Parasha du samedi 2 mai 2015.

Publié le 1 Mai 2015

Parasha du samedi 2 mai 2015.

Car la vie est dans le sang.

Yeshoua le fils de D.ieu notre sacrifice expiatoire fut envoyé par D.ieu quand les temps furent accompli. IL fut née d’une femme sous la loi afin qu’Il rachète ceux qui était sous la loi des sacrifices, par l’adoption les faisant devenir enfant de D.ieu recevant l’héritage de la promesse par la grâce de D.ieu.

Yeshoua par Son sacrifice abolit définitivement toutes les lois des sacrifices par le sang .

Car la vie de la chair est dans le sang.

Il nous a été accordé sur l’autel afin qu’il serve d’expiation pour nos âme.

Car c’est par la vie que le sang fait expiation.

Car la vie de toute chair c’est son sang qui est en elle.

La parasha dans sa lecture mentionne une des 7 fêtes de D.ieu « La fête des expiations »

« Yom Kippour »

Comme une loi devant se commémorer a perpétuité.

Nous qui reconnaissons Yeshoua comme le Messie notre sacrifice expiatoire devons commémorer ce jour du sacrifice par notre reconnaissance nous infligeant l’humiliation de nos âmes en ce jour saint.

La seconde partie de la parasha nous invitent a raisonner pour bien mettre en pratique notre sainteté corporel.

Car ses lois ne sont pas abolis mais a mettre en pratique .

Car le véritable enfant de D.ieu doit s’efforcer d’avoir une conduite irréprochable,une vie recommandable par un style de vie droit honnête ,juste , un esprit saint dans un corps saint.

Quand est-il pour notre génération ou presque toutes les dérives sexuelles sont admises?

Et nous les croyants qui devons vivre dans la sainteté!

C’est un combat permanent que nous devons mener en refusant totalement la banalisation des pratiques sexuelles impures que l’on veut nous faire admettre comme une normalité.

S’éloigner de toutes tentations visuelles et des fréquentations douteuses.

Car la chair est faible face a la tentation sexuelle qui a un puissant pouvoir sur les pensées, nous faisant vite chuter dans les péchés vicieux.

Nous vivons au milieu des loups comme des agneaux tenté d’aller vers d’autres pâturages qui nous semble bon alors qu’ils sont infesté de pourriture.

L’Eternel prévient de nous tenir ferme devant les lois de la Torah afin de ne pas se faire avoir face a ce monde pervertit.

Car les lois de la Torah nous ont été donné pour nous protéger du mal ce n’est pas une contrainte c’est un grand avantage que nous possédons car satan na pas sa place devant les observateurs de la Torah car elle agit sur eux comme un grand bouclier .

La Haftarah nous interpelle par cette lecture:

Ils n’écoutèrent pas mes lois ni mes commandements, ni mes fêtes ,ni mes shabbats.

C’est pourquoi vous êtes devenu comme des scories ils sont tous de l’airain,de l’étain,du fer,du plomb, dans le creuset; se sont des scories d’argent que l’on fait fondre ;

Un peuple sans Toi ni Loi.

Alors saisissons l’appel de D.ieu a rentrer dans la bergerie loin des loups ravisseurs qui nous enseignent que les lois son abolies par la mort de leur messie,qui ne respecte ni fêtes ni shabbat ni lois .

Ezechiel 20 :19 20

Je suis l’Eternel votre D.ieu,suivez mes préceptes observez, mes commandements et mettez les en pratique.

Sanctifiez mes shabbats ,et qu’ils soient entre moi et vous un signe que je suis l’Eternel votre D.ieu.

« Mais nous qui sommes tes enfants croyant en Yeshoua, engagés a suivre tes lois ,tes fêtes, tes shabbats, purifie -nous ,sanctifie -nous mon D.ieu car nos âmes languissent de Toi ,notre souffrance t’appelle . »

-Aide -nous Seigneur a lutter contre les tentations de ce monde pervers.

-Aide nous Seigneur a te craindre pour t’obéir.

-Aide -nous Seigneur a ne jamais nous détourné de Toi ni de ta Torah.

-Aide -nous Seigneur a ne pas être séduit par ceux qui enseigne une doctrine sans tes lois.

-Aide -nous Seigneur a t’aimer de tout notre coeur de toute notre âme de toute notre force.

Car c’est là la puissance pour vaincre les tentations .

Car tu nous a donné tes lois qui nous enseigne a vivre dans la sainteté pour être protégé.

lydia.b

Rédigé par lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article