Parasha du samedi 26 janvier 2019. Parasha Ytroh :17.

Publié le 25 Janvier 2019

Parasha du samedi 26 janvier 2019. Parasha Ytroh :17.

Chercher Dieu !

 

 

La parasha Ytroh ou Jétroh (en français) commence par l’intervention de Ytroh le beau père de Moïse qui était auparavant  un  grand-prêtre à Madian  reconnu pour son zèle de grand religieux exerçant les cultes étrangers.

Quand suite au récit que Moïse était venu lui raconter sur les grands miracles que le grand Dieu d’Israël avait fait pour les hébreux et contre les egyptiens, il décida de laisser ses fausses croyances car maintenant le vrai Dieu lui avait été témoigné.

 

Ytroh c’est le symbole de l’homme qui a cherché Dieu toute sa vie et qui maintenant se dévoile à lui et il est prêt à abandonner toute sa vie passée.

Jétroh se dit j’ai trop vécu dans l’erreur y a trop de mensonges dans les autres religions.

Ytroh était prêt à abandonner ses honneurs et ses prestiges dus à son rang de grand prêtre, conscient de perdre son statut ses privilèges et son salaire.  Prêt à la moquerie et a passer s’il le faut pour un idiot auprès de sa communauté.

 

Ytroh c’est le modèle d’homme que Dieu aime d’où Dieu lui rendra les honneurs en lui donnant le titre d’une parasha dont on parle toujours.

Il a perdu ses honneurs pour le monde mais il a gagné les honneurs pour Dieu.

Celui qui court après les honneurs du monde Dieu le fait sortir de ce monde.

 

Mais Ytroh c’est aussi le symbole de l’homme des nations qui vient vers Dieu pour être sauvé celui qui vient se greffer à Israël et par sa fonction de prédicateur il va maintenant transmette la vérité a ceux qui seront prés de lui.

 

Mais cette parasha contient ce qui peut être considéré comme l’un des plus grand évènement qu’est connut le monde: Le don de la Torah.

 

Le mot TORAH vient du mot ORAHA qui signifie enseignement.

Un enseignement vivant. La Torah est une réponse  à nos questionnements journaliers ou nos événements ponctuels.

La Torah c’est une nourriture qui alimente notre être et s’en abstenir provoque des carences graves pour tous les aspects de notre vie, notre santé premièrement est la première défaillance qui  se déclare, car en étant sous-alimenté l’esprit va chercher à se nourrir d’autres choses qui ne sont pas forcement bonnes.

 

La Torah est un moyen d’accéder à la connaissance de Dieu. Et chaque histoire ne sont que des enveloppes qui entourent les messages profonds de Dieu  pour en délivrer l’explication cachée du texte, à nous avec l’aide de SON ESPRIT d’ouvrir les enveloppes et trouver les messages que Dieu voulait nous communiquer. Et chaque fait de la Torah vient nous apprendre comment Dieu dirige le monde.

 

Si toute la bible est nécessaire il y a dans la Torah un principe géniteur de vie. Notre approche de chaque jour nous fait entrer en connexion avec Dieu, c’est à l’image de ce que faisait le peuple en allant voir Moïse tous les jours pour les questionnements quotidien. C’est en allant voir Moïse qu’il s’approchait de  Dieu.

 

 

La bible donne un enseignement pour le monde entier, mais il est un problème gravissime c’est les traductions de bibles qu’utilisent en général les chrétiens traduits par des personnes certes très instruites intellectuellement mais certainement pas  instruites sur la véritable fonction de la Torah pour le monde, mais peut-être que Dieu l’a voulu ainsi.

Chercher Dieu c’est s’intéresser aux écritures selon la version initiale en hébreu qui restitue l’authenticité des lettres.

Ainsi fréquemment nous lirons par exemple pour mentionner le mot:  Torah dans la Nouvelle Alliance (Nouveau Testament) les mentions de « paroles de Dieu » ou bien « les évangiles »  alors que les traductions hébraïques disent « Torah » et le pire de toutes les traductions qu’ils puisent y avoir c’est pour traduire « Shabbat » ces bibles chrétiennes ont traduit « jour du repos » influent du coup que le jour du shabbat pourrait être un autre jour que le samedi, et toutes les autres mauvaises traductions qu’il peut y avoir.

Le verset dans 2 Corinthiens 4:2à7 fait entendre que si les écritures sont falsifiés c’est pour que ceux qui ne cherchent pas vraiment Dieu ne reçoivent pas la vérité de la Torah afin que le vrai Messie Yeshoua ne se révèle pas, c’est une mise à l’épreuve que Dieu  donne aux croyants.

 

Nous rejetons les choses honteuses qui se font en secret, nous n'avons point une conduite astucieuse, et nous ne falsifions pas le message de Dieu. Mais, en publiant la vérité, nous nous recommandons à toute conscience d'homme devant Dieu. Si notre Torah (Evangile) est encore voilée, il est voilé pour ceux qui se perdent; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne voient pas briller la splendeur de la Torah de la gloire du Messie, qui est l'image de Dieu. Quand à nous ce n’est pas nous que nous prêchons pas nous-mêmes; c'est  le Messie Yeshoua comme Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Yeshoua. Car Dieu, qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face du Messie.

 

Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous.

=========================================

 

 

Toutefois nous comprenons que la Torah se révèle malgré le voilement des écritures par l’Esprit de Dieu à ceux qui le cherchent vraiment.

 

C’est pourquoi les écritures ont rendu la lumière par Yeshoua il nous est accessible de comprendre les commandements.

Cette parasha ne peut qu’exprimer le choix en chacun de nous de remplir nos vases de la Torah en méditant les 10 paroles qui ont le pouvoirs de les remplir.

 

C’est pourquoi les 10 paroles écrites sur les tables de la loi, sont la quintessence de Yeshoua qui s‘exprime à travers ses 10 paroles.

 

Ces commandements sont une mise à l’épreuve qui certifie notre obéissance et notre retour vers Dieu.

 

1 TU n’auras pas d’autre Dieu.

2 TU ne feras jamais d’images de dieu ou divinités.

3 TU ne profaneras pas le Nom de Dieu.

4 TU honoreras le shabbat.
5 TU honoreras ton père et ta mère.

6 TU ne tueras pas.

7 TU ne seras pas adultère.

8 TU ne voleras pas.

9 TU ne diras rien de faux contre personne.

10 TU ne convoiteras rien de personne.

 

 

 

1  Dieu se révèle dans la Torah et en Yeshoua.

2  Dieu nous interdit toutes images de Yeshoua.

3  Dieu a révéler qu’un seul nom c’est Yeshoua.

4 Dieu nous ordonne d’arrêter les activités le samedi.

5  Dieu nous ordonne d’honorer son père et sa mère.

6  Dieu nous ordonne de ne pas assassiner.

7  Dieu nous ordonne d’être fidèle en toutes choses.

8  Dieu nous interdit de s’approprier le bien d’autrui.

9  Dieu nous interdit la calomnie.

10 Dieu nous interdit d’être jaloux.

 

 

Si ces 10 paroles ont un autre reflet spirituel qui nous est difficilement accessible nous pouvons quand même en respectant ces 10 paroles recevoir toutes l’huile qui alimente la lumière en nous.

 

La Torah c’est la parole de vie  c’est une lampe à nos pieds, et la loi et la vérité que Dieu a établie pour toujours. Il y a beaucoup de  paix pour ceux qui aiment la loi, et il ne leur arrive aucun malheur. Posséder la Torah s’est possédé tous les trésors.

 

 

 

 

 

La Torah à en commun avec l’homme c’est qu’ils sont tous les deux à l’image de Dieu.

Dieu a donné à l’homme  une âme qui vit, et la Torah contient un principe vital qui enseigne tous les hommes de chaque siècle. La Torah comporte 613 commandements et l’homme à 613 organes.

La Torah a un ordre de 248 ordres de lois positives, l’homme a 248 membres osseux. La Torah a un ordre de 365 ordres de lois négatives et le corps de l’homme possède 365 organes fluides.

Ce que nous démontre cette analyse c’est que la Torah c’est le Messie Yeshoua qui s’est fait chair  dans un corps d’homme. Et nous qui somment en Lui nous devenons des corps ayant besoin de la Torah comme alimentation source de lumière pour remplir nos vases.

 

 

 

La Torah est une lumière Yeshoua est notre lumière

Yeshoua leur dit : Je suis la lumière du monde.

 

 

 

Ce que Dieu transmet dans cette parasha c’est le dévoilement de la Torah qui est le corps du Messie Yeshoua.

Celui qui reconnaît la Torah reconnaît Yeshoua.

Car toutes autres enseignement hors Torah s’avèrent être un enseignement falsifié voilant le Messie Yeshoua.

Cette parasha sur Ytroh c'est la parasha qui appelle les croyants à revenir à la base de toutes croyances comme Ytroh quand il a entendu la vérité il a arrêté de suivre un autre dieu et a suivi Dieu de Moïse Dieu de la Torah Dieu qui est venu pour nous sauver de la mort éternelle.

 

 

Jean 12:37 à 41

Malgré tant de miracles qu'il avait fait en leur présence, ils ne croyaient pas en lui, afin que s'accomplît la parole qu'Esaïe, le prophète, a prononcée: Seigneur, Qui a cru à notre prédication? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé? Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu'Esaïe a dit encore: Il a aveuglé leurs yeux; et il a endurci leur coeur, De peur qu'ils ne voient des yeux, Qu'ils ne comprennent du coeur, Qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. Esaïe dit ces choses, lorsqu'il vit sa gloire, et qu'il parla de lui.

=========================================

 

La prophétie se confirme dans notre lecture de haftarah .

Alors soyons de ceux qui cherchent Dieu à travers la Torah, chérissons là car c’est notre Messie Yeshoua. Sinon Dieu nous voilera la vérité de la Torah et nous ne pourrions pas recevoir la lumière pénétrante dans nos corps en Yeshoua.

Bénis sois-tu l’Eternel notre Dieu qui nous a donné la Torah pour recevoir la lumière de Yeshoua.

 

 

 

La fin de la lecture de la haftarah confirme encore:

Esaïe 9:5

Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

 

 

 

Lecture de la parasha : Exode : Chapitre 18 verset 1 à chapitre 20 verset 23.

Lecture de la haftarah : Esaïe : Chapitre 6 verset 1 à chapitre 7verset 6. Et chapitre 9 verset 5,6.

Lecture messianique : Jean : Chapitre 12 verset 35 à 50.

 

 

 

Shabbat shalom

 

L.B

Rédigé par Lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article