Qui confirme ce que les sages ont dit. Il y eut donc enfantement avec l’être transformé en serpent. Caïn issu du serpent, Seth issu d’Adam Harishon et Eve.

 

Cette symbolique nous démontre l’existence des démons et des êtres humains complètement coexistants.

 

Ainsi on comprend qu’Adam le premier homme spirituel a péché  et que le péché a dominé tous les êtres. Mais que la promesse serait; si un homme  être spirituel a péché il fallait pour que le péché s’efface qu’un autre  homme fait de descendance Divine et de chair annule les péchés de tous, car Adam le premier homme portait en lui les âmes de l’humanité.  Le Messie Yeshoua a dù annuler la condamnation de la terre par sa chair et son sang.

 

Ainsi donc comme une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes  de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes  car comme la désobéissance d’un seul homme de même l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus juste par Yeshoua.

Car le Messie est ressuscité des morts il est le premier de ceux qui sont morts.

Et comme tous meurent en Adam de même aussi tous revivront par  le Messie.  Mais chacun son rang.??

Le Messie en premier puis ceux qui lui appartiennent ensuite viendra la fin quand tous les démons seront soumis à ses pieds.

Il est écrit le premier homme devint une âme vivante le dernier homme est devenu un Esprit vivifiant.

 

Ainsi a l’image de Noé il est écrit:  par lui la malédiction de la terre est des hommes serait soulagé.  Cette malédiction que Dieu prononça sur Adam  et Eve et sur la terre.

Ce qui préfigure qu’a l’avènement du Messie  la malédiction des hommes serait soulagé par La Foi que les hommes auront en Yeshoua.

Car le Messie fera une alliance de pardon et la foi sera donnée à tous les hommes de la terre, car la foi s’élèvera de plus en plus.

 

La connaissance ne sert pas à devenir orgueilleux pour montrer sa connaissance.

La connaissance sert à faire évoluer notre reshimot afin que  notre désir de continuer, notre évolution et notre FOI accomplissent notre délivrance finale.

 

La connaissance sert à comprendre pourquoi il est si important de suivre et d’adhérer à l’enseignement qui vient de la Torah,  car la Torah avec notre reshimot fait évoluer les 10 degrés de notre âme vivante avec notre Esprit vivifier par Yeshoua.

Nous n’appartenons plus au premier homme conçu dans le péché nous appartenons par notre foi en Yeshoua né de nouveau des âmes qui cherchent à se sanctifier. De même que nous avons porté l’image du terrestre nous portons aussi l’image du Céleste.

 

Il est regrettable que le monde attaché à Caïn par les cultes de Lucifer s’offrant sans se douter un instant aux démons dans toutes les religions pédophiles et les religions animées par les violences.

Car au fond nous savons tous très bien que Israël est le peuple élu qui est chargé de garder et propager la vérité qui vient de la Torah qui annonce le Messie.

 

Car Dieu a donné les fondements de la foi dans la Torah en opposition des cultes qui s’opposent à la Torah.

 

Tout enseignements qui ne vient pas de la Torah vient de Lucifer, ceci et dit  ! n’en déplaise à ceux qui croient encore naïvement en un dieu religieux qui ont des doctrines sans parasha sans shabbat sans fêtes de Dieu sans fondement d’Israël.

 

 

Je souhaite que cette année de Torah qui commence tous ceux qui s’approchent de la vérité puissent éveiller leurs désirs de suivre chaque semaine les lectures des  parasha et que leurs désirs produisent en eux une foi grandissante. Et pour ceux qui sont déjà réveillé que l’ont puissent comprendre encore beaucoup de choses pour produire une foi qui déplace des montagnes.

 

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 1 verset 1 à chapitre 6 verset 8.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 42 verset 5 à 21 et + à chapitre 43: 1 à 10.

 

Lecture messianique: Jean: Chapitre 1 verset 1 à 14.

1 Jean: Chapitre 1 verset 1 à 7

 

 

 

Shabbat shalom

L.B

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article