Parasha du samedi 14 juillet 2018. Parasha Mattot Massei.

Publié le 13 Juillet 2018

Parasha du samedi 14 juillet 2018. Parasha Mattot Massei.

La guerre est déclarée.

 

La parasha Mattot jumelé avec la parasha Massei nous enseigne une déclaration de guerre.

Mattot fait référence à « BOIS VERT » et Massei fait référence à « BOIS SEC ».

 

La parasha Mattot commence par nous dire que l’on ne peut défaire les voeux que l’on a adressés par serment que par l’ annulation verbale, et par actes désigné.

 

Mattot fait référence au bois vert on pourrait comprendre que le bois vert c’est la jeunesse, parfois on pourrait s’engager par nos paroles de voeux d’abstinence par souci de plaire à Dieu ou à sa famille sans vraiment envisager les conséquences, erreur de jeunesse.

Car dès lors que l’on s’engage d’une abstinence quelconque c’est en même tant une déclaration de guerre que l’on signe.

Si l’on décide de faire une abstinence sexuelle c’est évidemment sur ce sujet que l’on va être attaqué et pareil sur toute autre abstinence décider.

Les paroles qui sortent de la bouche doivent s’accomplir.

 

Dieu ordonne à Moïse d’organiser une guerre, une vengeance sans arme.

 

Mais c’est ici des voeux liés à la vie les conséquences resteront liées à la chair mais il est plus grave les voeux liés aux spirituels.

 

Les voeux sont des engagements, des pactes  des allégeances à des religions.

C’est des obligations de fidélité, une soumission ou l’on a juré fidélité.

 

Il y a les serments religieux baptêmes, communions et sacralisation catholique, témoins de jehovah, les sectes et tous les autres, il y a les baptêmes par immersions fait au nom d’un Dieu sans Torah.Tous les engagements religieux nous tiennent liés.

 

Les engagements dans l’occultisme, la médiumnité, le  Yoga, les mouvements news Âge, tous les  engagements qui ont de près ou de loin leurs fondements dans  les puissances démoniaques.

 

 

 

 

Tous les engagements religieux nous tiennent liés.

 

 

Cette parasha doit nous faire comprendre l’importance capitale de se délier de nos tous nos engagements religieux envers un Dieu sans Torah et profiter de cette parasha pour se mettre en règle avec Dieu en renonçant  à tous nos voeux et plus si besoin écrire une lettre de renoncement aux congrégations avec lesquelles ont c’est liés.

 

Dans cette parasha nous est enseigné que les voeux nous tiennent liés mais il est formulé de manière subtile que c’est à cause de nos engagements religieux que nous ne pouvons pas avancer. C’est à cause de cela que nous restons bloqués à des systèmes religieux souvent d’églises on stagne dans  une étape de notre vie.

 

Nous est dit dans la deuxième parasha Massei que durant notre parcours de vie, Dieu nous fait  passer par 42 étapes,  car durant ces 42 étapes quelles soient positives ou négatives Dieu va  révéler  une de ces faces durant chaque étape.

Et c’est la guerre surtout quand on est proche des dernières étapes.

Notre guerre c’est d’écouter ce que Dieu veut nous dire et ne plus écouter nos chefs religieux et  tous les conseils des personnes sans Dieu.

Quand c’est le moment de se lever pour avancer vers le lieu que Dieu a préparé pour nous il faut obéir et se laisser guider.

 

Il y a une étape particulièrement difficile à combattre c’est quand on entend pour la première fois que le shabbat est le quatrième commandement et que l’on apprend que les églises  catholiques et toutes ses soeurs et les églises évangéliques et toutes ses soeurs ont volontairement occulté de leurs enseignements ce quatrième commandement au profit du dimanche qui est tout simplement une vénération au dieu du soleil grande et puissante autorité des puissances de satan.

 

 

Ce qu’il faut comprendre c’est que durant les premières étapes  Dieu révèle d’abord une de ses faces  quand on est dans l’obscurité des ténèbres.

 

Car Dieu utilise les forces négatives placées dans ce monde pour son profit.

C’est pourquoi Yeshoua est descendu dans les profondeurs de la terre là où résident les forces du mal pour délivrer les prisonniers tenus dans les chaines de leurs engagements spirituels.

 

Yeshoua par sa puissance vient alors qu’on on est encore dans les liens des ténèbres parler à notre âme alors  que notre esprit reste inconscient de ce qui ce passe. Le Seigneur mène une guerre et soumet à notre esprit de le suivre dans les étapes de notre vie.

Chaque étape où Yeshoua est là Il se dévoile un peu plus a chaque fois, chaque étape nous est utiles même les parcours religieux car un enseignement nous a  été dévoilé.

 

Mais quand Il dit sort de là maintenant, il ne faut pas avoir peur mais il faut accepter ce changement.

 

Dieu dit à Moïse à chaque étape je serai là pour les protéger chacun personnellement.

Ces étapes de notre vie dans le désert avec les serpents et la soif  nous servent à affaiblir les forces négatives en nous.

 

 

Ces 42 étapes ce sont les 42 lettres du Nom de Dieu qu’Il nous dévoile à chaque étape même si on en a pas conscience, notre âme les reçoit et c’est par ces armes que nous combattons les forces mauvaises.

 

Et ces aussi durant la fin des étapes qu’il faut se délier de tous ses voeux car là se trouve le secret de la vraie liberté.  Il faut renoncer  à tous les serments que l’on a faits durant sa vie  c’est là  ce que nous demande maintenant le Seigneur, c’est l’étape  de se défaire des liens de la jeunesse les liens de bois vert .

 

La fin des étapes de la parasha se termine par cette phrase:

« Tels sont les préceptes  et les statuts  que l’Eternel imposa par la bouche de Moïse  aux enfants d’Israël dans les plaines de Moab  au bord du Jourdain ».

Ce qui nous confirme que la dernière étape c’est quand on reconnaît Yeshoua le maitre de la Torah que l’on arrive enfin au terme de ce parcours difficile, car le verset se termine par l’étape de Moab et Moab nous instruit sur le messie car c’est par Ruth qui vient de Moab que la descendance du Messie Yeshoua arrivera.

Ruth c’est le bois vert qui vient se greffer sur le bois sec celui qui est planté depuis toujours c’est l’olivier franc d’Israël. Car elle dit à sa belle-mère juive :  « Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai; ton peuple sera mon peuple; et ton Dieu sera mon Dieu ».

 

Ces 42 étapes c’est  Dieu qui nous révèle son Nom et dans son Nom est l’arme la plus puissante que nous puissions avoir pour combattre, couper capturer, tout ce qui nous a liés à des dieux étrangers et cette parasha nous invite à repasser en revue avec l’aide de Seigneur tous les pactes contractés  et toutes les alliances que Dieu ne veut plus que l’on est.

 

Ces 42 étapes font référence aux 42 points de réparations que l’on a besoin de faire avant de pouvoir renaitre de nouveau en Yeshoua.

Car il a été révélé à Moïse les 42 lettres du Nom de Dieu  qui donne la puissance pour le combat et parvenir à recevoir Yeshoua.

 

Pour ceux qui souhaitent bénéficier de la puissance du magnifique poème inspirée qui révèle les 42 Noms de Dieu j’ai mis le lien à la fin ou en commentaire suivant le site.

Ce puissant poème a été écrit pour nous aider dans notre marche avec Dieu

Ce  qui nous aide ensuite à renoncer à tous les voeux que l’on veut annuler devant Yeshoua.

 

Que ce shabbat soit une grande délivrance pour tous ceux qui vont renoncer à leur baptême et autre engagements, afin qu’un miracle de victoire soit visible dans leur vie afin qu’ils puissent suivre Yeshoua dans les voies de la Torah.

 

 

Shabbat shalom

 

 

 

 

 

Lecture de la parasha de Mattot : Nombres : Chapitre 30 verset 2 à chapitre 32 verset42.

Lecture de la haftarah de Mattot : Jérémie : Chapitre 1 verset 1 à chapitre 2 verset 3.

Lecture de la parasha Massei : Nombres : Chapitre 33 verset 1 à chapitre 36 verset 13.

Lecture de la haftarah Massei : Jérémie : Chapitre 2 verset 4 à 28, et chapitre 3 verset 4.

Lecture messianique : Mathieu : Chapitre 9 verset 14 à chapitre 10 verset 15.

 

 

 

L.B.

 

 

 

 

 

Rédigé par lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article