Parasha du samedi 13 avril 2019. Parasha Metsora :28.

Publié le 12 Avril 2019

Parasha du samedi 13 avril 2019. Parasha Metsora :28.

C’est la vérité qui guérit.

 

La parasha Metsora traite dù sujet sur l’impureté du à la lèpre ou autres lésions de peau pouvant atteindre les vêtements et les murs des maisons.

 

Metsora veut dire : Personne atteinte de Tsaraat.

Tsaraat veut dire : Lèpre.

C’est donc une personne atteinte de lèpre.

Les grands commentateurs de la Torah nous enseignent que cette lèpre ou plutôt cet tsaraat n’existe pas  en termes biologiques car c’est une maladie spirituelle qui se manifeste sur le corps, la méthode de guérison est vraiment bizarre car ce n’est pas en allant consulter un médecin mais en allant devant un Cohen qui ordonnera d’apporter 2 oiseaux, du bois de cèdre, de l’écarlate et de l’hysope. Il égorgera 1 oiseau pour faire couler le sang au dessus d’un récipient avec de l’eau, il prendra l’oiseau vivant il le trempera dans ce mélange d’eau de sang, du bois de cèdre, d’hysope de l’écarlate,  de ce mélange le lépreux en sera aspergé 7 fois  et il lâchera l’oiseau s’envoler.  La personne impure sera placée hors du camps, ce metsora est donc qualifié d’impur durant les 7 jours. Ces références nous rappellent le sacrifice de mort et de résurrection de Yeshoua le Messie.

 

Le degré d’impureté le plus élevé est celui d’un mort, la peau d’un cadavre contamine tout ce qui l’approche, peau, vêtement, mur.

Le metsora à la peau qui devient blanche comme la peau d’un mort.

 

Nous apprenons aussi par référence au texte biblique que Myriam la soeur de Moïse fut atteinte de lèpre(tsaraat) lorsqu’elle critiqua  son frère Moïse elle fut metsora blanche comme un cadavre.

Cet enseignement nous donne de comprendre que dire du mal d’un homme de Dieu  comme Moïse est très grave. Deux choses sont répertoriées au sujet de cette lèpre ceux propagent des critiques et ceux qui sont arrogants.

 

Cet Tsaraat fait référence aux propos de Yeshoua par le terme sépulcre blanchis.

 

Nous retrouvons dans le texte de Mathieu :23: 27, 33.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au-dehors, et qui, au-dedans, sont pleins d'ossements de morts et de toute espèce d'impuretés. Vous de même, au-dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au-dedans, vous êtes pleins d'hypocrisie et d'iniquité.

 

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes, et que vous dites: Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes. Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes. Comblez donc la mesure de vos pères. Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?

 

 

-Par ses injonctions Yeshoua dénonçait l’attitude de ceux qui se prennent pour des arrogants qui pensent être propre mais qui en fait se sont souillés. Tous ceux qui se mettent en avant pour avoir des privilèges.

Tous ceux qui disent comprendre la bible et n’enseignent pas à la pratiquer tous ceux qui lisent la loi de Moïse et disent que la loi n’est plus valable.

Tous ceux-là sont des metsora remplis de tsaraat la maladie qui vient de l’esprit qui s’oppose à La vérité de Dieu.

Tous ceux qui médisent contre la loi de Moïse; l’arrogance de leurs discours ont provoqué la colère de Dieu car c’est Dieu qui envoie la tsaraat comme le verset le confirme.

Le lévitique14:33

   Lorsque vous serez entrés dans le pays de Canaan, dont je vous donne la possession; si je mets une plaie de lèpre(tsaraat) sur une maison du pays que vous posséderez,

 

-La parasha mentionne aussi tous les écoulements de sang d’origines maladives qui font référence à l’agonie de l’âme.

L’âme mal traitée agonisse dans son environnement sali par les mensonges.

Le metsora c’est celui qui annonce les mensonges de sa lèpre il va contaminer tout le monde de cette contamination il va causé des lésions de sang à tous ceux qui le fréquentent. Nous retrouvons cela quand Yeshoua a guéri la femme atteinte d’une perte de sang.

Luc: 8: 33,34.

Or, il y avait une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans, et qui avait dépensé tout son bien pour les médecins, sans qu'aucun ait pu la guérir. Elle s'approcha par derrière, et toucha le bord du vêtement de Yeshoua. Au même instant la perte de sang s'arrêta.

 

 

-Cette femme allait de lieux en lieux chercher la guérison et donner  tout son argent pour être guéris.

Cette femme avait été contaminé par des prédicateurs affamés de reconnaissance, et de prospérité.

 

C’est pourquoi nous pouvons tous être concerné par cette parasha. Nous avons pu être ces metsora qui avons propagé un sauveur qui n’est pas le fils de Dieu, un sauveur sans Torah.

Nous pouvons aussi avoir été contaminé et avoir des lésions qui coulent c’est la conséquence de nos errements dans les lieux sans Yeshoua.

 

Cette parasha puissante vient guérir nos plaies et nos âmes en souffrances.

L’occasion nous est encore donnée de se purifier de toutes nos impuretés de doctrines mensongères, toutes sortes d’adorations et d’avoir donné notre argent qui a fait fructifier les paroles du mensonge. Cette lèpre est très contagieuse elle se diffuse ou l’esprit religieux règne pasteur, prêtres, prédicateurs et toutes sortes de gourous qui trompent les foules par les belles paroles.

 

 

C’est pourquoi le lépreux doit sortir d’où il est  pour se purifier et arrêter de contaminer les autres. Il doit s’isoler, s’éloigner afin de trouver la guérison  pour qu’il prenne conscience qu’il est lui-même la source de sa lèpre.

 

Le Seigneur dit  regarder le pur pour devenir pur !  Le contact avec le pur rend pur. L’idée de toucher et de voir ce qui est pur pour devenir pur n’est réalisable que d’une seule manière sachant que nous ne pouvons ni voir ni toucher Yeshoua ! mais nous avons la Torah.

 

La Torah c’est la guérison, la purification  toucher la Torah c’est comme si  on touché Yeshoua. C’est la notre liberté  toucher la Torah ça veut dire la mettre en pratique de notre plein gré notre action nous guéris de la lèpre.

Le lépreux c’est quelqu’un qui croit en  Dieu mais pas en la Torah car il a été dans des lieux ou il y a des lépreux qui contaminent tout ce qu’ils touchent.

 

 

 

Yeshoua est proche de tous les lépreux, Il a dénoncé les religieux hypocrites qui cherchent a faire taire ceux qui annoncent la Torah.

 

Yeshoua  attend que l’on vienne et qu’on lui demande pardon pour s’être joint parmi les impurs dans des lieux impurs et avoir propagés nos impuretés.

 

 

Cette parasha avant Pessa’h (Pâques) qui commencera Vendredi 19 avril à la tombée de la nuit nous invite à nous préparer  pour la nuit de Pessa’h à être trouvé propre devant le sacrifice de Yeshoua.

 

Commençons par reconnaitre nos errements dans les lieux sans Torah et demandons à Yeshoua qu’Il nous guérisse.

     

 

Ce temps pour la guérison de toutes lèpres qui nous ont atteints afin que cette guérison agisse au plus profond de notre âme.

 

Je te demande pardon Seigneur Yeshoua pour t’avoir méprisé et avoir méprisé les enseignants que tu as utilisés pour le service Divin.

Je reconnais t’avoir méprisé dans ton identité juive mais chercher dans une identité païenne. Je veut te suivre et être guéri je veux marcher comme toi tu as marché. Merci pour ta Torah qui me guide chaque semaine dans les lectures de tes parasha. 

Je te demande pardon pour avoir eu du mépris envers tes serviteurs auxquels j’ai dits des mauvaises choses et je les ai propagé autour de moi  et j’ai aussi écouté les mauvais propos que disaient les autres, car je reconnais avoir pris plaisir à écouter et à rapporter ces mauvais propos alors que ses serviteurs sont Tes serviteurs. 

Yeshoua purifie-moi et je serai guéri afin que je n’arrête pas tes serviteurs par mes mauvaises paroles.

 

Shabbat shalom

 

 

Lecture de la parasha : Le Lévitique : Chapitre 14 verset 1 à chapitre 15 verset 33.

Lecture de la haftarah : 2 Rois Chapitre 7 verset 3 à 20.

Lecture messianique : Mathieu : Chapitre 23 verset 1 à 33. Marc : Chapitre 1 : 40 à 44.

 

L.B

 

 

 

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article