Parasha Bé'haalotekha Parasha du samedi 22 juin 2019.

Publié le 21 Juin 2019

Parasha Bé'haalotekha Parasha du samedi 22 juin 2019.

Grandir !

 

 

A partir de la parasha bé’haalotekha s’inscrit un nouveau type de relation entre Dieu et son peuple.

Lorsque les enfants d’Israël quittent le Mont Sinaï et qu’ils doivent déplacer l’arche, les problèmes commencent ; Le peuple ce plaint de la manne, Myriam critique son frère  Moïse.

 

Ce phénomène nous fait comprendre qu’à partir de ce moment-là, ils ne seront plus sous la tutelle directe de Dieu, mais les hommes devront agir selon leur propre volonté. Devenir responsable de leur choix, grandir et évoluer pour s’élever.

Le symbole de la menorah qui élève les flammes est pour notre âme l’ élévation de notre Arche intérieure.

Pour qu’ils puissent atteindre par leur volonté et leurs efforts le bien voulu par Dieu ce libre arbitre impose maintenant au peuple de choisir de suivre et de marcher par la Torah qu’il vienne de recevoir du Mont Sinaï.

Dieu donne alors la possibilité de se parfaire par la Torah. Le but étant de transformer le mal en bien.

Leur donnant de comprendre que le mal va s’opposer systématiquement au bien et en particulier à la Torah. Dieu dévoile que le monde aura du mal à accepter la Torah, le vrai grand problème du monde ne sera pas la foi en Dieu mais le refus de suivre les lois des shabbat, des fêtes, des commandements de la Torah.

 

Ce constat jusqu’à nos jours qui s’intensifie sur le monde des croyants sera le dévoilement des vrais croyants la séparation de l’ivraie et du blé qui sera  inévitable.

Dieu opérera alors sa justice par la bénédiction ou la malédiction, la rétribution en fonction des actes de chacun.

L’homme humble adhérera à la Torah en ce présentant comme une évidence dans son coeur et qu’il soit juif  ou pas sa foi devra avoir pour concept la Torah.

L’homme devenant l’auteur de sa vie par ses choix soit en acceptant le programme divin  soit c’est vers ses choix égoïste qui le mènera à s’opposer à la Torah.

L’histoire du monde s’est manifestée en grande majorité par le mal par le choix de vivre sa liberté en acceptant toutes les dérives humaines.

 

Dieu est le Dieu de ce monde, mais le monde n’est pas son lieu.

 

Le choix de  garder la Torah comme le bien le plus précieux c’est ce que symbolise ici dans notre parasha par le texte qui décrit quand le peuple devait se déplacer quand la nuée se levait il y avait au centre du peuple l’arche de l’alliance garder par les Lévy, autour trois tribus au nord trois tribus à l’est trois tribus au sud et trois tribus à l’ouest ainsi placé pour protéger l’Arche.

Quand le signal était sonné les trois premières tribu se levait Judah, Issachar, Zabulon se mettaient en marche. Alors les deux fils de Levy Gershon et Merarih  et leurs proches démontaient le tabernacle et enveloppaient l’Arche. Puis Ruben, Siméon, Gag se levaient  alors s’avançait les khéhatites fils de Levy  pour porter l’Arche ensuite se levait Ephraïm, Manassé, Benjamin; puis Dan, Aser, et Nephtali.

Cette façon  d’encercler l’Arche assurait Sa protection.

 

Moïse fut affligé du comportement du peuple qui cherchait toujours à se plaindre, cet état lui peser fort sur ses épaules et lors du rassemblement l’Eternel détourna une partie de son Esprit  et le rapporta sur les 70 des anciens d’Israël.

Yeshoua est venu apporté aux nations la connaissance, la sagesse et  la vérité par la puissance de l’Esprit de Dieu.

Il est venu cherché ceux qui sont dehors, Il est venu pour rassembler tous ceux qui se sont perdu dans le monde.

Car si notre âme est semblable à une menorah il faut quelle soit continuellement allumée et que nos actes fassent monter les lumières. 

Chaque fête de l’Eternel, chaque shabbat, chaque commandements auquel on a été au rendez-vous fait élever nos âmes.

 

 

 

Les rachetés de Yeshoua doivent faire UN avec la Torah, car la Torah est le lien qui unit a Dieu. Car la délivrance complète ne se fait pas sans la Torah.

 

Il faut réparer les fautes !

Yeshoua ayant payé avec son sang, afin de nous racheter du péché d’iniquité (sans Torah).

 

Combien d’années  sans Torah, combien d’années sans shabbat, combien d’années sans les lois en vigueur, combien d’années dans un lieu sans Torah, combien d’années fêtant les fêtes de l’église chrétienne.

 

Il faut décider et devenir maitre de ces décisions; devenir un homme ou une femme de Dieu qui fait le bon choix. 

Il faut se repentir pour ses années passées à la garderie refusant de grandir pour ne pas être responsable.

Il faut avancé seul pour faire les premiers pas,  puis Dieu pourvoira en plaçant des anciens qui témoigneront de la gloire de Yeshoua  et vous perfectionnera lui même, vous affermira ,vous fortifiera, vous rendra inébranlable.

 

Ce message à tous ceux qui sont appelés de Dieu,  les consacrés,  a décider  en eux-même de faire ce choix,  résister avec une foi ferme.

 

Mais ils sont devenus durs d'entendement. Car jusqu'à ce jour le même voile demeure quand, ils font la lecture de l'Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c'est le messie qui disparaît. Jusqu'à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs coeurs; mais lorsque les coeurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.

 

-Eternel que ta lumière brille devant moi afin que je vois le chemin droit qui mène a toi. 

Car ta manne nourrit mon âme mon être désire ta loi.

Que mes murmures ne soient que pour te demander plus de TOI.

Ô mon Roi je n’envie pas ce qui mange à la table des incrédules, car ils veulent me détourner de toi.

J’ai pour le Roi de la gratitude et mon coeur est rempli de joie.

Mon regard tourné vers la menorah je n’oublis pas tes commandements pour  que chaque jour j’en mange ma part.

Car ce que je veux c’est de la nourriture spirituelle celle qui me conduit à toi ô MON ROI.

 

Shabbat shalom

 

L.B

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article