Parasha du samedi 24 aout 2019, Parasha Ekev : 46.

Publié le 23 Août 2019

Parasha du samedi 24 aout 2019, Parasha Ekev : 46.

Bon pied bon oeil !

 

La parasha Ekev nous éclaire sur le chemin qui nous apprend à marcher droit.

 

Ekev en Hébreu veut dire talons.

 

Le talon est le symbole de la partie la plus basse du corps humain, mais la partie qui doit être solide car les talons maintiennent toute la structure du corps.

 

Le talon fait référence à la fin de quelque chose, la fin d’un temps; Le talon annonce qu’après le malheur vient le bonheur; la fin d’un cycle négatif.

 

Après la tempête le soleil se lève.

 

L’approche de la délivrance se verra par le mal qui s’accroitra.

 

C’est cela Ekev le dévoilement du Messie pour la fin des temps.

 

Mais le Messie Yeshoua en qui nous croyons est déjà venu une première fois alors comment comprendre Ekev.

La première venue du Messie  Yeshoua est assurément arrivé Il y a plus  de 2000 ans, mais Il vient comme une première fois dans le coeur de ceux qui l’acceptent dans leur coeur.

Chaque jour est la première venue de Yeshoua pour les nouveaux croyants partout dans le monde.

 

C’est souvent après une période difficile que Yeshoua se révèle. C’est dans ces moments qu’on cherche des solutions avec Dieu.

Cette période plus ou moins négative permet à Dieu de faire une place dans notre coeur pour qu’il puisse y venir.

 

Jacob et Esaü témoignent de Ekev notre parasha .

Génèse 25; 25,26.

 

Il y avait des jumeaux dans son ventre. Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil; et on lui donna le nom d'Esaü. Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d'Esaü; et on lui donna le nom de Jacob.

 

D’abord est sorti Ésaü représentation du mal ensuite lui tenant le talon Jacob représentant du bien.

Osée 12 :3.

Dans le sein maternel Jacob saisit son frère par le talon. Et dans sa vigueur, il lutta avec Dieu.

 

On retrouve aussi cet enseignement dans Actes quand Yeshoua dit en parlant de Judas :

Celui qui mange avec moi le pain a levé son talon contre moi.

 

Avant que Yeshoua accomplisse son sacrifice pour le salut et la délivrance Il y eut un mauvais qui devait agir.

Satan entra dans Judas et il partit le trahir.   Yeshoua eut la victoire sur Satan.

 

 

 

Talons en hébreu a pour guematria 172 si on analyse on comprend que l’on a deux talons ce qui donne divisé par deux 86.

86  en guematria  donne Elohim ( pluriel ).
«  Talons » donne la signification de notre parasha : Pour bien marcher avec Dieu sur nos deux talons ont s’appuie sur la Torah et Yeshoua.

C’est ce que souligne notre texte garder la foi et la Torah et vous serez heureux.

Les fondements s’ ils sont gardés nous gardent du malheur. La Torah c’est l’acte et Yeshoua c’est la foi.

 

Ekev veut dire aussi les conséquences.Parasha du samedi 24 aout 2019; Parasha Ekev :46.

Les conséquences de nos actes auront obligatoirement une résonance  avec notre vie plus ou moins heureuse.

 

 

 

Dieu parle à ses enfants comme un père il nous apprend à marcher, nous éduque, nous reprend, nous sanctionne avec plus ou moins de sévérité en conséquence de notre obéissance.

C’est bon signe que d’avoir des épreuves dans la vie c’est que Dieu veut nous éduquer, son Amour est manifesté par notre réussite à nous voir grandir droit, gentil, attentionné, reconnaissant, obéissant.

Il nous montre comment on doit se comporter, comment on doit lutter avec notre Esaü qui nous pousse à marcher tordu, celui qui vient nous tenter d’avoir une mauvaise conduite.

 

Après chaque  combat contre nos mauvais penchants il y a toujours  une bénédiction qui arrive, quelque chose qui va nous faire plaisir.

 

 

Les prophéties biblique annonce qu‘a la fin des temps beaucoup de gens fouleront du talon les commandements.

Piétiner les commandements, comme la chrétienté qui se dit croyant mais écrasent les commandements de la Torah.

 

 

Il y d’un côté dans notre génération beaucoup de choses sales, de l’immoralité, de la violence, la dégradation des moeurs, de gens malhonnêtes, çà c’est la partie agitée celle qui est visible celle qui cache tous ceux que Dieu délivre dans le calme et la confiance doucement sans faire du bruit Yeshoua travaille et combat dans cette multitude de  gens qui paraissent fous aux yeux de tous, mais qui un jour quand ils marcheront droits seront les plus fervents adorateur de Dieu.

 

La vérité a un prix; le prix du sacrifice de Yeshoua  et quand on s’en approche on est prêt à tout laisser de notre ancienne vie pour s’approprier la vérité.

 

Mais la vérité ne ce laisse pas approché si on ne vient pas avec un coeur sincère un coeur qui vient demander pardon pour ses péchés.

 

La vérité s’approche de plus en plus près, plus il y a du mal  dans le coeur des hommes et des femmes plus Yeshoua est sur leurs talons Il est si près des malheureux qu’Il  est prêt à venir les délivrer.

 

 

C’est pourquoi celui qui à la fin prendra conscience que les commandements c’est  Yeshoua qui nous les transmet  sera comblé des bienfaits de Dieu.

 

Messie se dit Machiah en Hébreu d’où provient la racine; La rose.

 

Par définition du sens hébraïque la Rose c’est l’assemblée d’Israël.

C’est les croyants en Yeshoua qui ce son uni par la Torah.

 

Depuis sa première venue Yeshoua rassemble son assemblée. Chaque rose s’est formée par un bouton fermé par ses 5 sépales  qui sont la préparation du zivoug c’est-à-dire l’âme qui cherche son âme soeur qui a un niveau spirituel se traduit par l’âme qui cherche Yeshoua.

 

Comme une rose parmi les épines  Yeshoua  prépare son assemblée.

 

Comme le bien dans le monde entouré du mal Yeshoua déploie sa force pour faire éclore sa beauté parmi son assemblée.

Comme une belle rose qui ouvre ses pétales et donne son parfum l’assemblée d’Israël unis à Yeshoua est revêtue de toute sa beauté.

 

 

Afin que s’accomplissent au plus vite les prophéties marchons d’un pied ferme dans l’obéissance de la Torah afin que nous puissions être les témoins des  bénédictions que Dieu donne à ses enfants.

 

 

Shabbat shalom

 

 

Lecture de la parasha: Deutéronome: Chapitre 7 verset 12 à chapitre 11 verset 25.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 49 verset 14 à chapitre 51 verset 3.

Lecture messianique: Jacques : chapitre 5 entier.

 

L.B

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article