Rosh hashana 2019 et parasha Nitsavim du samedi 28 septembre 2019.

Publié le 27 Septembre 2019

Rosh hashana 2019 et parasha Nitsavim du samedi 28 septembre 2019.

Fête de Rosh Hashana et parasha Nitsavim.

 

La fête commence dimanche soir 29 septembre 2019 et se terminera mardi soir 1 octobre.

 

Les comptes sont faits!

 

La lecture de la parasha Nitsavim commence en disant: Vous êtes placé aujourd’hui en présence de votre Dieu.

Nitsavim vient comme une préparation à la fête de Rosh Hashana. Nitsavim veut dire: « Debout » avec un pluriel particulier.

Premièrement un sens pluriel personnel c’est-à-dire chacun d’entre nous se prépare à passer devant la cour  céleste à l’image d’un grand sanhédrin un tribunal avec juges et avocats.

Ce shabbat Nitsavim nous permet de demander à Dieu Sa Miséricorde.

 

Le second sens du pluriel c’est que chacun de nous n’est pas tout seul quand il passera devant Dieu.

A côté de nous se trouvera Yeshoua  qui va plaider en notre faveur, sachant qu’il y a aussi la partie adverse qui va tenter de nous accuser. Et si tous les habitants de la terre passent devant Dieu, tous ne seront pas défendus.

Car l’argument de défense c’est la Torah. Il est certain et assuré que seule la Torah définit l’innocence. Car si les juifs ne sont pas encore avec le Messie Yeshoua car ils ont été retranché pour que le reste du monde vienne à Dieu, Ils ont comme argument la loi, la Rigueur de la Torah   qui avec Yeshoua est devenu  Torah Miséricorde ayant privilégié l’Amour à la Rigueur.

Mais cette Miséricorde n’en faisons pas un abolissement mais  une continuité selon Yeshoua,  un moyen d’en sauver un maximum , et cette Miséricorde inclut l’obligation des fêtes bibliques, des shabbat, et des oeuvres qui l’accompagnent.

 

Et seulement si nos coeurs se sont tourné vers la Torah de Yeshoua Il pourra  être miséricordieux envers nous, car l’ennemi n’aura plus aucun argument accusateur.

 

Mais la grande vérité de Nitsavim c’est de faire techouva (repentir) devant Dieu, avant Rosh Hashana.

La vrai téchouva n’est pas simplement de se pardonner les uns les autres c’est de demander pardon à Dieu de ne pas avoir suivi le chemin des justes en obéissant à la Torah.

Notre passage sur terre n’est utile que si on fait téchouva et que l’on s’impose désormais de suivre les fêtes et les shabbat.

L’alliance que Dieu valide c’est le retour à la Torah car seule cette alliance reconnaît Yeshoua.

Yeshoua le Maître sera notre défenseur qui pourra plaider nos fautes, nos péchés.

Sinon il dira: « Ceux-là je ne les connais pas, car à mes rendez-vous ils ne sont jamais venu.

Etaient-ils en train de fêter des fêtes païennes ? Glorifiaient-ils un dieu du dimanche? Etaient-ils occupés le jour du shabbat?

Et l’ennemi n’aura qu’à présenter ses requêtes de malédictions!

 

Il est encore temps de se repentir, d’arrêter de suivre les conseils des méchants.

Car c’est le temps de Rosh Hashana et tout peut changer!

 

Vois, J’ai placé devant toi aujourd’hui la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction : tu choisiras la vie ! » (Deutéronome 30, 19).

« Choisir la vie » signifie  vivre une vie avec les valeurs de la Torah,

 

 

 

Rosh hashana

Rosh hashana délimite le commencement du temps. Cette fête a la particularité de se décrire sous plusieurs noms pour en dévoiler tous les aspects cachés: Fête du nouvel an, du commencement, de la tête, anniversaire de la création, du premier homme, fête du shofar, fête du souvenir.

 

En ce jour nous passons devant Dieu comme un troupeau de brebis, compter, et examiné.

Car en ce jour est décrété « qui vivra ou qui mourra, qui s’appauvrira ou qui s’enrichira, qui tombera ou qui s’élèvera. C’est un jour pour demander de nous accorder une année de paix, de prospérités, de santé, de bénédictions.

 

 

Cette fête de Rosh hashana se réfère au nom biblique de « Yom Terouah » Le jour de la sonnerie du Shofar. Se dit aussi fête du souvenir qui fait référence à la corne du bélier lorsque Abraham voulut sacrifier son fils Isaac alors apparut un belier les cornes coincées dans les branches d’un buisson, qui fut donc le sacrifice.

Les secrets du shofar c’est un souffle émanant de la bouche qui monte comme un souffle de Miséricorde qui s’élève vers Dieu.

 

 

Rosh hashana portes les plus beaux symboles qui révèle le Messie.

Yeshoua n’est-il pas le commencement?

Yeshoua n’est-il pas la tête?

Yeshoua n’est-il pas le sacrifice?

Yeshoua n’est-il pas le souffle qui nous relie à Dieu?

Yeshoua n’est-il pas le premier homme ?

 

 

Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.

 

Rosh hashana la tête c’est la couronne!

La couronne c’est l’épouse vertueuse qui couronne son mari!

 

 

Yeshoua c’est l’incarnation de Rosh hashana  c’est pourquoi il est important d’écouter en ce jour le son du shofar. Ce souffle vient réveiller l’étincelle divine que Dieu a placée en tous. Le shofar a la fonction de réveiller les consciences, il vient détruire les oeuvres mauvaises de satan qui tient endormi les êtres humais. Comme des murs qui s’écroulent au son du shofar,  afin que la vérité se libère, l’âme emprisonnée se rappelle son état primaire ou la Torah était inscrite dans sa mémoire.

C’est pourquoi partout dans le monde sonnera le souffle du shofar et son souffle réveillera ceux qui dorment.

 

Et que puisse être le réveil de milliers de personnes qui feront téchouva.

Et pour tous ceux qui sont déjà en partie réveillé, commencer une nouvelle année promise aux bénédictions. Le shofar vient réveiller les forces divines pas encore exploiter.

 

A Rosh hashana le livre de la vie est ouvert espérant de tout coeur que nos noms y soient inscrit!

 

A Rosh hashana on se dit; Shana tova ! Bonne année et qu’elle soit douce comme le miel. Et que ton nom soit inscrit dans le livre de vie.

 

 

 

La fête commence dimanche soir 29 septembre 2019 et se terminera mardi soir 1 octobre.

Pour l’année hébraïque on sera en 5780.

 

Prévoir des vêtements blancs, fleurs, repas festif et pâtisserie.

 

 

On commence par allumer les bougies,

Ecouter le son du shofar. (internet).

Prendre la coupe de vin: Prière du vin comme à shabbat.

Se laver les mains: Prière comme à shabbat.

Prendre les deux pains coupé des morceaux les tremper dans le miel: Prière comme à shabbat.

 

Plateau du seder. (Qui sert à prophétiser nos actions pour l’année à venir, réalisé par nos actes).

Sur un plateau on disposera les aliments nécessaires !

 

Chacun des convives dira « Amen » après que l’officiant eut  récité la prière sur chaque aliment.

 

On aura coupé des morceaux de pommes  qu’on trempera

dans le miel.

 

Pomme et miel.

—Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu de nous donner une année douce comme du miel.

Amen!

 

 Les dattes.

 —Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu qu’il y est une fin de nos ennemis.

Amen!

 

Les grains de grenade.

—Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu que tu puisses compter nos mérites pour que l’on soit  inscrit dans le livre de vie.

Amen!

 

 

La Courge.

—Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu d’annuler tous nos mauvais engagements.

Amen!

 

Poireau.

—Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu de retrancher tout  ceux qui nous veulent du mal.

Amen!

 

Blette.

—Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu de faire disparaitre ceux  qui désirent notre malheur.

Amen!

 

Jujubes ou haricots blancs.

—Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu que nos mérites  soient multipliés pour cette nouvelle année qui commence.

Amen!

 

Tête d’un poisson.

—Qu’il te soit agréable  Seigneur notre Dieu  de nous multiplier et que nous soyons à la tête .

Amen!

 

—Puis nous nous souhaitons tous une bonne année douce comme du miel. Et que nos noms soient inscrits dans le livre de vie.

 

Que la miséricorde de Yeshoua soit avec nous.

 

 

Prendre le repas dans une ambiance festive, puis préparer la table avec diverses pâtisseries  comme pour signifier un grand jour de douceur et de bienfaits à venir.

 

 

 

Les lectures de Rosh Hashana :

 

Le premier jour de la fête:

Genèse chapitre 21 verset 1 à 34.

Nombre chapitre 29 1 à 6.

1 Samuel chapitre 1 verset 1 à chapitre 2 verset 10.

Mathieu: 24

Mathieu chapitre 24: 21 à 51.

 

Deuxième jour de la fête : 

Genèse chapitre 22 verset 1 à 24

Jérémie 31 verset 1(2) à 20

Mathieu chapitre 25:1à 13.

 

Je souhaite à tous d’être inscrit dans le livre de vie et que votre année soit douce comme du miel. 

 

 

Bonne année 5780 ! 

Shabbat shalom.

 

Les lectures de la parasha pour le shabbat Nitsavim ce samedi 28 septembre sont:

Lecture de la parasha: Deutéronome: Chapitre : 29 verset 9 (10) à chapitre 30 verset 20.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 61 verset 10 à chapitre 63 verset 9.

Lecture messianique :  2 Pierre: Chapitre 3 verset 1 à 18.

 

 

 

Shabbat shalom ! Bonne Année !

 

L.B

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article