Parasha Bereshit du samedi 6 octobre 2018.

Publié le 5 Octobre 2018

Parasha Bereshit  du samedi 6 octobre 2018.

Nouveau départ.

 

Cette parasha qui ouvre le livre de la Torah sur La Genèse nous invite a prendre un nouveau départ, cette année avec l’aide de Dieu nous pourrions nous envoler vers de sublimes révélations.

Sur de nouvelle compréhension qui nous aide à mieux connaitre Dieu. Il est impératif de désirer Le connaitre pour réaliser le but et la mission que nous avons dans ce monde.

Mais tout d’abord avant de rentrer dans ce nouveau voyage il faut se séparer de toutes les idées reçues,  toutes formes de religions,  car Dieu n’est pas dans une religion  Il est Esprit, en acceptant de rentrer dans la dimension que Dieu veut nous révéler, sortir de nos limites et découvrir les merveilles cachées.

On  est sorti de la pouponnière on a bien grandi à la garderie il est l’heure de s’avancer avec Yeshoua à nos cotées dans le monde de la  vérité. Sans chercher du surnaturel charismatique, juste recevoir la vérité en soi.

Ce pourrait être notre prière en ce début d’année d’études des parasha :

Que l’Eternel laisse la Torah s’exprimer et se dévoiler a nous,  que ses profondeurs  nous fassent  dépasser nos limites  dans la connaissance, qu’Il nous aide à lâcher prise sur  notre petite connaissance  pour qu’on puise y découvrir tous ses secrets afin que la connaissance nous perfectionnement pour atteindre la sanctification car c’est cela le but de notre existence.

 

On a lu la création du monde, Adam et Eve, le jardin d’Eden, le serpent et le fruit défendu.

De cette connaissance on a fait un schéma de l’histoire une histoire presque enfantine.

Alors que ces récits témoignent du début jusqu’à la fin de l’humanité. De la guerre que nous devrons mener contre les forces terribles du mal.

C’est encore une tactique de satan pour minimiser sa réalité.

 

Notre histoire a commencé bien avant ce monde, mais les ténèbres on mit le chaos, entrainant avec eux les âmes de la lumière, et ce fut là la séparation. Dieu était LUI et son nom formait UN  Dieu décida de créer un nouveau monde  et de sa volonté le monde apparaît. Son nom était La Lumière.

 

Proverbes 8:22 à 24.

L'Eternel m'a crée la première de ses oeuvres, avant ses oeuvres les plus anciennes.

 

J'ai été établie depuis l'éternité, Dès le commencement, avant l'origine de la terre.

 

Je fus enfanté quand il n'y avait point d'abîmes, Point de sources chargées d’eaux;

 

Ainsi notre venue sur terre ne sera que de tenter de réparer la cassure de notre âme avec celle de Dieu  et le seul but de notre existence se rapprocher de Dieu  « réparer pour retrouver la lumière ».

 

Il dépendra donc à l’homme  de faire régner le bien  où le mal  dans ce monde.

De faire de ce monde un royaume pour Dieu ou bien un palais pour satan.

Nos choix pour prendre part à la réparation du monde.

 

Dans cette parasha Dieu vient nous avertir que la présence du mal sera constante.  Il nous dévoile  le programme de la création, de la séparation, la destruction, la réparation et la rédemption.

 

Il décrit le début et la fin du monde, Il décrit les ténèbres  et leurs façons de fonctionner.

La vie ou la mort ; l’Esprit de vie ou l’esprit de mort, faire partie du plan divin ou bien faire partie du plan des ténèbres.

Dieu nous a tout laissés dans ces écritures  à nous de saisir avec son Esprit tous les sens cachés.

 

 

 

La Lumière  fut transmise  par les anges, puis la Lumière fut donnée à Moïse, puis la Lumière fut homme .

 

La puissance de cette Lumière est la seule qui puisse lutter contre les ténèbres car à la Lumière fut donner l’autorité, car la Lumière fait Un avec Dieu.

 

Selon cet ordre Dieu a tout mis en place, connaissant la puissance de séduction que possèdent les ténèbres et la faiblesse des humains Il envoya la Lumière de la connaissance diffuse au-dessus des hommes, puis quand vint le temps Il envoya la Lumière par Moïse et lorsque ce fut  le temps, Il envoya la Lumière par un homme qui fut le Messie Yeshoua, décrivant que la fin du cycle serait proche.

 

Dieu a créé l’univers par les lois, le monde, l’eau, la terre, le ciel, les planètes, les végétaux, les animaux et les êtres humains, pour qu’ils soient soumis à la loi  et c’est par la loi que nous est donné de faire la réparation, car se soumettre aux lois de Dieu c’est faire le choix de revenir vers Dieu. C’est par cette approche que nous est donnée l’opportunité que Dieu se dévoile vraiment à nous  c’est le lien de la Torah qui nous unit à Dieu. C’est le temps de la réparation.

 

C’est pourquoi chaque étape de la Lumière fut proportionnelle aux ténèbres qui s’intensifient sur la terre.

Le Messie Yeshoua est venu surtout pas  annuler la loi, car c’est cela le rôle de satan  d’annulé la loi de la Torah. C’est par sa soumission que nous est donné  le sceau de Dieu qui s’inscrit comme une marque invisible sur le front et sur le bras de ceux qui ont choisis de suivre Dieu.

Le temps de la venue de Yeshoua  c’est le temps de la rédemption de la réconciliation  car par lui nous  pouvons réparer, Il nous sépare des ténèbres car Il les a dépouillées de leurs autorités.

 

Le mal s’est accrue dans le monde, c’est pourquoi nous vivons le temps où les grandes révélations qui furent garder secrètes par les sages d’Israël uniquement viennent maintenant donner la connaissance au monde (enfin) a ceux qui cherchent ils leur  seront donnés de connaitre les choses cachées, qui révèlent les ténèbres afin de connaitre l’adversaire qui s’apprête a dominer la terre.

 

Les deux camps vont s’opposer de plus en plus car le mal et le bien doivent s’affronter et la guerre qui se  déclare est une guerre de légions et satan s’est constitué une armée qui grandit à une grande vitesse. Dieu appelle ses fils et ses filles  pour qu’ils  agrandissent son royaume de  façon extraordinaire.

 

-c’est par toutes les dérives de la loi que se forme l’armée des ténèbres  et notre génération commence à ressentir les effet de toutes ses années de perversités sexuelles qui a donné une si grande légion à satan.

Ceux qui ont choisi la voie des ténèbres qui dirigent le monde et tentent de nous entrainer dans ce délire d’accouplement souiller en nous en voyant les fils et les filles des ténèbres  pour faire progresser leurs bataillons.

 

C’est ainsi que le monde fonctionne, si nous choisissons de vivre selon la loi divine nous fabriquons le royaume de Dieu et nous formons une grande puissance.

Mais ceux qui choisissent de suivre la bête en agissant contre Dieu enfantent les démons.

Et il en sera comme au temps de Noé où Dieu sauvera les justes  et fera périr les méchants.

 

Ceux qui suivent la bête sont nombreux, ils sont orgueilleux avides de gains et pervers.

Ceux qui suivent Dieu on peut être l’air plus pauvre, plus fragile ou malheureux  mais c’est ceux-là qui gagneront la victoire finale ceux qui résistent à la tentation qui vient sur le monde. Car notre force c’est la foi et c’est la loi qui nous protège ceci est une promesse de Dieu car ceux qui auront le signe de la Torah ne pourront pas  tomber par la tentation entre les mains des ténèbres.

 

N’ayons pas peur de sortir de nos entendements habituels et sortons de nos limites car c’est par la connaissance que nous pouvons lutter.

 

La Lumière c’est la loi divine qui donne la connaissance, la connaissance  c’est la sagesse et la sagesse c’est Yeshoua.

Car Yeshoua la Lumière fut la première des oeuvres de Dieu et celui qui croit à cette Lumière reçoit la connaissance et la sagesse de la Torah. Et il ne sera pas atteint par la mort.

 

 

Proverbes 8:22,36.

 

L'Eternel m'a créé la première de ses oeuvres, avant ses oeuvres les plus anciennes.

 

J'ai été établie depuis l'éternité, dès le commencement, avant l'origine de la terre.

 

Je fus enfantée quand il n'y avait point d'abîmes, point de sources chargées d'eaux;

 

Avant que les montagnes soient affermies, avant que les collines existent, je fus enfantée.

 

Il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, ni le premier atome de la poussière du monde.

 

Lorsqu'il disposa les cieux, j'étais là; Lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme,

 

Lorsqu'il fixa les nuages en haut, et que les sources de l'abîme jaillirent avec force,

 

Lorsqu'il donna une limite à la mer, Pour que les eaux n'en franchissent pas les bords, Lorsqu'il posa les fondements de la terre,

J'étais à l'oeuvre auprès de lui, et je faisais tous les jours ses délices, Jouant sans cesse en sa présence,

 

Jouant sur le globe de sa terre, et trouvant mon bonheur parmi les fils de l'homme.

 

Et maintenant, mes fils, écoutez-moi, et heureux ceux qui observent mes voies!

 

Ecoutez ma loi , pour devenir sages, ne la rejetez pas.

 

Heureux l'homme qui m'écoute, Qui veille chaque jour à mes portes, et qui en garde les poteaux!

 

Car celui qui me trouve a trouvé la vie, et il obtient la faveur de l'Eternel.

 

Mais celui qui pèche contre moi nuit à son âme; Tous ceux qui me haïssent aiment la mort.

 

—Il est temps de sortir de nos limites car Yeshoua marche à nos côtés pour nous conduire aux portes de la connaissance pour nous affranchir du mensonge des religions et nous donner l’intelligence de comprendre la loi.

 

 

Parasha du samedi 6 octobre 2018. Parasha Béréshit.

Lecture de la parasha: Genèse: Chapitre 1 verset 1 à chapitre 6 verset 8.

Lecture de la haftarah: Esaïe: Chapitre 42 verset 5 à chapitre 43 verset 10.

 

Lecture messianique: Jean: Chapitre 1 verset 1 à 14.

1 Jean: Chapitre 1 verset 1 à 7

 

 

 

 

Shabbat shalom

 

 

 

L.B

Rédigé par lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article