Simhat Torah.

Publié le 2 Octobre 2015

Simhat Torah.

Simhat Torah ou la fête du huitième jour.

Nous terminons le cycle des fêtes par la clôture avec Simhat Torah.

La fête du huitième jour ou Simhat Torah qui veut dire Joie de la torah.

Pour comprendre le sens visionnaire de cette fête c’est bien a travers la tradition juive que nous est immortalisé la scène de ce témoignage pour que nous puissions comprendre la révélation qui nous ouvre la perspective de cette fête.

Cette dernière fête prophétise le plan final ,le but suprême du Divin qui s’unit a nous .

Rentrer dans cette dimension indescriptible c’est la communion entre notre être et D.ieu.

La sensation de l’accomplissement de toute notre existence.

Yeshoua termine sa mission terrestre en s’unissant avec nous .

Si certain on eu la grâce de leur vivant de gouter a ce nectar divin s’étant délecté d’un puissant ressenti de l’amour de D.ieu, on pu dire c’est le plus grand bonheur qu’un humain puisse ressentir au delà de ce qu’il peut connaitre, aucun amour humain ne peut s’ égaler avec l’amour de D.ieu ,ils nous décrivent ce sentiment inoubliable pour nous témoigner de la réalité d’un vrai vécu avec D.ieu .

C’est cela le coeur de Simhat torah c’est la présence de D.ieu en nous le coeur de Yeshoua symbolisé par le rouleau de la torah, unis avec nous pour toujours plus rien ni personne pour nous séparer.

Ce symbole de joie en serrant la torah sur nos coeur tout en dansant c’est comme une ivresse d’amour dépassant tout nos sens comme envahit du bonheur le plus précieux que l’on puisse ressentir.

C’est pour arriver a ça qu’il faut chercher D.ieu durant toute notre vie .

1 Chercher D.ieu.

2 Recevoir la foi.

3 Marcher dans les voies de la torah .

Afin d’aboutir dans cette relation final pour l’éternité auprès de D.ieu .

Car ce chemin difficile a pour but une grande récompense.

Profitons donc en célébrant cette fête par nos actions en tentant de multiplier nos mérites devant D.ieu car tous nos mérites sont inscrit dans le livre de compte de D.ieu nous justifiant pour recevoir SON NOM sur nos front.

Rappelons nous que lorsque nous participons aux fêtes en honorant ces rendez vous de D.ieu nous prophétisons le salut en Yeshoua .

Dimanche dans l’après midi se termine la fête de souccot il est conseiller de prendre une dernière collation dans la soucca (si le temps le permet )un gouté sucré ,puis commencer a lire :

DEUTÉRONOME :Chapitre 33 ET 34 .

JOSUÉ:Chapitre 1 : verset 1 À 9 .

APOCALYPSE : Chapitre 22 .

GENESE :Chapitre 1 :verset 1 à chapitre 2 verset 3 .

Vers 19 h 30 la fête de Simhat Torah commence on allume les bougies, on élève la coupe de vin et l’on fait le partage du pain comme a shabbat car c’est une sainte convocation avec l’Eternel.

La fête s’inaugure par des chants ,des danses et un repas de fête .

On prendra des bibles ou rouleau de la torah ou des petits drapeaux et on dansera autour d’une musique festive spirituel, puis on prendra un repas de fête puis si on peut danser avec la torah on dansera encore .

Je souhaite vraiment a tous une bonne fête mais surtout qu’un jour on pourra réellement se réjouir avec Yeshoua dans les lieux céleste .

*Ce samedi il n’y a pas de lecture de parasha ni haftarah pour le shabbat .

Lydia.B

Rédigé par lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article