Pourim fete juive.

Publié le 13 Mars 2014

Pourim fete juive.

Pourim fête juive !

A partir de samedi soir 15 mars 2014 jusqu’au dimanche 16 mars ce sera la fête de Pourim.

Cette fête retrace l’histoire de la délivrance des juifs écrite dans la bible sous le titre « Esther ».

Résumé biblique :

Il y avait un roi Assuérus qui prit pour femme une jeune juive du nom d’Esther et il en fit sa reine.

Ce temps ce décrit sous l’occupation de l’empire Perse, les juifs captifs, loin d’Israël et de la Torah s’accoutumaient de la façon de vivre de ses païens.

Le roi avait auprès de lui un premier conseillé du nom d’Amman voué à un antisémitisme calculateur voulant acquérir les biens des juifs, et cherchant à les détruire. Il suggéra au roi d’établir une loi afin que tout le monde devraient se prosterner devant le roi sinon ils seraient mise a mort, le roi scella cette loi, mais il y avait un homme juif resté fidèle a Dieu qui se nommé Mardochée qui était l’oncle adoptif d’ Esther ,mais il ne voulait pas se soumettre a l’ordre du roi en se prosternant devant lui car ayant la crainte de Dieu et un Esprit soumis a la Torah il savait qu’il ne fallait pas se prosterner devant un autre dieu que le grand Dieu d’Israël, tel est le grand commandement.

Amman obtient de roi que Mardochée devrait être tué ainsi que tous les juifs.

La reine Esther informé du plan diabolique d’Amman ordonna à tout le peuple de s’unir à elle pendant un jeune.

Puis après le jeune elle alla se présenter devant le roi et formula sa demande d’annuler ce décret afin que tous les juifs soient sauvés.

Le roi accepta la demande de la reine et de plus fit périr Amman et ses dix fils.

Mardochée l’oncle d’Esther fut nommé par le roi premier conseillé.

Depuis ce jour une fête est célébrée afin de commémorer le miracle de la délivrance des juifs.

La base historique de cette histoire nous invite à comprendre que devant la soumission et l’obéissance envers Dieu nous avons la victoire sur nos ennemies, car le peuple pendant ce moment difficile, connut un grand réveil qui ramena le peuple à l’observance de la Torah.

Pour notre génération c’est la même chose beaucoup de croyant se croient a l’abri de leur foi dans leur église ayant l’apparence de la piété mais n’ayant rien en commun avec le véritable Dieu des juifs Adonaï ayant envoyé son fils Yeshoua pour nous sauver ; mais plutôt dans une religion a leur convenance ou leur dieu n’est pas trop juif juste un peu afin qu’il ne soit pas trop dérangeant .L’ennemi leur « Amman » comblé par leur désobéissance ne peut que se réjouir de leur mort probable.

Mais il y a une épouse qui est resté fidèle aux commandements de la Torah qui ne se souille pas avec leur religion et qui prie partout dans le monde pour que son Roi, le Roi des Juifs Yeshoua intervienne pour sauver toutes ses âmes qui se perdent dans leur religion.

Je parle de cette épouse qui est représenté par ceux qui ont reçu la foi en Yeshoua et se soumettent a l’obéissance des commandements et honorent les Saint Shabbats.

La fête de Pourim n’a pas le caractère Saint des Shabbats ni des fêtes bibliques cette fête se place comme une commémoration afin que l’on oublie jamais le grand miracle que Dieu a accompli en sauvant les juifs, et que chacun de nous devrait au moins se rappeler en imitant les fait de l’histoire en s’humiliant devant Dieu chaque année a cet date en accomplissant le souvenir de cette fête nous réaffirmant notre attachement a la Torah, mais je précise que cette fête de pourim de commémoration est quand même une fête au mention biblique :

Esther :9 ; 20,21

Mardochée écrivit ces choses, et il envoya des lettres à tous les Juifs qui étaient dans toutes les provinces du roi Assuérus, auprès et au loin. Il leur prescrivait de célébrer chaque année le quatorzième jour et le quinzième jour du mois d'Adar

Esther 9 : 30,32

On envoya des lettres à tous les Juifs, dans les cent vingt-sept provinces du roi Assuérus. Elles contenaient des paroles de paix et de fidélité, 31pour prescrire ces jours de Pourim au temps fixé, comme le Juif Mardochée et la reine Esther les avaient établis pour eux, et comme ils les avaient établis pour eux-mêmes et pour leur postérité, à l'occasion de leur jeûne et de leurs cris. 32Ainsi l'ordre d'Esther confirma l'institution des Pourim, et cela fut écrit dans le livre.

Ainsi cette fête se concrétise d’abord par un jeune puis le jour de la fête par la lecture du livre d’Esther.

En concoctant un repas festif avec un peu de vin, et surtout le partage de la dégustation des gâteaux relatant cette histoire « Les oreilles d’Amman »

Je précise que cela est une tradition juive mais relate un fait historique biblique et prophétique.

Je souhaite à tous un bon Pourim et que comme à chaque fête révélant un miracle de Dieu nous puissions voir de grand miracle devant nous et qu’un grand nombre soit sauvé.

Recette des gâteaux « oreille d’Amman » cliquez sur le lien :

Lydia.b

Rédigé par lydia.B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article