Parasha du samedi 15 septembre 2018 .Parasha Vayélehk.

Publié le 14 Septembre 2018

Parasha du samedi 15 septembre 2018 .Parasha Vayélehk.

Revenez à moi dit l’Eternel !

 

La parasha Vayélehk cette année tombe un shabbat chouva c’est un shabbat de repentance.

A la veille de kippour qui tombe cette année  à partir de mardi soir 18 septembre 2018 et durera jusqu’à mercredi 19 au soir.

 

La lecture commence en citant ces versets:

 

Moïse adressa encore ces paroles à tout Israël: Aujourd'hui, leur dit-il, je suis âgé de cent vingt ans, je ne pourrai plus sortir et entrer, et l'Eternel m'a dit: Tu ne passeras pas ce Jourdain. L'Eternel, ton Dieu, marchera lui-même devant toi, il détruira ces nations devant toi, et tu t'en rendras maître. Josué marchera aussi devant toi, comme l'Eternel l'a dit.

 

Les 120 ans de Moïse symbolisent un avertissement pour tout le monde, et corresponde  à : Genèse 6: 3 lorsque Dieu dit à Noé : je vois l’homme perverti dans ses pensées à ne pas me suivre, je les exterminerai…. Mais Dieu voyant Noé (le juste) Il se reprit de sa colère  et donna une seconde chance aux hommes de la terre, mais maintenant avec une existence plus de vie plus courte de 120 ans

Alors l'Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.

 

Dieu ayant prévu le temps de la grâce en envoyant Yeshoua portait le message de la loi, c’est ce que nous révèle le titre de la parasha car Vayélèhk a pour sens littéraire ; Aller de lieu en lieu.

 

C’est ce que Yeshoua a laissé pour mission  à son peuple d’aller de lieu en lieu proclamer le message de la Torah afin qu’ils  se repentent d’avoir ignoré sa Torah, celle que Dieu a mise en chacun de nous. Car en chaque âme vivante vit la Torah.

 

« Tant que vous serez en vie sur la terre, vous vivrez par la Torah  et transmettez le cantique  à vos enfants pour qu’ils vivent par lui ».  Le cantique c’est le témoignage de la Torah.

 

Dans cette parasha nous est enseignée une  loi qui dit qu’il faut écrire sa propre Torah.

-Le grand maitre Ktav sofer zatsal enseigne que cette mitsva est qu’il faut écrive notre propre histoire avec Dieu  créant  de nous-même notre lien  avec L’Eternel  en ne suivant pas la voie tracée par la famille.

Et ces durant ces 10 jours qui sont entre Rosh Hachana et kippour  qu’il faut écrire notre histoire et chercher la volonté de Dieu en cherchant à anéantir notre propre volonté.

Chercher sa raison d’être,  le but de notre existence  c’est vivre pour Dieu; durant les années de vie que Dieu nous a donnée.

 

Cela nous apprend dans cette parasha  que toute la loi a été donné à chaque âme.

L’homme de sa naissance à sa mort a toute sa vie pour  retrouver l’existence de Dieu qui vit en lui .

 

En ce sens Moïse c’est très bien exprimer  dans le sens ou il faut que l’homme meure à lui-même pour retrouver l’Esprit divin qui est en lui. Moïse l’exprime en parlant de Josué qui sera leur guide.

 

La mort de l’être n’est nullement physique dans ce texte mais spirituelle; l’homme doit naitre  de corps  puis il doit naitre d’Esprit mais cette naissance est enfantée par la Torah.

 

-Le monde est malade les êtres humains ont leur cerveau qui est atteint du trouble de la pensée.

Sa manifestation est qu’ils pensent qu’ils sont maitres d’eux-mêmes,  maitre de leurs actions, maitre de leur destiné, car leurs contagions de la philosophie les ont dépossédé de leur réelle volonté celle qui était à l’origine  de Dieu.

 

Ce que le monde a besoin c’est un traitement efficace qui est la « Thorapie ».

Une séance de Thorapie et déjà le virus se stabilise puis les séances sont plus nombreuses et le mal commence à  se désintégrer  puis cette Thorapie devient si fréquente qu’elle irradie de lumière  tout l’ensemble du corps qui était affecté.

 

Yeshoua est venu apporter la guérison, mais le mode refuse de prendre le traitement.

Le monde connaît le grand Médecin qui leur parle depuis plus de 2000 ans mais refuse de prendre l’ordonnance qui donne la guérison.

 

 

 

——Yeshoua avant sa mort nous a montré qu’il vivait avec la loi mais savait que l’iniquité devait aussi arriver car les rebelles seraient nombreux . Il a dit  qu’Il fallait qu’Il meurt car après sa mort il enverrait son Saint Esprit pour nous guider dans la vie.  Son Esprit nous instruirai  et nous guiderai selon la loi.

 

 Il ni à que les rebelles qui lui résistent. Lui aussi a prédit l’apostasie  Il savait qu’après sa mort beaucoup allaient  se laisser détourner de sa loi.  C’est la technique de satan  détourné le peuple de la loi .

Car le péché qui  nous condamne c’est le péché d’iniquité  c’est faire croire aux gens que la loi en Yeshoua est aboli que nous n’y sommes plus soumis.

 Le mystère de l’apostasie  c’est  que l’adversaire s’élève au-dessus de Dieu pour qu’on l’adore jusque dans son temple. Alors l’apostasie doit agir pour que l’impie  ne paraisse qu’en son temps  et qu’a l’avènement de Yeshoua  il soit détruit.
L’apostasie c’est pour ceux qui n’ont pas cru ceux qui sont séduits car ils n’ont pas voulu croire à la vérité mais qui ont pris plaisir à l’injustice en reniant la loi de la Torah.   Ceux qui auront vécu selon la loi cela seront déclaré heureux car l’iniquité leur sera pardonnée.

C’est pourquoi entre Rosh Hashanah et cette parasha nous comprenons que c’est  un temps pour revenir à Dieu pour se repentir d’avoir commis l’iniquité en ayant vécu sans les codes des lois que Yeshoua nous a transmises.

 

 

Car par la foi en  Yeshoua nous marchons par l’Esprit et nous  savons que la loi est bonne mais que la loi des sacrifices n’a plus de raison d’être, nous comprenons c’est choses car nous sommes née en Esprit  et donc la loi inscrite en nous produit son effet et renaît aussi en  nous c’est pourquoi nous la comprenons.

Ce shabbat chouva nous est donné pour que l’on fasse techouva sur ce qui est spirituel car les choses cachées nous sont révélées chacune en leur temps nous ne savons pas toujours ce qui est bon  et agréé de Dieu, dans la loi de Moïse que nous devons pratiquer en Yeshoua.

 

C’est pourquoi nous devons nous repentir d’avoir fait des choses que Dieu n’agréér pas et les choses que l’ont a pas fait alors que Dieu les agrée.

Demander qu’Il nous enseigne cette année à bien distinguer ce qu’il agrée et ce qu’Il n’agrée pas dans les lois.Car le temple c’est nous!

 

Car ce sont les jours qui précèdent kippour qui prophétise le jour de l’avènement où les âmes rebelles se seront repenti de leurs fautes et reviendront a Dieu en reconnaissant que la Torah était l’Esprit de Vérité.

 

Osée 14 : 2.

Israël, reviens à l'Eternel, ton Dieu, car tu es tombé par ton iniquité.

 

Apportez avec vous des paroles, Et revenez à l'Eternel. Dites-lui: Pardonne toutes les iniquités, Et reçois-nous favorablement! Nous t'offrirons, au lieu de taureaux, l'hommage de nos lèvres.

 

 

2 Thessalonissiens 2: 11,17.

 

Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir au mal, soient condamnés.

 

Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâce à Dieu, parce que Dieu vous a choisi vous en premier pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et la  fidélité qui est né de la vérité. C'est à quoi il vous a appelés à la bonne nouvelle, afin que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Yeshoua le Messie. Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et gardez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par écrit.

 

Que notre Seigneur Yeshoua le Messie lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, consolent vos coeurs, et vous fortifient en toute bonne parole  et  action.

 

 

Shabbat shalom

 

 

 

Lecture de la parasha : Deutéronome : Chapitre 31 verset 1 à 30.
Lecture de la haftarah : Osée: chapitre 14 verset 2 à 10 :Joël: 2:15,27. Michée: 7:18,20.

Lecture messianique : 2 Thessaloniciens : Chapitre 2 verset 1 à 17.

 

L.B

Rédigé par lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article